La République Tchèque

Le quartier juif et la basilique Saint-Procope de T?ebí?


L’ensemble du quartier juif, du vieux cimetière juif et de la basilique Saint-Procope de Trebíc rappelle la coexistence des cultures chrétienne et juive du Moyen Âge au XXe  siècle. Le quartier juif est un témoignage exceptionnel des différents aspects de la vie de la communauté qui y résidait. La basilique Saint-Procope, construite à l’intérieur d’un monastère bénédictin au début du XIIIe  siècle, est un témoignage exceptionnel de l’influence du patrimoine architectural de l’Europe de l’Ouest dans cette région.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2003.

Histoire du site

En 1101 fut fondé un monastère bénédictin en un lieu stratégique, au croisement avec la rivière Jihlava. Son existence favorisa bientôt l'établissement d'un marché qui attira les commerçants et, parmi eux, des Juifs. Ce fut le début du développement concommitant du monastère et d'un foyer urbain appelé « Podklasteri » (littéralement : sous le monastère) dans son voisinage immédiat, et de la ville de Trebic, sur l'autre rive de la Jihlava.
Le quartier juif s'est installé au coeur du foyer commercial en expansion, proche du monastère et du gué permettant la traversée de la rivière. Ne disposant d'aucune défense, il connut le même destin que le reste de la ville et eut à souffrir de nombreuses attaques et destructions, telles que celles des Hongrois au XVe siècle. Dans les années fastes, le site se développa et prospéra, favorisant la construction des équipements et des bâtiments nécessaires. Au XVIe siècle, on ordonna l'expulsion des Juifs mais cet ordre ne fut pas appliqué. Dans l'ensemble, les autorités de cette région étaient beaucoup plus tolérantes qu'ailleurs en Europe. Dans les premiers temps, les Juifs étaient impliqués dans le prêt d'argent mais aussi dans l'artisanat : tannage des cuirs, fabrication de perles pour la joaillerie, gantier et fabrication de savon. À partir du XVIIe siècle, ils sont essentiellement commerçants et artisans. Plusieurs événements destructeurs se produisirent dans les siècles suivants, en particulier des incendies et des innondations dans les zones proches de la rivière.
Dès l'origine, le quartier juif disposa de son propre gouvernement avec un magistrat et deux conseillers élus. En 1849, le quartier eut sa propre administration, avec un maire à sa tête, et s'appela Zamosti (littéralement : au-delà du pont). Dans les années 1920, la zone fut rattachée à la ville de Trebic et la population commença à se mélanger. En 1890, il y avait environ 1500 Juifs dans ce quartier mais dans les années 1930, il ne restait plus que 300 Juifs. Tous les habitants juifs furent déportés pendant la Seconde Guerre mondiale et il n'en reste aucun aujourd'hui. Les maisons appartiennent maintenant à des propriétaires dont aucun n'est juif.
Le monastère bénédictin, établi au début du XIIe siècle, fut richement doté et devint un centre important de la vie ecclésiastique et du développement économique. La première église monastique fut construite sous le règne du roi Wenceslas Ier (1230-1253) et fut achevée dans les années 1250. Après quelques dommages subis en 1468, l'église fut réparée à la fin du siècle. Au cours de la première moitié du XVIe siècle, le monastère fit place à un palais qui fut entièrement rénové dans le style baroque entre 1666 et 1684. Quelques modifications mineures furent exécutées dans la basilique, qui fut ensuite restaurée par un célèbre architecte tchèque : Frantisek Maxmilian Kanka. Les travaux débutèrent en 1726 et la restauration de la nef s'acheva en 1733. Plusieurs fenêtres furent agrandies et des arcs-boutants ajoutés, une tour fut reconstruite sur la façade sud-ouest et une nouvelle façade flanquée de deux tours fut construite dans le style baroque gothicisant. Tout en évitant des « restaurations » radicales, l'église fut à nouveau restaurée dans les années 1920 et 1930. La chapelle sud, qui avait été détruite, fut reconstruite dans les années 1950.
« Villa Tugendhat à Brno Centre historique de Prague »

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosVous recherchez une idée de circuit pour votre voyage en République Tchèque Les agents locaux sélectionnés par Evaneos vous proposent des circuits hors ... [En savoir plus...]

 Lastminute

LastminuteEnvie d'un voyage en République tchèque Comparez les prix sur lastminute. com, offres imbattables garanties pour votre prochaine séjour en République ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de la République Tchèque

Cartes de la République Tchèque Nos différentes cartes de la République Tchèque à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de la République Tchèque.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en République Tchèque: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de la République Tchèque

Actualités de la République Tchèque L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en République Tchèque: idées sorties, idées de lecture, actualités de la République Tchèque, ...

 Photos de la République Tchèque

Photos de la République Tchèque Découvrez les galeries de photos de la République Tchèque publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 La République Tchèque en vidéos

La République Tchèque en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de la République Tchèque sur tous vos écrans.

 Voyager en République Tchèque

Voyager en République Tchèque Réservez votre voyage en République Tchèque et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page