Le Pérou

Parc national Río Abiseo


Le parc a été créé en 1983 pour protéger la faune et la flore des forêts humides caractéristiques de cette partie des montagnes andines. Cette faune et cette flore comprennent un nombre élevé d'espèces endémiques. Le singe laineux à queue jaune, qu'on avait cru éteint, se trouve uniquement dans cette zone. Les recherches entreprises depuis 1985 ont déjà permis d'y découvrir 36 sites archéologiques jusqu'alors inconnus, s'étageant entre 2 500 et 4 000 m d'altitude, qui donnent une idée très complète de la société préinca.

Ce site naturel et culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1990.

Histoire du site

Le parc national de Rio Abiseo a été créé en 1983, à l'est de Trujillo, dans le département de San Martín, afin de protéger la faune et la flore des forêts humides qui se développent à haute altitude. Le but des autorités péruviennes --était de faire de ce parc de 274.520 hectares tout à la fois une réserve et un laboratoire, l'étude de ses ressources naturelles et culturelles devant être menée à bien dans un esprit de coopération internationale.
En 1985, une convention quinquennale pour l'étude du patrimoine archéologique et ethnologique du parc liait le gouvernement péruvien, les universités La Molina ct La Católica de Lima, l'université La Libcrtad de Trujtllo et l'université du Colorado à Boulder. Le programme prévoyait l'exploitation d'une zone de 64.690 hectares, dans le bassin supérieur du Rio Montecristo, au nord-ouest du parc. Dans cette zone, un certain nombre de sites préhispaniques avaient été découverts fortuitement, comme ceux du Gran Pajaten (1963 et 1965), de La Playa (1973), de Los Pinchudos (1975 et 1977).
Les recherches entreprises depuis 1985 ont permis de mettre à jour et répertorier un total de 36 sites jusqu'alors inconnus et tous situés à une altitude qui varie de 2500 à 4000 mètres. Les plus importants sont les suivants :
La Playa : Quelques 25 structures ct cercles de pierres ont été repérées dans une zone de 10 hectares sur une terrasse d'altitude de la rivière. La structure bâtie mesure 14.7 mètres de diamètre, elle est constituée de pierres taillées avec une corniche travaillée. Elle devait être un lieu de cérémonies.
Las Papayas : Au moins 100 structures ont été découvertes à cet endroit qui s'étend dur 16 terrasses artificielles dans la vallée de Montecristo. La plupart d'entre elles sont en pierres taillées et leur construction est soignée.
Los Pinchudos : Il s'agit là d'un lieu de sépultures situé entre las Papayas et le Gran Pajatén. Il est composé d'une enceinte funéraire avec des tumulus et des niches. Quatre des tombes sont richement décorées de grecques et de décors en zigzag et la plupart des peintures sont en bon état. La poutre de la charpente d'une des autres structures est surmontée de cinq personnages en bois de type Chimu.
Gran Pajatén : Sur ce site, qui couvre 4 hectares, seize structures circulaires ct deux bâtiments rectangulaires ont été relevées et partiellement débroussaillés. L'édifice circulaire le mieux connu présente, à l'extérieur, un intéressant décor à deux niveaux avec, au niveau inférieur, dix figures anthropomorphiques d'un schématisme caractéristique. Ce site aurait été occupé du Ve au XVI siècle. La datation au carbone a mis en évidence deux périodes successives d'occupation remontant l'une entre 900 et 200 avant JC et l'autre entre 200 avant JC ct 600 après JC.
Cerro Central : Cet ancien lieu de vie qui fait face à Gran Pajatén sur l'autre rive du Rio Montecristo, comporte, selon les estimations, un minimum de 200 édifices dont certains se rapprochent, par leur décor de l'édifice circulaire du Gran Pejatén: figures humaines et oiseaux stylisés à partir de minces plaquettes de pierre sèche insérées dans un appareil très irrégulier constituent, selon certains, un des aspects caractéristiques de la "culture du Rio Abiseo".
Les grottes de Manachaqui : Ces grottes situées entre la frontière occidentale du parc national et à distance des vestiges du Montecristo, apportent les preuves d'une longue présence humaine remontant à la fin du paléo-indien et à la période précéramique pour durer jusqu'au l6ème siècle de notre ère.
L'occupation humaine de la vallée supérieure du Montecristo commence bien avant le 4ème siècle avant JC : elle devient vraiment importante dans la période intermédiaire entre 200 avant JC et 600 après JC et quand les colons espagnols arrivent au 16ème siècle, la densité est très élevée dans cette région. Elle déclinera rapidement à partir de cette époque.
« Centre historique de Lima Lignes et géoglyphes de Nasca et de Pampas de Jumana »

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosCréez votre voyage sur-mesure au Pérou avec l'une de nos agences locale basée à destination. Avec Evaneos, découvrez le monde à travers les yeux d'un  ... [En savoir plus...]

 Opodo

OpodoRéservez au meilleur prix votre billets d'avion avec Opodo. Consultez les offres parmi toutes les destinations de Pérou. Réservez maintenant! [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes du Pérou

Cartes du Pérou Nos différentes cartes du Pérou à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie du Pérou.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir au Pérou: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités du Pérou

Actualités du Pérou L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage au Pérou: idées sorties, idées de lecture, actualités du Pérou, ...

 Photos du Pérou

Photos du Pérou Découvrez les galeries de photos du Pérou publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Le Pérou en vidéos

Le Pérou en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance du Pérou sur tous vos écrans.

 Voyager au Pérou

Voyager au Pérou Réservez votre voyage au Pérou et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page