L'Afrique du Sud

Paysage culturel et botanique du Richtersveld


La zone de conservation de la communauté du Richtersveld couvre une superficie de 160 000 ha de déserts montagneux spectaculaires dans le nord-ouest de l’Afrique du Sud. Il s’agit d’un paysage culturel dont la propriété et la gestion sont communales. Le peuple nama y mène un mode de vie pastoral semi-nomade, témoignant de schémas saisonniers qui peuvent avoir persisté pas moins de deux millénaires en Afrique australe. C’est le seul endroit où les Nama construisent encore leurs maisons portables couvertes de jonc (haru oms): la zone inclut les migrations saisonnières et zones de pâturage et les sites de campement temporaire. Les pasteurs collectent des plantes médicinales et autres et il semble qu’il existe une forte tradition orale associée aux différents lieux et attributs du paysage.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2007.

Histoire du site

Les KhoïKhoï, ancêtres des Nama, occupaient autrefois un territoire s'étendant à travers le sud de la Namibie et la plus grande partie des provinces actuelles du Cap-Nord et du Cap-Ouest d'Afrique du Sud. Pendant plus d'un siècle, les KhoïKhoï du Sud furent repoussés vers le nord par l'extension des fermes européennes du Cap dans cette direction. L'afflux de réfugiés vers le fleuve Orange au XVIIIe siècle conduisit à un état de crise dans la région soumise à des bandes de brigands. Au XIXe siècle, des missionnaires s'installèrent dans la région. Le mélange des peuples et les influences extérieures conduisirent à une rapide dilution de la culture traditionnelle KhoïKhoï. Dans les années 1940, les Boslius-Basters, un autre groupe, furent déplacés dans le Richtersveld par le régime de l'Apartheid. Ils rejoignirent les Nama et, après un premier contact difficile, formèrent une alliance pour le partage des terres dans le cadre de la zone de conservation. Depuis 2003, les fermiers possèdent un titre de propriété sur leurs terres.
Les KhoïKhoï et les San sont considérés comme les peuples indigènes originels d'Afrique australe et par conséquent les gardiens des cultures anciennes. Les KhoïKhoï migraient avec leurs troupeaux de chèvres et de bétail au gré des saisons et vivaient dans leurs maisons transportables. Leur legs est, comme celui des San, manifeste dans l'art rupestre. Les premières mentions écrites des KhoïKhoï remontent aux récits d'explorateurs européens de la fin du XVe siècle et, de la fin du XVIIe siècle à la fin du XIXe siècle, de nombreux missionnaires et fonctionnaires ajoutèrent leurs comptes rendus. Au cours du XXe siècle, les KhoïKhoï ont fait l'objet de nombreux écrits.
Quand ils furent l'objet des premières études, les KhoïKhoï vivaient en clans, chacun avec son propre territoire. Les premiers colons néerlandais du Cap commencèrent à leur acheter du bétail afin de fournir de la viande à la flotte néerlandaise. Cela entraîna des pénuries de bétail chez les KhoïKhoï et des conflits entre les Européens et les communautés locales. Quelques années après la fondation de la ville du Cap, les KhoïKhoï commencèrent à migrer vers le nord et, afin de combler le manque de bétail, les colons créèrent un système de propriétés foncières libres et perpétuelles. Les conditions environnementales ne permettaient pas la pratique d'une agriculture intensive et l'agriculture extensive signifia que de vastes espaces furent investis par les colons tandis que les limites de la colonie se déplaçaient rapidement vers l'est et le nord, souvent sans contrôle officiel. Les KhoïKhoï furent enrôlés de force pour le service militaire ou de mission, ou devinrent ouvriers agricoles dans les fermes des colons. Nombre d'entre eux succombèrent aux maladies nouvellement introduites. En quelques générations, les KhoïKhoï avaient disparu de bien des régions de leur territoire ancestral.
Au XXe siècle, l'existence des KhoïKhoï fut niée par la politique de l'Apartheid et ils furent subsumés sous la catégorie raciale des gens de couleur. Depuis 1994 et la libération, une résurgence de l'identité KhoïKhoï et l'émergence des Nama, les derniers KhoïKhoï à pratiquer encore le pastoralisme traditionnel, se sont produites. En raison de son isolement, le Richtersveld demeure le seul lieu qui témoigne de ce mode de vie. Ailleurs, par exemple en Namibie et dans d'autres parties d'Afrique du Sud, les Nama ont en grande partie abandonné la transhumance et le savoir-faire qu'implique la construction des maisons traditionnelles a quasiment disparu.
La zone de conservation de la communauté du Richtersveld a été créée en 2002, émanant de la Richtersveld Community Heritage Area, qui fut créée en 2000 pour protéger l'environnement et la culture de cette région.
« Le dôme de Vredefort Histoire de l'Afrique du Sud »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesAfrique du Sud : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez vos vacances en ligne avec Voyages Leclerc. [En savoir plus...]

 Lastminute

LastminuteHôtel en Afrique du sud - Réservation d'hôtels en Afrique du sud à petit prix, découvrez tous nos produits : Mercure johannesburg midrand hotel, Mercure ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Afrique du Sud

Cartes de l'Afrique du Sud Nos différentes cartes de l'Afrique du Sud à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Afrique du Sud.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Afrique du Sud: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Afrique du Sud

Actualités de l'Afrique du Sud L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Afrique du Sud: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Afrique du Sud, ...

 Photos de l'Afrique du Sud

Photos de l'Afrique du Sud Découvrez les galeries de photos de l'Afrique du Sud publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Afrique du Sud en vidéos

L'Afrique du Sud en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Afrique du Sud sur tous vos écrans.

 Voyager en Afrique du Sud

Voyager en Afrique du Sud Réservez votre voyage en Afrique du Sud et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page