L'Écosse

Édimbourg


Capitale de l'Écosse depuis le XVe siècle, Édimbourg offre le double visage d'une vieille ville dominée par une forteresse médiévale et d'une ville nouvelle néoclassique dont l'aménagement, à partir du XVIIIe siècle, exerça une profonde influence sur l'urbanisme européen. Le voisinage harmonieux de ces deux ensembles urbains si contrastés, riches chacun en bâtiments de grande valeur, confère à la ville son caractère unique.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1995.

L'estuaire du Fort (Firth of Forth) vu depuis le château d’ÉdimbourgSituation

Située sur la rive sud de l'estuaire du Forth, qui débouche sur la mer du Nord, Édimbourg occupe une position pittoresque au pied des collines de Pentland. L'urbanisme de la capitale écossaise, ancienne place forte militaire, témoigne d'un riche passé. La capitale de l'Écosse - deuxième ville par la taille après Glasgow - compte aujourd'hui près de 500 000 habitants.

Les collines de Pentland
Édimbourg forme le centre de la région du Lothian, très accidentée et sillonnée de collines. D'est en ouest, elle occupe trois de ces collines ainsi que les vallées qui les séparent. Celles-ci sont franchies par de multiples ponts qui enjambent aussi les vallées secondaires, faisant d'Édimbourg une véritable "ville aux ponts".



Une ville de contrastes

Le château d'EdimbourgDeux ensembles urbains se superposent. La vieille ville se regroupe autour du château (Edinburgh Castle), symbole d'un riche passé, qui occupe depuis le XIIe siècle une position stratégique majeure. Ce quartier aux ruelles irrégulières descendant sur les pentes a conservé son âme et son aspect médiéval.

La ville neuve d’Édimbourg vue depuis le château
Au nord, la ville neuve est synonyme d'alignements géométriques. De larges avenues se coupent à angle droit, et le paysage urbain est aéré par de multiples squares verdoyants. La ville neuve, datant du XVIIIe siècle, est de style géorgien, architecture anglaise d'inspiration classique.


Socialement contrastée selon ses quartiers, la vieille ville renferme la population la plus pauvre, tandis que la ville neuve est considérée comme la partie la plus élégante et la plus cossue. A la périphérie, quartiers industriels et banlieues se sont développés aux XIXe et XXe siècles. Édimbourg ne se repose donc pas uniquement sur la beauté de sa ville médiévale, et les industries sont loin d'en être bannies.

La vieille ville d’Édimbourg


Une ville d'arts et de lettres

Le nom actuel d'Édimbourg provient du roi Edwin de Northumbrie, qui donna son nom à un petit poste fortifié fondé au VIIe siècle, d'où le nom Edwinsburgh (transcrit Dun-Eideann en langue gaélique). Le véritable essor de la ville date du XVe siècle, lorsque les Stuart y fixèrent leur résidence et en firent leur capitale.

L'université d'Edimbourg (ancien collège)Devenue le rempart de la nationalité écossaise, elle connut bien des troubles et des guerres, notamment les destructions de 1544. Mais, dès la période médiévale, sa gloire résida dans l'intelligence et elle devint la métropole intellectuelle de l'Écosse. La première imprimerie du royaume y fut installée dès 1507 et l'université fut fondée en 1582.

L'Acte d'union avec l'Angleterre signé en 1707 fit perdre à la ville toute vie politique indépendante, et il fallut attendre le XIXe siècle pour qu'elle renaisse grâce à l'industrie : brasseries, distilleries, usines de papier, industries chimique et automobile. A partir des années 20, Édimbourg devint le centre de la renaissance politique et littéraire de l'Écosse ainsi que de la résurgence de la langue gaélique. Plus récemment, elle a pris conscience de son identité écossaise dans le contexte européen. Le festival international annuel en est un témoignage vivant.

Vue en direction de Leith depuis le chateau d'EdimbourgParallèlement, les activités économiques de pointe comme l'ingénierie, l'électronique et la recherche s'y sont localisées. Deuxième ville touristique du Royaume-Uni après Londres, elle peut aussi se targuer d'une importante activité portuaire avec ses deux ports : Leith, port d'exportation, et Granton, port d'attache de la flotte de pêche du Firth of Forth.

Sites à voir absolument à Édimbourg

- le château (Edinburgh Castle),
- la National Gallery of Scotland
- Parliament House
- Princes Street Gardens
- Saint Giles Cathedral
- Holyrood Palace
 Histoire d'Édimbourg

Histoire d'Édimbourg Le peuplement d’Édimbourg remonte à la préhistoire avec la fortification de son château construit dans le rocher; ce dernier fut peut-être une [Suite...]

Aberdeen »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesEcosse : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez ... Capitale de l'Ecosse depuis le XVe siècle, Edimbourg est la deuxième ville la ... [En savoir plus...]

 Fram

Fram1 voyages Ecosse ? votre séjour à Ecosse à partir de 1 520€ avec Fram. Club de vacances Ecosse en famille, mini club et animations pour petits et grands ! [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Écosse

Cartes de l'Écosse Nos différentes cartes de l'Écosse à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Écosse.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Écosse: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Écosse

Actualités de l'Écosse L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Écosse: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Écosse, ...

 Photos de l'Écosse

Photos de l'Écosse Découvrez les galeries de photos de l'Écosse publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Écosse en vidéos

L'Écosse en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Écosse sur tous vos écrans.

 Voyager en Écosse

Voyager en Écosse Réservez votre voyage en Écosse et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page