L'Angleterre

Saltaire


Saltaire est un village industriel entier et bien préservé datant de la seconde moitié du XIXe siècle. Ses fabriques de textiles, ses édifices publics et ses logements ouvriers sont bâtis dans un style harmonieux, d'une grande qualité architecturale, et le plan urbain d'ensemble reste intact, offrant une image vivante du paternalisme philanthropique de l'époque victorienne.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2001.

Histoire du site

Au milieu du XVIIIe siècle commence à Bradford le commerce de la laine peignée, moteur d'un système de production semi-rural, mais ce n'est qu'avec l'avènement de la force motrice à la vapeur qu'il prend réellement son envol, avec pour corollaire une explosion démographique urbaine : entre 1780 et 1850, la population passe de 8500 à presque 104 000. Les conditions de vie de la main d'oeuvre sont épouvantables, et l'espérance de vie, hommes et femmes confondus, dépasse à peine 20 ans, dans une ville reconnue comme l'une des plus polluées d'Angleterre.
En 1824, Titus Salt rejoint son père dans son entreprise de fabrication de laine, devenant son associé. Il parvient à filer de la laine de Donskoï de Russie, puis à filer et à tisser de la laine d'alpaga du Pérou, deux succès qui font de lui un homme riche et influent. En 1848, il devient maire de Bradford, et s'assigne une mission : diminuer les problèmes de pollution de Bradford. Le conseil municipal refusant de prendre la moindre mesure, il décide alors de déplacer ses activités de Bradford.
Il achète à quelques kilomètres un terrain qui remplit ses critères : de l'eau douce en abondance, pour laver la laine, et d'excellentes liaisons de transport : la rivière Aire et le canal Leeds-Manchester pour l'eau, et la ligne Midland Railway pour la terre. Le site est aussi à distance presque égale des deux principaux ports, Liverpool à l'ouest et Hull à l'est. La quasi totalité des opérations est réunie sous un seul et même toit, grâce aux technologies les plus avancées de l'époque et à l'intégration verticale du processus. Les développements technologiques permettent d'ignifuger le bâtiment. Quant aux travailleurs, ils bénéficient ainsi d'un environnement plus sain, et de l'accès à la campagne.
Après avoir sélectionné pour sa nouvelle ville ce terrain situé au nord-ouest du centre-ville de Bradford, Salt engage les architectes les plus en vue de Bradford, Henry Lockwood et Richard Mawson, pour concevoir et superviser la réalisation de son plan visionnaire. Pour être sûr que le nouveau site serait conforme aux normes d'hygiène et de sécurité les plus strictes, Salt s'adjoint les services du célèbre ingénieur William Fairbairn. La fabrique, dont les travaux commencent en 1851 et qui ouvre ses portes en 1853, incorpore toutes les plus récentes innovations structurelles et mécaniques, tant dans son équipement que dans sa conception.
Titus Salt est un homme d'affaires suffisamment avisé pour veiller à ce que la construction de la fabrique soit prioritaire mais, dès celle-ci terminée, les travaux sur les premières maisons des ouvriers débutent. Jusqu'à ce qu'elles soient prêtes, les ouvriers sont amenés en train de Bradford ; même après leur achèvement, certains continuent d'ailleurs de venir de districts avoisinants.
En fin de compte, le nouveau village de Salt comporte 800 logements, organisés en larges rues, avec un grand réfectoire et des cuisines, des bains publics et des lavoirs, une résidence pour les ouvriers à la retraite, un hôpital avec dispensaire, une école et une église. On y trouve aussi beaucoup d'espaces de loisirs et de jardins ouvriers, dans le but d'améliorer le régime alimentaire des travailleurs. Il baptise le nouveau village de son propre nom associé à celui de la rivière toute proche, les rues étant nommées d'après des membres de sa famille (mais aussi d'après la reine et le prince consort, et les architectes). Toutefois, ce geste d'autosatisfaction bien pardonnable n'enlève rien à sa réussite. Il fait preuve d'un authentique intérêt philanthropique pour ses ouvriers et parvient à leur offrir un environnement sain et sûr (sans perdre de vue pour autant, bien sûr, les bénéfices économiques qu'il en retire). Salt et son village modèle reçoivent des louanges nationales et internationales. En 1876, lors qu'il meurt peu de temps après l'achèvement de la dernière maison du village, beaucoup lui rendent hommage, des plus humbles aux plus puissants, et son cortège funèbre rassemble quelques 100 000 personnes, massées sur son passage.
Après son décès, l'entreprise est reprise par trois de ses fils, mais les bénéfices chutent, tant et si bien que, en 1892, c'est le dépôt de bilan. Quatre hommes d'affaires de Bradford rachètent la fabrique et le village en 1893, l'un d'entre eux (James Roberts) devenant seul propriétaire en 1899. En 1918, Roberts vend ses avoirs, pour 2 millions de livres, à un autre consortium, qui se reforme en 1923 sous le nom de Salts (Saltaire) Ltd. Le village est vendu en 1933 au Bradford Property Trust, ce qui permet pour la première fois à ses habitants d'acheter les logements qu'ils occupent.
Après l'expansion des affaires dans l'entre-deux-guerres et des opérations florissantes pendant la Seconde Guerre mondiale, la fabrique décline progressivement, pour finalement fermer en 1986. Beaucoup des principaux édifices sont inutilisés et tombent en désaffection, ce qui porte préjudice au village tout entier. La formation de la Saltaire Village Society en 1984 s'accompagne des premiers réels efforts de régénération de la zone. La fabrique elle-même est rachetée en 1987 par Jonathan Silver, dont l'enthousiasme et l'imagination en font un pôle culturel majeur.
« Maritime Greenwich Usines de la vallée de la Derwent »

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosHarry Potter en Angleterre et en Ecosse, une idée de circuit 100% personnalisable avec Marcela, agent de voyage basé en Ecosse. [En savoir plus...]

 Lastminute

LastminutePartez en Voyage en Angleterre avec lastminute.com et découvrez ce pays à la culture unique et à des villes toutes différentes grâce à nos offres Vol + Hôtel à ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes d'Angleterre

Cartes d'Angleterre Nos différentes cartes d'Angleterre à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie d'Angleterre.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Angleterre: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités d'Angleterre

Actualités d'Angleterre L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Angleterre: idées sorties, idées de lecture, actualités d'Angleterre, ...

 Photos d'Angleterre

Photos d'Angleterre Découvrez les galeries de photos d'Angleterre publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Angleterre en vidéos

L'Angleterre en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance d'Angleterre sur tous vos écrans.

 Voyager en Angleterre

Voyager en Angleterre Réservez votre voyage en Angleterre et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page