Le Pérou

Centre historique de la ville d’Arequipa


Le centre historique d'Arequipa, construit en sillar – une roche volcanique – représente la fusion de techniques de construction européennes et autochtones qui s'expriment dans l'œuvre admirable des maîtres coloniaux et des maçons « criollos » et indiens. Cette fusion se manifeste dans ses murs robustes, ses arcades et ses voûtes, ses cours et ses espaces ouverts, ainsi que dans la complexe décoration baroque de ses façades.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2000.

Histoire du site

Arequipa est fondée le 15 août 1540 par une poignée de conquistadors espagnols. Le site se trouve dans une vallée intensivement cultivée par les communautés préhispaniques, fait qui joue son rôle dans la topographie du lieu. Le schéma d'un hameau indigène a survécu à proximité du centre historique, dans le quartier de San Lázaro.
Des tremblements de terre majeurs ont marqué les moments clé de l'évolution architecturale d'Arequipa. Il est ainsi possible d'identifier cinq périodes : celle de la fondation en tant que village (1540-1582), celle de la splendeur baroque (1582-1784), l'apparition du rococo et du néoclassicisme (1784-1868), l'empirisme moderne et la mode néoclassique (1868-1960), et l'époque contemporaine. C'est à l'époque de la vice-royauté que la ville, alors important pôle économique dans le sud des Andes, connaît son plus grand essor. Son rôle dans l'histoire de la République péruvienne a été et demeure crucial. Le centre historique a été le théâtre de nombre d'insurrections et de manifestations populaires, et a vu naître beaucoup de grands noms des sphères intellectuelles, politiques et religieuses du pays.
Les premiers édifices d'Arequipa ont été construits en adobe et en pierre, avec des toits de chaume, de brindilles ou de boue. Il en reste encore quelques-uns dans le vieux quartier de San Lázaro. Plus tard, les briques et le chaume furent utilisés, comme en attestent les quelques exemples subsistant au couvent de Santa Catalina. La catastrophe naturelle de 1582 provoqua une évolution majeure en faveur de la construction antisismique, avec l'utilisation systématique du sillar, roche volcanique rose ou perle que l'on trouve partout dans la région. Auparavant, ce matériau n'avait servi que pour construire les passages de porte de l'église principale et de quelques habitations. Matériau tendre, léger, thermique et résistant, il résout les problèmes liés aux tremblements de terre, tout en étant esthétique.
« Lignes et géoglyphes de Nasca et de Pampas de Jumana Ville sacrée de Caral-Supe »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesPérou : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez vos vacances en ligne avec Voyages Leclerc. [En savoir plus...]

 BestWestern

BestWesternIl s'agit du premier SureStay Plus Hotel by Best Western Hotels & Resorts du Pérou. Il se trouve à 400 m de la place principale, des sites touristiques. [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes du Pérou

Cartes du Pérou Nos différentes cartes du Pérou à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie du Pérou.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir au Pérou: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités du Pérou

Actualités du Pérou L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage au Pérou: idées sorties, idées de lecture, actualités du Pérou, ...

 Photos du Pérou

Photos du Pérou Découvrez les galeries de photos du Pérou publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Le Pérou en vidéos

Le Pérou en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance du Pérou sur tous vos écrans.

 Voyager au Pérou

Voyager au Pérou Réservez votre voyage au Pérou et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...