La République Tchèque

Jardins et château de Krom??í?


Kroměříž est situé sur un ancien gué traversant la Morava, au pied des monts Chriby, qui dominent le centre de la Moravie. Les jardins et le château de Kroměříž offrent un exemple exceptionnellement complet et bien conservé de résidence princière baroque européenne et de ses jardins.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1998.

Histoire du site

L'histoire de Kromeríz commence avec l'établissement de colons dans la plaine de la Morava, au IXe siècle après Jésus-Christ, à l'époque de la Grande-Moravie. Au XIIe siècle, le site fortifié originel de la ville, alors propriété de l'évêché d'Olomouc, avait disparu. Il n'accéda à nouveau au statut de ville fortifiée que vers le milieu du XIIIe siècle, avec l'érection d'un fort gothique. Dans les siècles qui suivirent, la ville prospéra, et devint le centre de l'organisation des vassaux des domaines épiscopaux.
En 1497, le riche et influent Stanislav Thurzo devint évêque d'Olomouc, et se mit en tête de reconstruire et de moderniser son château à Kromeríz. Les travaux s'inspirèrent tout d'abord du style gothique tardif de l'époque, mais des éléments Renaissance s'y immiscèrent peu à peu, au fur et à mesure de la progression des travaux. L'évêque Thurzo installa également un jardin, qui se composait d'un verger, d'un potager et d'un jardin floral, chaudement complimenté par le roi Vladislav II lorsqu'il visita Kromeríz en 1509.
Les successeurs de Thurzo apportèrent des modifications et des ajouts mineurs à son château. Ce dernier pâtit énormément de la guerre de Trente Ans : en effet, en 1643, la ville fut mise à sac par l'armée suédoise. Ce désastre fut suivi deux ans plus tard par une épidémie de peste. Ce n'est que lorsque le comte Karel Liechtenstein- Castelcorn devint à son tour évêque d'Olomouc en 1664 que le mauvais sort cessa de s'acharner sur la ville. Cet homme, qui désirait conférer à sa ville de résidence un air aristocratique, entreprit de nombreux projets de construction, tout en obligeant les bourgeois à renouveler leurs bâtiments et leur équipement.
Il fit donc appel au talentueux ingénieur civil et architecte impérial Filiberto Lucchese, qui conçut pour lui un jardin d'agrément (Lustgarten) totalement nouveau, après avoir fait du château en ruines une demeure habitable. Lorsque Lucchese mourut, en 1666, son travail fut repris par son successeur au titre d'architecte impérial, Giovanni Pietro Tencalla, dont le travail sur le jardin ne fut achevé qu'en 1675.
Une fois ce dernier terminé, Tencalla tourna son attention vers le dessin et la construction d'un magnifique château et résidence épiscopale, qui devait être son chef-d'oeuvre, dans la tradition de l'école baroque italienne septentrionale de Gênes et de Turin. Néanmoins, le nouvel ensemble respectait son prédécesseur gothique et en intégrait des éléments. Parallèlement, l'évêque Karel meublait l'intérieur, mettant en place une galerie de peintures qui réunissait bon nombre de chefs d'oeuvre.
Le château fut touché par l'incendie qui ravagea la ville en mars 1752. L'évêque Leopold Bedrich Eghk supervisa la restauration, faisant venir artistes et artisans pour effectuer les travaux, parmi lesquels le peintre viennois Franz Anton Maulbertsch et l'artiste morave Josef Stern.
En 1777, ce siège épiscopal accéda au statut d'archevêché, et le premier archevêque, Colloredo-Waldsee, remit le jardin du château au goût du jour, selon la mode romantique de cette fin de XVIIIe siècle. Le jardin d'agrément, cependant, conserva son agencement géométrique baroque. Le travail sur le jardin du château se poursuivit au XIXe siècle, avec la construction d'arcades, de ponts et même d'une fermette. Beaucoup de ces travaux furent réalisés sous la supervision de l'architecte Antonin Arche entre 1830 et 1845.
« Colonne de la Sainte Trinité à Olomouc Réserve du village historique d'Holašovice »

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosVous recherchez une idée de circuit pour votre voyage en République Tchèque Les agents locaux sélectionnés par Evaneos vous proposent des circuits hors ... [En savoir plus...]

 Lastminute

LastminuteEnvie d'un voyage en République tchèque Comparez les prix sur lastminute. com, offres imbattables garanties pour votre prochaine séjour en République ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de la République Tchèque

Cartes de la République Tchèque Nos différentes cartes de la République Tchèque à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de la République Tchèque.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en République Tchèque: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de la République Tchèque

Actualités de la République Tchèque L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en République Tchèque: idées sorties, idées de lecture, actualités de la République Tchèque, ...

 Photos de la République Tchèque

Photos de la République Tchèque Découvrez les galeries de photos de la République Tchèque publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 La République Tchèque en vidéos

La République Tchèque en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de la République Tchèque sur tous vos écrans.

 Voyager en République Tchèque

Voyager en République Tchèque Réservez votre voyage en République Tchèque et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page