Le Japon

Sanctuaires et temples de Nikko


Les sanctuaires et temples de Nikko, ainsi que le cadre naturel qui les entoure, constituent depuis des siècles un lieu sacré où se sont élevés des chefs-d'œuvre d'architecture et de décoration artistique. Ils sont étroitement liés à l'histoire des shoguns Tokugawa.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1999.

Histoire du site

Le bien culturel proposé à l'inscription a une destination liée au culte qui remonte à la fin du VIIIe siècle, quand un moine bouddhiste, Shôdô, érigea les premiers édifices au flanc de la montagne de Nikko, laquelle était vénérée comme montagne sacrée depuis les temps les plus anciens. Certains édifices des deux ensembles Futarasan-jinja et Rinnô-ji remontent à cette période.
A la fin du XIIe siècle, le shogunat Kamakura s'établit dans la région du Kanto. Nikko s'affirma davantage encore, tant par son site montagneux que par les édifices religieux, comme un lieu sacré majeur du Kanto. Mais les troubles de la période Muromachi, au XVIe siècle, entraînèrent un relatif délaissement du site.
Au début du XVIIe siècle, il fut procédé à une réhabilitation des temples. Nikko fut choisi comme site pour la construction du Tôshôgû, un sanctuaire avec plusieurs édifices destiné à accueillir le mausolée de Tokugawa Ieyasu, le fondateur du shogunat Tokugawa. Ce régime devait exercer le pouvoir durant plus de 250 ans de l'histoire japonaise. Depuis cette époque, Nikko a rempli un rôle politique très important en symbolisant la souveraineté nationale, aussi bien aux yeux des autorités locales qu'à l'égard des dirigeants des pays voisins, dont les émissaires venaient rendre hommage à Ieyasu, personnage déifié.
En 1871, le gouvernement Meiji décida de répartir le site et les édifices religieux qui relevaient d'une seule entité religieuse, en trois ensembles, confiés à trois organisations religieuses distinctes : Futarasan -jinja et Tôshôgu au culte shintoïste, et Rinnô-ji au culte bouddhiste. Cette réorganisation entraîna le déplacement et la restauration de certains édifices. Le caractère sacré et prestigieux du site permit de garantir la sauvegarde de Nikko qui, dès 1897, fut placé sous une protection légale renforcée ensuite à plusieurs reprises.
« Monuments historiques de l'ancienne Nara Sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryukyu »

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosVous recherchez une idée de circuit pour votre voyage au Japon Les agents locaux sélectionnés par Evaneos vous proposent des circuits hors des sentiers ... [En savoir plus...]

 Lastminute

LastminuteVous recherchez un billet d'avion vers Japon lastminute.com sélectionne les vols vers Japon les moins chers. Trouvez votre billet et réservez en ligne ! [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes du Japon

Cartes du Japon Nos différentes cartes du Japon à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie du Japon.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir au Japon: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités du Japon

Actualités du Japon L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage au Japon: idées sorties, idées de lecture, actualités du Japon, ...

 Photos du Japon

Photos du Japon Découvrez les galeries de photos du Japon publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Le Japon en vidéos

Le Japon en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance du Japon sur tous vos écrans.

 Voyager au Japon

Voyager au Japon Réservez votre voyage au Japon et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page