Saint-Jacques de Compostelle

Bougue / Saint Sever ( 33 km) - Soleil


Saint-Jacques de Compostelle / FRANCE

Mardi 18 Mai 2010

EDITH


Nous quittons Bougue dans un petit matin brumeux.
La voie ferrée réhabilitée en piste cyclable nous conduit jusqu’au portes de Mont de Marsan.
Pas âme qui vive pour en troubler la tranquillité.

Il est 9h00, nous faisons un arrêt café-croissant dans la cafétéria de l’Intermarché de la ville. Le « plein » d’énergie fait, nous sortons de l’agglomération avec joie.

Un sentier, traverse une forêt de pins ayant subi les tempêtes successives.
Le décor est désolant.
Nous retrouvons une départementale, peu avant Benquet, où nous achetons de quoi faire le notre !

En sortie de bourg, nous dépassons deux pèlerins et plus en avant, deux autres. Depuis plusieurs jours nous n’en avions vu aucun.
Les champs de maïs et les élevages de volailles font leur apparition.

L’itinéraire nous envoie sur un chemin dévasté par les engins des forestiers.
Nous passons au travers de ce qui a dû être une magnifique forêt.
Le spectacle est apocalyptique …
Ici aussi, la tempête a accompli son œuvre de destruction.
Pas un arbre qui n’ait résisté …
Partout, des troncs brisés …
J’imagine le vacarme que cela devait produire au plus fort du coup de vent !
Et maintenant, à leur tour, les forestiers ravagent, sans délicatesse, les chemins pour déblayer le bois.
Saint Sever

Au loin, l’Abbaye de Saint Sever se dresse. Aux abords de Sainte Eulalie, nous rattrapons Tien (un vietnamien Belge), que nous suivons de gîte en gîte sur les livres d’or. Un petit brin de causette et nous poursuivons notre route.



Voici l’Adour, que nous longeons avant de l’enjamber à l’entrée de Saint Sever.
Dernier, mais gros !, effort avant l’arrivée. Un raidillon de trois cents mètres nous amène, devant l’Abbaye, au cœur de la cité.
L’office de tourisme est fermé jusqu’à 14h00.
Nous mettons ce laps de temps à profit pour saucissonner, visiter et se reposer.
Enfin, munis de la clé, nous prenons nos quartiers dans le « Couvent des Jacobins ». Installation sommaire mais convenable pour une nuit.
Ce soir, pas d’autre solution que le restaurant, sauf que ceux indiqués par l’OT sont fermés.
Mais une pizzéria nous sauve du jeûne. Nous y dînons en compagnie de Patrick, Armand et Achille.
Igor, un jeune « artiste » arrivé sur le tard, reste au couvent.

SERGE


Il y a un peu de brume lorsque nous quittons le refuge municipal de Bougue. Le temps d’aller déposer la clé chez MME Marie, nous sommes de nouveau en Chemin.
Aujourd’hui, trente trois kilomètres nous attendent.
Nous traverserons Mont de Marsan – sans nous y arrêter – pour poursuivre vers Saint Sever.
Tout d’abord, nous sommes sur l’ex voie ferrée (toujours la même) mais ici, elle est transformée en piste cyclable bitumée jusqu’ à la grande ville.
Très peu de personnes sont présentes sur cet axe.
A l’entrée de Mont de Marsan, nous choisissons donc d’éviter le centre ville au moyen d’une petite déviation qui nous épargne un kilomètre.
Peu avant la sortie, nous consommons café et croissants.

Une demi-heure plus tard, je remarque un ou une personne en arrière.

Nous envisagions de prendre une chambre dans un hôtel.

Le refuge municipal, situé dans le Couvent des Jacobins (ancien monastère Dominicain transformé en centre culturel), est gratuit pour les pèlerins. Il offre quatre places, mais il est impossible de réserver. Nous savons qu’une personne est déjà annoncée.
Si nous le pouvons, et si les prestations sont acceptables, nous irons là plutôt qu’à l’hôtel moins convivial.

Donc, notre allure s’accélère, d’autant qu’à Benquet, nous remarquons quatre marcheurs (2+2).
Nous avons doublement déjeuné ce matin, de ce fait, nous attendrons le bout de l’étape pour nous requinquer !

Nous empruntons des chemins forestiers dans un décor d’apocalypse !

Apocalypse ???La tempête « Cynthia » a complètement ravagé la forêt. Des centaines d’arbres (pins et acacias pour la plupart) sont couchés ou cassés à mi-hauteur. Paysage de désolation, malgré quelques survivants par-ci, par-là.
Les forestiers sont en action pour réparer ce désastre. Mais leurs engins défoncent les chemins sableux. Des ornières – profondes parfois de soixante centimètres – remplies d’eau saumâtre occupent les sentiers. Un monde hostile ???

On se croirait sur un monde hostile.

Nous zigzaguons – sur sept cents mètres environ – entre les crevasses pour éviter de "s’empatouiller" les chaussures.



Plus loin, je distingue un marcheur équipé d’un sac à dos.
Sans aucun doute un pèlerin. Encore un !
Depuis plusieurs jours, nous n’en voyions pas. Puis d’un coup, ce sont six personnes que nous dépassons.
Celui là, sans le connaître, je crois savoir qui il est…
Tien, assurément, le Vietnamien de Belgique, comme il aime à signer ses propos sur les livres d’or.
Nous le suivons avec une étape de retard depuis Vézelay.
Nos étapes, certainement plus longues que les siennes, nous auront permis de le rattraper, car, effectivement, c’est bien lui !
Arrivé à sa hauteur, je le salue.
Il sursaute, car il ne nous avait pas entendus venir.
Nous marchons de conserve sur deux bons kilomètres. Puis, à Sainte Eulalie, il nous quitte pour aller visiter, et sans doute prier, l’église.

Nous voici au bord de l’Adour (lors de notre précédent pèlerinage, nous l’avions traversée à Aire sur l’Adour !)
La rivière est haute et un violent courant la pousse. Un pont, une forte rampe empierrée et nous voici à Saint Sever.
Sur un banc, devant l’Abbatiale du 11ème (ancienne Abbaye Bénédictine fondée en 988), classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, nous attendons l’ouverture de l’OT pour y récupérer la clé du gîte et voir ce à quoi il ressemble.
Ca y est, nous y sommes.
C’est correct, pas un trois étoiles, mais pour le prix (gratuit) nous n’allons pas faire les difficiles.
Douches, devoirs, visite de la ville et choix du restaurant pour ce soir.

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesEspagne - Saint-Jacques-de-Compostelle - Week-end à Saint Jaques Voir les .... Séjour à Saint-Jacques-de-Compostelle : un centre historique de toute beauté. [En savoir plus...]

 Expedia

ExpediaDans le quartier de Centre historique de Saint-Jacques-de-Compostelle, cet hôtel se trouve à deux pas de Casa do Cabildo et Cathédrale de ... [En savoir plus...]

Sélection d'articles sur Saint-Jacques de Compostelle

La cathédrale de Saint-Jacques La cathédrale de Saint-Jacques

Tous les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle mènent à sa cathédrale, destination-phare des pèlerins de l'Europe entière. Cette imposante [...]

La vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle La vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle

Ce célèbre lieu de pèlerinage situé dans le nord-ouest de l'Espagne est devenu un symbole de la lutte des chrétiens espagnols contre l'islam. [...]

Voir aussi

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir à Saint-Jacques de Compostelle: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de Saint-Jacques de Compostelle

Actualités de Saint-Jacques de Compostelle L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage à Saint-Jacques de Compostelle: idées sorties, idées de lecture, actualités de Saint-Jacques de Compostelle, ...

 Photos de Saint-Jacques de Compostelle

Photos de Saint-Jacques de Compostelle Découvrez les galeries de photos de Saint-Jacques de Compostelle publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Saint-Jacques de Compostelle en vidéos

Saint-Jacques de Compostelle en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de Saint-Jacques de Compostelle sur tous vos écrans.

 Voyager à Saint-Jacques de Compostelle

Voyager à Saint-Jacques de Compostelle Réservez votre voyage à Saint-Jacques de Compostelle et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page