La Martinique

Les courses de yoles


La course de Yole est une attraction locale vivante et animée, très spécifique de la Martinique. Vous avez bien sûr déjà vu des régates de voiliers, et si vous aimez ce genre de spectacle, ne manquez surtout pas d'assister aux régates si particulières qui se déroulent régulièrement ici : les courses de gommiers et les courses de Yoles.


les Yoles rondes de Martinique


     La course de Yoles est devenue un véritable sport "national". Le premier Tour de la Martinique organisé en 1985 connut un certain succès et depuis un véritable déferlement du public au départ et à l'arrivée des étapes ( on a estimé à 50.000 personnes le public du départ du Tour au Robert). Les médias ne sont pas en reste, qui couvrent l'évènement de plus en plus intensément, radios, télé et quotidien interrogent aussi les supporters de chaque équipage.



     Chaque embarcation bénéficie du soutien de toute la population de la commune dont il est issu, et son propriétaire, ainsi que son "patron" y sont des personnages importants. Et puis, à terre, les paris vont bon train, avant et pendant la course, ce qui explique l'excitation de certains spectateurs.

Construction d'une Yole


ACCESSOIRES
Mat : bois massif
Pagaie : bois massif
Vergue : bambou
Bois dressés : bois massif
Bouline : bois massif
Anneaux :métal
Tiges filtrées : métal
Cordages : cordes boulines, estrope
Voile : coton, nylon, etc.

DIMENSIONS
Bébé-Yole : 6,50 m
Grande Yole : 10,50 m

     Tout d'abord, vous vous demandez peut-être "mais qu'est ce qu'une Yole ronde?" !! La Yole Ronde est une embarcation légère, sans quille, sans lest, sans dérive, ni gouvernail, à faible tirant d'eau, pouvant naviguer à une ou deux voiles .... Maintenant vous savez à peu près!

     La Yole Ronde est conçue par assemblage sur une ossature de planche ou bordés. Construite en premier lieu, l'ossature est constituée d'une pièce de bois massif dite "monture" sur laquelle sont fixées de l'avant vers l'arrière : l'étrave, les foucas, les membres et le tableau arrière. L'étrave est taillée dans une pièce de bois massif et à la forme d'un "L", sa base étant solidement fixée à la monture.

     Le fouca, également en bois massif en forme de "V" repose sur la monture. Juste après les foucas, parmi les membres on en trouve un appelé "guirlande": membre d'une seule pièce qui sert à consolider les bordés aux abords des foucas. Il fut signaler que dans la chronologie de construction, le membre du milieu posé juste après l'étrave et l'étambo sert de gabarit central.

     Sur les Yoles, on trouve un sabot, pièce de bois montée sur un membre du milieu, les foucas et le sabot sont conçu pour recevoir les pieds de mat.
     Sur l'ossature ainsi construite, sont fixées les planches ou "bordés" allant de l'étrave à l'étambo. Une fois posés, les bordés seront consolidés et protégés par des liaisons à l'extérieur, tout au long de la coque, et des lisses à l'intérieur. Les lisses inférieurs servent de point de calage au pieds des "bois dressés"

     A l'arrière et à l'extérieur de la coque, à babord sont montés les engrenages, leur rôle est de permettre de manoeuvrer et de gouverner à l'aide de la "pagaie". En effet, ces engrenages évitent à celle-ci de glisser contre le bord.
     Il est important de rappeler enfin, que toutes les pièces de bois utilisées pour la construction de la Yole doivent être en bois massif et que le procédé de construction est le même pour les bébé-Yoles.

Histoire


     Les courses de canots à voile ont toujours existé à la Martinique. Dans les temps anciens, les régates étaient disputées par " les gommiers ", barques de pêche qui tirent leur nom de l'arbre dont elles sont construites. Les fêtes patronales étaient les occasions rêvées pour organiser des régates au plus grand plaisir de la population. Mais nos marins-pêcheurs ne manquaient pas non plus de se mesurer avec leur embarcation en se rendant sur leurs lieux de pêche.

     Il n'y avait pas de moteur à l'époque : un barreur et deux matelots tout au plus. Pas d'enjeu, juste le plaisir de devancer le camarade de travail pour avoir la satisfaction de raconter des prouesses le soir autour du " ti-punch " traditionnel, (boisson locale au rhum). Les marins-pêcheurs s'organisaient entre eux pour disputer des régates. Il faut louer leurs effort car, avec un matériel aussi rudimentaire, ils firent preuve d'adresse de ténacité, de courage, d'imagination et étaient surtout animés du désir de vaincre.

     L'histoire retiendra les noms des gommiers réputés : Miss Paulette du Vauclin, Yvette, Bien Aimée du François, Nelly du Robert ou encore Dieu Madre des Anses-d'Arlets, qui s'affrontaient dans des luttes où le coup d'oeil faisait merveille.

     Mais bien vite on s'aperçut que les gommiers se montraient plutôt instables et supportaient difficilement une voilure sans cesse en augmentation. D'où l'idée se construire des Yoles Rondes, ainsi appelées par opposition aux Yoles à fond plat.


     Evidemment, le phénomène de substitution dans le domaine de la pêche, trouva son prolongement dans les courses. Un artisanat annexe à la pêche s'installa. Des talents cachés se révélèrent. Les charpentiers de marine rivalisaient d'adresse et c'était à qui réaliserait la Yole la plus rapide ; Jean Lafontaine, dans la construction des Yoles rapides, dont les noms à eux seuls sont tout un poème et tout un programme :

     I Chapé (elle est lâchée ) - Che Guevarra - Meteore - Deme - Pen Duick - Wabap - Fantom - Passion des hommes - Electron - Etoile Filante - Frisson - Vini ouè ça ( Venez voir ça ) - Plaisi a ( le plaisir ) - The king - Pigeon Blanc - Alizé - etc.

La Société des Yoles Rondes


     La Société des Yoles et Gommiers de Course de la Martinique a été créée en 1972 pour structurer ce milieu d'une popularité sans cesse grandissante, rapprocher les participants et faire respecter les règlements, ce qui, dit en passant n'a pas été chose aisée.

     Les Municipalités, les fervents de la voile ont encouragé cette activité qui connut également des heures difficiles. Le manque de capitaux pour l'organisation des courses et la construction de nouvelles Yoles fut sélectionné grâce aux mécènes, qui face au succès populaire de cette activité n'hésitèrent pas à investir dans les courses de Yoles.

     Ainsi, les "Premières Yoles Publicitaire" portant sur les voiles la marque de leurs sponsors s'appelaient à l'époque : Evinrude - Pepsi Cola - Unimag - Crédit Agricole - Pastis 51 - Good Year etc.


     Les courses de Yoles donnent à la compétition classique un attrait différent et offrent aux athlètes martiniquais animés par la même passion de la mer et de la voile, et aussi par un merveilleux sport d'équipe, l'occasion de s'affirmer et d'extérioriser les qualité de la race antillaise dans le domaine qui est vraiment le sien.

     Les Yoles de compétition sont aujourd'hui de véritables chef d'oeuvre, toutes aussi rapides les unes que les autres. Les nouvelles voiles en Nylon plus grandes, plus légères ont remplacé les traditionnelles voiles en coton, rendant encore plus performantes les nouvelles Yoles de compétitions qui ont pour nom : Valda - Monoprix (2) - Nissan - Tac O Tac - Brasserie Lorraine - Tréfima - Frigidaire - Ho Hio Hen - Martinique - Evinrude et Via Assurances.

     Afin d'assurer la relève de ce sport, la Société des Yoles Rondes a créé une section de "Bébé Yoles" qui ne sont en fait que la réplique réduite des Yoles Rondes. Ainsi peuvent s'affronter en régates, les jeunes, souvent fils de marins-pêcheurs qui pourront acquérir l'expérience nécessaire pour accéder demain à la catégorie supérieure.

     

L'avenir des Yoles Rondes, héritage de notre culture, est entre les mains de ces jeunes matelots.

 

 

Photos du dossier © Sté des Yoles Rondes

« Parcs et musées
[ Retour à : Sports et loisirs ]

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesMartinique : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez vos vacances en ligne avec Voyages Leclerc. [En savoir plus...]

 Rentacar

RentacarPartez à la découverte de l'île aux fleurs. Réservez votre location de voiture Martinique dans le réseau des agences Rent A car situées dans plusieurs villes de ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de la Martinique

Cartes de la Martinique Nos différentes cartes de la Martinique à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de la Martinique.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Martinique: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de la Martinique

Actualités de la Martinique L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Martinique: idées sorties, idées de lecture, actualités de la Martinique, ...

 Photos de la Martinique

Photos de la Martinique Découvrez les galeries de photos de la Martinique publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 La Martinique en vidéos

La Martinique en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de la Martinique sur tous vos écrans.

 Voyager en Martinique

Voyager en Martinique Réservez votre voyage en Martinique et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...