La Grèce

Pythagoreion et Heraion de Samos


Dans cette petite île de la mer Égée proche de l'Asie Mineure, plusieurs civilisations se sont succédé depuis le IIIe millénaire avant l'ère chrétienne. Il y subsiste notamment les vestiges de Pythagoreion, ancienne ville portuaire fortifiée avec ses monuments grecs et romains et son spectaculaire aqueduc en tunnel, et l'Heraion, sanctuaire d'Hera samienne.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1992.

Histoire du site

La proposition d'inscription porte sur une zone située sur la côte nord-est de l'ile et qui est clairement délimitée par les montagnes qui l'entourent. Elle comprend l'ancienne ville (Pythagorion) et le temple classique d'Héra (Héraion).
Pythagorton est un site classique qui date de 1 'époque de la colonisation grecque. Elle est située en bordure d'un bon port naturel, sur une péninsule protégée en arrière par des montagnes abruptes. Par ailleurs, Pythagorton bénéficie de la proximité de la partie continentale de l'Asie Mineure. Les plus anciens des éléments découverts sont pré classiques (4ème ou 3ème millénaire av. J.C.), mais le premier véritable ensemble d'habitations remonte au 16ème siècle av. J.C., lorsque la ville fut colonisée par un groupe de Minoens de Crète qui furent ensuite supplantés par des Mycéniens.
Les ancêtres des habitants de Samos de l'époque classique étaient venus d'Epidaure au 11ème siècle av. J .C., à la suite des troubles causés par la guerre de Troie. A l'aube du 6ème siècle av. J.C., Samos était devenue une puissance maritime de l'est de la Méditerranée, et entretenait des rapports commerciaux étroits avec l'Asie Mineure et la Grèce d'Europe. Samos était d'ailleurs assez puissante pour établir des comptoirs sur la côte ionienne, en Thrace, et même dans la partie occidentale de la Méditerranée. Samos perdit de son influence politique après la conquête par les Perses à la fin du 6ème siècle av. J.C., mais elle resta une importante ville commerciale tout au long des époques hellénistique et romaine.
Samos fut pillée par des peuplades germaniques au 3ème siècle après J.C., et ne recouvra jamais vraiment sa splendeur. Pendant de nombreux siècles, Samos alterna entre le règne byzantin, turque et vénitien. Elle n'est complètement unie à la Grèce que depuis 1910.
Les fortifications qui enserrent l'ancienne ville remontent à la période classique, et certaines structures ont été rajoutées à l'époque hellénistique. Au fil des années, les fouilles ont permis de révéler une grande partie du plan d'ensemble des rues de l'ancienne ville, l'aqueduc, le réseau d'égoûts, des bâtiments publics, des sanctuaires, des temples, l'agora (place du marché, les bains publics (romains). le stade ainsi que des maisons de ville (romaines et hellénistiques). L'un des éléments les plus spectaculaires est le tunnel d'Eupalinos, construit par Eupalinos de Mégare au 6ème siècle av. J.C. et qui parcourt 1040 mètres dans la montagne pour alimenter la ville en eau. Le tunnel d'Eupalinos a été décrit comme "un miracle hydrographique dont les travaux ont commencé aux deux bouts et à la fin duquel les mineurs se sont rejoints au milieu en ayant fait une erreur tout à fait minime".
Le temple d'Héra, ou Héraion, remonte quant à lui au 8ème siècle av. J.C. Il était, à l'époque, le premier temple grec doté d'un péristyle de colonnes. Le temple qui lui a succédé au 7ème siècle av. J.C. était également novateur, car c'était le premier à avoir une double rangée de colonnes sur le devant. Mais ces deux modèles furent surpassés par le temple de Rhoicos et Théodoros dont la construction fut lancée en 570 av. J.C. et qui était une structure colossale d'environ 45 mètres de large et 80 mètres de long, la première du nouvel ordre ionique. Le temple était soutenu par au moins 100 colonnes dont les bases moulées avaient été passées sur un tour conçu par Théodoros. Trente ans après sa construction, le temple fut détruit lors d'une attaque des Perses. Il avait été prévu de reconstruire le temple à une échelle encore plus grande, mais ce projet ne vit jamais le jour. L'ensemble de structures autour de l'Héraion comprend des autels, des temples plus petits, des portiques et des socles de statues, tous situés dans le sanctuaire aux côtés des vestiges d'une basilique chrétienne du Sème siècle.
« Monastères de Daphni, de Hosios Loukas et Nea Moni de Chios Site archéologique d'Aigai (nom moderne Vergina) »

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosVous recherchez une idée de circuit pour votre voyage en Grèce Les agents locaux sélectionnés par Evaneos vous proposent des circuits hors des sentiers ... [En savoir plus...]

 Fram

FramA voir également lors de vos vacances en Grece : voyage en Crète, voyages Iles Grecques, vacances à Athènes, séjour Kos, voyages à Rhodes et vacances à ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de la Grèce

Cartes de la Grèce Nos différentes cartes de la Grèce à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de la Grèce.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Grèce: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de la Grèce

Actualités de la Grèce L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Grèce: idées sorties, idées de lecture, actualités de la Grèce, ...

 Photos de la Grèce

Photos de la Grèce Découvrez les galeries de photos de la Grèce publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 La Grèce en vidéos

La Grèce en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de la Grèce sur tous vos écrans.

 Voyager en Grèce

Voyager en Grèce Réservez votre voyage en Grèce et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page