La Russie

Isthme de Courlande


L'occupation humaine de cette étroite péninsule de dunes de sable, longue de 98 km et large de 0,4 à 4 km, remonte aux temps préhistoriques. Depuis cette période, elle a été sous la menace des forces naturelles du vent et des vagues. Elle ne doit sa préservation actuelle qu'aux efforts incessants des habitants pour combattre l'érosion de l'isthme, efforts remarquablement illustrés par les projets continus de stabilisation et de reboisement.

Ce site culturel transfrontalier est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2000.

Histoire du site

La formation de l'isthme de Courlande a commencé il y a quelques 5000 ans. En dépit des déplacements continuels des dunes de sable, des peuples du Mésolithique, pour qui la mer était la principale source de nourriture, s'installèrent à cet endroit au IVe millénaire avant notre ère, travaillant l'os et la pierre en provenance de l'intérieur des terres. Au Ier millénaire de notre ère, les tribus baltiques de l'ouest (tribus de Courlande et Prussiens) y établirent des campements saisonniers, pour constituer des réserves de poissons, et peut-être également à des fins rituelles.
Aux IXe et Xe siècles, l'augmentation de la température en Europe entraîna la montée du niveau de la mer et la création du détroit de Brockist à la base de l'isthme. C'est de là que naquit le centre marchand païen de Kaup, qui s'épanouit entre l'an 800, environ, et 1016. Ce site est unique en ce qu'il est le dernier grand peuplement proto-urbain non fouillé de la période viking.
L'invasion de la Prusse par les chevaliers teutoniques au XIIIe siècle marqua un changement majeur dans l'évolution historique de l'isthme. Ils furent progressivement chassés, mais des conflits armés persistèrent dans la région jusqu'au XVesiècle. L'isthme était d'une grande importance stratégique, et les chevaliers construisirent donc des châteaux à Memel (1252), à Noihauz (1283) et Rossiten (1372). Ils installèrent en outre des fermiers allemands autour des châteaux, construisant des routes et déboisant pour consacrer des terres à l'agriculture.
L'influence des chevaliers prit fin avec le traité de paix signé avec la Lituanie en 1422. Des groupes de peuples baltes établirent des peuplements sur l'isthme et la population augmenta. Toutefois, la pêche et l'apiculture étant leurs principales activités, cela n'eut que peu d'impact sur l'environnement naturel de l'isthme. Le début du XVIe siècle fut le témoin de l'essor économique et politique de la Prusse, accompagné d'une industrialisation intensive. Ces industries, telles la fabrication du verre, la construction navale, la production de sel et de métal, nécessitaient d'énormes quantités de bois, de charbon et de potasse, toutes denrées que l'isthme pouvait fournir en grandes quantités et à moindre coût. Les bois furent dans leur majorité abattus pour satisfaire cette demande. De cette déforestation résulta une dégradation de la végétation, le sable sous-jacent devenant en outre vulnérable à l'érosion par le vent.
Au XVIe siècle, un nouveau processus de formation de dunes commença, et les peuplements furent enfouis dans le sable. Au début du XIXe siècle, il ne restait que quelques étendues boisées sur l'isthme situées sur la topographie qui subsiste à ce jour.
Dès le début du XIXe siècle, l'État prussien, par l'intermédiaire de son département de Gestion des Sols, mit d'importantes sommes à disposition afin d'empêcher la poursuite de la dégradation de l'isthme. Les travaux ont impliqué la construction d'une rive de sable protectrice, pour empêcher la formation de dunes supplémentaires (un processus qui a pris la majeure partie du siècle) et la stabilisation des dunes existantes au moyen de haies de broussailles, accompagnées d'un reboisement. À la fin du XIXe siècle, la moitié ou presque de l'isthme avait été convertie en bois grâce à ces travaux.
Les batailles de janvier 1945 ont entraîné une destruction considérable des bois par le feu, les bombardements et les mouvements de véhicules lourds. Les travaux de restauration ont commencé après la Seconde Guerre mondiale et se sont poursuivis avec succès, en dépit d'avancées de la mer ; aujourd'hui, les bois couvrent plus de 71 % de la superficie de l'isthme.
Site archéologique de Kernavė (Réserve culturelle de Kernavė) »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesAvant votre arrivée, pensez à bien préparer votre séjour dans la ville russe et n' oubliez pas de faire une demande de visa. Une fois sur place, plongez dans ... [En savoir plus...]

 Tui

TuiLaissez-vous tenter par un circuit unique en Russie. Retrouvez nos offres de circuits Nouvelles Frontières et voyagez dans le pays de vos envies ! [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de la Russie

Cartes de la Russie Nos différentes cartes de la Russie à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de la Russie.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Russie: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de la Russie

Actualités de la Russie L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Russie: idées sorties, idées de lecture, actualités de la Russie, ...

 Photos de la Russie

Photos de la Russie Découvrez les galeries de photos de la Russie publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 La Russie en vidéos

La Russie en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de la Russie sur tous vos écrans.

 Voyager en Russie

Voyager en Russie Réservez votre voyage en Russie et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page