Saint-Jacques de Compostelle

Du 17/04 au 29/06 - 2114 km - Champagne/Vezelay/GR10/Camino del Norte et Primitivo/Cabo Fisterra


Ribadesella / Colunga – Oviedo (en bus) - (20 km + 65 km) - Déluge (tromba)

Saint-Jacques de Compostelle / ESPAGNE

Samedi 12 Juin 2010

EDITH

Hé oui, il pleut !
Le ventre vide nous voilà dehors et en quelques instants, aussi trempés que la veille.
Des trombes d’eau continues rendent les sentiers impraticables.
Je n’essaye même plus d’éviter de patauger dans l’eau et la boue,
Le décor est pourtant superbe, heureusement, car mon moral est au plus bas.
Et en plus, le fléchage n’est pas toujours bien visible et contribue à nous compliquer la vie, nous obligeant à rebrousser chemin après nous être engagés jusque sur une plage.
L’estomac dans les talons, il est impossible de trouver de quoi le remplir !
Enfin, un abri de fortune nous autorise une pause pour grignoter les quelques biscuits restants.
Je rêve d’un bon café bien chaud.
Une brève accalmie, nous permet d’admirer la côte très sauvage de la Playa de Espasa juste avant La Isla.Le plus dur est de devoir repartir …
Une brève accalmie, nous permet d’admirer la côte très sauvage de la Playa de Espasa juste avant La Isla.
La pluie redouble, nous décidons de suivre la nationale jusqu’à Colunga, tant les chemins sont rendus difficiles.
Au panneau d’entrée, un car nous dépasse.
Nous profitons de son arrêt pour courir vers lui. Le chauffeur nous a aperçus, nous y montons.
Tant pis, il ne faut pas pousser … Trop c’est trop !
A peine à l’intérieur, nous y sommes accueillis par des bravos. Presque tous les pèlerins de la veille, y sont installés depuis le départ et nous acclament.
Ils nous félicitent pour notre courage et ténacité.
Pourtant, nous ne sommes pas fiers du tout d’user de ce moyen, mais honnêtement, je n’en pouvais plus.
Transie, je n’aspire qu’à me déchausser et manger chaud !!!
Première chose en arrivant à Oviedo, se restaurer.
Deuxième chose, l’auberge de jeunesse. Nouvelle douche froide, le tarif y est exorbitant. Demi-tour pour quérir un autre hébergement.
L’albergue de pèlerins ouvre tardivement. Il est 15h00 et on en à marre !
Nous nous rabattons sur un hôtel modeste de la vieille ville où, enfin, nous essayons de sécher chaussures et vêtements pour repartir demain … sous la pluie !
Une Bandas d’Asturias


SERGE

Nous quittons, le ventre vide, l’auberge, Jean-Marie et Roger.
Ces derniers font, du fait des mauvaises conditions climatiques, une très courte étape.
Quant à nous, nous allons tenter de rallier Sebrayo, distant de trente deux kilomètres.Chemin ou ruisseau ???
Ce jour, beaucoup de pèlerins baissent les bras (un couple Suisse, trois Italiens, deux espagnols et un Asiatique) et décident de prendre le car jusqu’à Gijón, agglomération située sur le Camino de Norte.
Pour notre part, c’est par le Camino Primitivo, via Oviedo, que nous passerons.
La montagne y est réputée dure, voire très dure !
En sortant, nous sommes assaillis par la pluie.
Nous longeons le Paséo maritimo et admirons les énormes rouleaux de l’océan déchaîné.
Kilomètres après kilomètres, nous traversons des villages complètement déserts.
Pas de vie, tout le monde dort.
Rien n’est ouvert.
Vers 9h30, un abri bus nous offre un refuge précaire pour grignoter nos derniers carrés de chocolat et les quelques biscuits restants.
On repart.
Il pleut !
Edith avance, mais je sens bien qu’elle en a marre.
Pourtant et malgré toute cette eau, nous prenons le temps d’admirer les côtes.
C’est fantastique et il est dommage que le soleil ne soit pas de la partie.
Nous dépassons Isla, dans laquelle Roger et Jean-Marie termineront leur journée dans l’albergue. La tentation de stopper ici me gagne un bref instant.
Regard à Didou … Que fait-on ? On continue !!!
Mes chaussures sont transpercées, je sens mes pieds plein d’eau. Malgré la pèlerine – soit disant étanche – j’ai le short trempé, même le mouchoir est mouillé.
Les lunettes sont dégoulinantes et c’est à travers une pellicule d’eau que je tente de déchiffrer les indications du guide.
Nous sommes sur la N632.
Plus que quelques longueurs avant l’entrée de Colunga. Sur le bouquin, figure un hôtel à tarif pèlerin.
Nous allons nous y arrêter, car je ne nous vois pas continuer encore trois heures sous ce déluge.
Un arrêt de car est là à une centaine de mètres.
Un homme sous un parapluie semble attendre.
Il s’avance hors de l’abri.
Je me retourne, un car arrive, passe à ma hauteur, je lui fais signe.
Je traverse et me mets à courir.
Le chauffeur nous a vus.
Il descend pour ouvrir la soute.
« Allez-vous à Sebrayo, lui demandais-je ? »
« Oui, me répond-il ! »
Les sacs dans le coffre, on monte !
Et là, presque tous les pèlerins – cités plus haut – sont présents.
Nous gagnons nos places sous des applaudissements et des bravos.
En fait, ils saluent notre courage, dixit la Suissesse !
Edith craque et verse quelques larmes.

A Villaviciosa, nous n’avons que quelques minutes pour prendre la correspondance et acheter nos billets pour Oviedo.
Nous saluons une dernière fois nos compagnons d’infortunes.
Il est 13h30 lorsque nous sortons de la gare routière d’Oviedo.
Nous remplissons nos panses dans la cantina du lieu.
Puis, direction l’AJ située à l’autre bout de la ville. Mais ici, dans cet établissement et contrairement aux autres, il faut posséder la carte d’adhérent.
Retour à la case départ.
Mon moral se lézarde un tantinet aujourd’hui.
Je me sens coupable d’avoir pris le car et j’en veux un peu à ce pays pour son manque de cohérence. Nous avons été acceptés plusieurs fois dans ce type d’auberge en tant que pèlerin, mais ici non !
Pourquoi ???
Mystère !!!
Finalement, c’est dans un modeste hôtel que nous allons dormir.
A droite le Camino del Norte - a gauche le Primitivo
Calendrier
Mai 2010

Pays

COMPOSTELLE 2010

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesEspagne - Saint-Jacques-de-Compostelle - Week-end à Saint Jaques Voir les .... Séjour à Saint-Jacques-de-Compostelle : un centre historique de toute beauté. [En savoir plus...]

 Terres d'Aventure

Terres d'AventureTous les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle sur notre site Via Compostela. À pied ou à vélo, en formule liberté ou accompagnée, en gîte, hôtel ou ... [En savoir plus...]

Sélection d'articles sur Saint-Jacques de Compostelle

La vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle La vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle

Ce célèbre lieu de pèlerinage situé dans le nord-ouest de l'Espagne est devenu un symbole de la lutte des chrétiens espagnols contre l'islam. [...]

La cathédrale de Saint-Jacques La cathédrale de Saint-Jacques

Tous les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle mènent à sa cathédrale, destination-phare des pèlerins de l'Europe entière. Cette imposante [...]

Voir aussi

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir à Saint-Jacques de Compostelle: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de Saint-Jacques de Compostelle

Actualités de Saint-Jacques de Compostelle L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage à Saint-Jacques de Compostelle: idées sorties, idées de lecture, actualités de Saint-Jacques de Compostelle, ...

 Photos de Saint-Jacques de Compostelle

Photos de Saint-Jacques de Compostelle Découvrez les galeries de photos de Saint-Jacques de Compostelle publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Saint-Jacques de Compostelle en vidéos

Saint-Jacques de Compostelle en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de Saint-Jacques de Compostelle sur tous vos écrans.

 Voyager à Saint-Jacques de Compostelle

Voyager à Saint-Jacques de Compostelle Réservez votre voyage à Saint-Jacques de Compostelle et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page