Le Pays de Galles

Pont-canal et canal de Pontcysyllte


Situés au nord-est du pays de Galles, les 18 km du pont-canal et canal de Pontcysyllte représentent un exploit du génie civil de la Révolution industrielle. Achevé au début du XIXème siècle, le canal surmonte d'importantes difficultés géographiques. Sa construction a demandé des travaux de génie civil importants et audacieux car il s'agit d'un ensemble d'un seul bief, sans aucune écluse. Le pont-canal, conçu par le célèbre ingénieur Thomas Telford, est une œuvre pionnière par ses choix technologiques et sa hardiesse architecturale. Le recours à la fonte et au fer forgé a permis la réalisation d'arches légères et résistantes, ce qui confère au pont-canal une allure monumentale mais élégante. Le bien est inscrit en tant que chef d'œuvre du génie créateur humain et remarquable synthèse de l'expertise européenne de cette époque. Il s'agit aussi d'un ensemble innovateur qui a inspiré bien d'autres projets un peu partout dans le monde.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2009.

Histoire du site

Afin de joindre Chester et l'estuaire de la Mersey à la Severn et au réseau des canaux des Midlands, le canal d'Ellesmere est envisagé au tout début des années 1790. Il est entrepris par une compagnie privée sous la conduite technique de l'ingénieur William Jessop (1745-1814). Trois embranchements sont mis en chantier à partir du point central d'Ellesmere. Le besoin d'eau et les riches réserves de charbon et de calcaire des vallées de la Dee et de la Ceiriog, dans les contreforts des montagnes du pays de Galles, incitent à étendre le projet dans cette direction par une quatrième section. Les travaux débutent en 1795.
Toutefois, pour relier le flanc nord de la Dee aux canaux d'Ellesmere, le franchissement des rivières Ceiriog et Dee, aux vallées bien marquées, présente deux obstacles majeurs. Jessop s'adjoint dès 1793 la collaboration de Thomas Telford (1757-1834) pour cet embranchement du canal. C'est un ingénieur et un architecte sorti du rang par ses qualités et son habileté à trouver des solutions techniques nouvelles aux questions de construction et de génie civil. Au moment de son embauche, il est déjà connu et il vient d'entreprendre divers ponts en fonte : pour le franchissement de la Severn, le pont-canal de Longdon. Il propose un pont métallique pour franchir la Tamise à Londres. Dans la même région, il travailla également à la construction de la route de Londres à Dublin.
Le franchissement de la Ceiriog à Chirk est le premier ouvrage à être envisagé, en 1795, par Jessop et Telford. Après d'importants débats, l'ouvrage en pierre est préféré. Peu après, quand il s'agit d'étudier le franchissement de la Dee, les conditions ont changé. D'une part la vallée est plus large et plus profonde, un ouvrage classique y serait extrêmement cher ; d'autre part les ponts métalliques commencent à faire leurs preuves. La solution de pont en fonte proposée par Telford est retenue et mise en oeuvre sous sa direction. Le canal ouvre jusqu'à Trevor le 26 novembre 1805. La partie qui prolonge le canal jusqu'à Horseshoe Falls est achevée en 1808.
Dès sa construction, le pont-canal de Pontcysyllte est célèbre par son ambition technique et architecturale très novatrice. À son achèvement, il apparaît comme une réussite exceptionnelle, amenant des commentaires élogieux de la part des ingénieurs et inspirant les artistes romantiques. Après les guerres napoléoniennes, il reçoit plusieurs visites d'ingénieurs et de savants étrangers.
Le pont-canal de Pontcysyllte a rendu Thomas Telford célèbre. Il fut considéré de son vivant comme le plus grand constructeur de ponts métalliques et de canaux de son époque. Il fut le premier président de la Société des ingénieurs civils de Londres, en 1825. Telford et son ouvrage de Pontcysyllte eurent une influence importante sur le développement international des canaux au début du XIXe siècle, en Grande-Bretagne, en Europe et en Amérique du Nord. Il participa à la construction d'autres canaux très connus : le canal calédonien en Écosse, le canal Gotha en Suède.
L'influence économique du canal fut importante pour la région, durant la première moitié du XIXe siècle, permettant de développer rapidement l'extraction du charbon, le travail du fer, les carrières de calcaire, la production de chaux. Les carrières d'ardoise des monts du pays de Galles et l'agriculture bénéficièrent également du canal. Dès 1815, ses investissements pourtant considérables sont remboursés et il devient une affaire très rentable. Son lien direct avec un vaste réseau de canaux, vers la Mersey, à travers les Midlands et jusqu'à Londres, favorisa grandement son usage.
À la différence de ce qui se passa dans d'autres régions, le chemin de fer ne fut pas un concurrent direct du canal mais plutôt un complément, par de petites lignes privées le desservant. Toutefois la situation du transport des pondéreux décline brutalement à la fin du XIXe siècle, suivant la décroissance de l'industrie lourde locale. Le trafic économique devient négligeable dès avant la Première Guerre mondiale.
Favorisé par un environnement paysager resté rural et aux vallées plaisantes, malgré l'industrie qui ne les modifia jamais profondément, le tourisme sur le canal commença dès 1884. Durant tout le premier tiers du XXe siècle, il existe de manière régulière et organisée, sous forme de petites croisières et de séjours champêtres. Toutefois, la crise des années 1930 puis la guerre lui portent un coup fatal.
En 1944, le canal d'Ellesmere est déclassé par un acte du Parlement, mais sa branche ouest est conservée, sous le nom de canal de Llangollen, en raison de son rôle dans l'adduction d'eau régionale. Il est toutefois en mauvais état, impropre à la navigation, le pont-canal n'est plus emprunté par les bateaux.
Une action en faveur de la navigation de plaisance et du patrimoine industriel, menée par des historiens et des écrivains passionnés, entraîna un renouveau d'intérêt au début des années 1950. Il se transforma en un véritable décollage touristique dans les années 1960, en Grande- Bretagne, ce qui contribua à la restauration du canal et à son entretien. Depuis 1954, il est géré et maintenu en état de navigation par British Waterways. C'est l'un des plus populaires et des plus fréquentés du Royaume-Uni.
Durant le XIXe siècle, le canal et ses ouvrages d'art ont été régulièrement entretenus. Il n'y a pas eu de changements structurels, mais simplement la réalisation de quais et de bâtiments sur ses rives pour répondre aux besoins du transport.
L'étanchéité du pont-canal de Chirk a été refaite en 1866- 1868, avec adjonction de sections en plaque de fonte aux extrémités. Le pont-canal de Pontcysyllte a connu des changements ponctuels de pièces métalliques ; son chemin de halage a été refait en tôles de fer en 1879.
En raison du déclin relativement précoce de son activité industrielle, à la fin du XIXe siècle, il n'a pas subi de transformation majeure. Il reflète donc bien la période de la révolution industrielle et ses transports fluviaux.
Plusieurs effondrements des berges en remblai se sont produits en 1945, 1960, 1982 et 1985, nécessitant d'importants travaux de réparation en certains endroits du canal. Il s'agit d'un point important du maintien de l'intégrité de la voie d'eau.
L'ouvrage de Pontcysyllte a été entièrement rénové, en 2003-2004, à l'occasion de son bicentenaire, dans un esprit élevé de respect de son patrimoine technique. Il s'agissait de nettoyer la corrosion de la fonte, de changer les pièces métalliques défectueuses par d'autres de même forme et de matériau similaire, de réparer la maçonnerie des piles et de restaurer complètement le chemin de halage et sa balustrade alors en mauvais état.
Le canal et le pont-canal de Pontcysyllte ont inspiré la politique de préservation des canaux en Grande-Bretagne et fortement aidé à prendre conscience de l'héritage laissé par l'époque industrielle.
« Paysage industriel de Blaenavon

Offres spéciales

 eBookers

eBookersSéjour pour Pays de Galles clé en main : organisez vos vacances pour Pays de Galles avec ebookers.fr et faites des économies en réservant hôtel et vol ... [En savoir plus...]

 Voyage Privé

Voyage Privé... de gamme et en séjour de luxe, profitez de réductions exclusives jusqu'à -70 % en tant que membre. du meilleur du Pays de Galles - 9 jours/ 8 nuits en hôtels ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes du Pays de Galles

Cartes du Pays de Galles Nos différentes cartes du Pays de Galles à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie du Pays de Galles.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir au Pays de Galles: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités du Pays de Galles

Actualités du Pays de Galles L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage au Pays de Galles: idées sorties, idées de lecture, actualités du Pays de Galles, ...

 Photos du Pays de Galles

Photos du Pays de Galles Découvrez les galeries de photos du Pays de Galles publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Le Pays de Galles en vidéos

Le Pays de Galles en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance du Pays de Galles sur tous vos écrans.

 Voyager au Pays de Galles

Voyager au Pays de Galles Réservez votre voyage au Pays de Galles et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...