Destination Terre > Europe > Russie

Ensemble historique et architectural du Kremlin de Kazan

Construit sur un site antique, le Kremlin de Kazan remonte à la période musulmane de la Horde d'or et du khanat de Kazan. Il fut conquis par Ivan le Terrible en 1552 et devint le centre chrétien des pays de la Volga. Seule forteresse tatare subsistant en Russie et lieu de pèlerinage important, le Kremlin de Kazan forme un groupe exceptionnel de bâtiments historiques datant du XVIe au XIXe siècle et intégrant les vestiges de structures plus anciennes du Xe au XVIe siècle.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2000.

Histoire du site

La première occupation humaine dans la région de Kazan remonte au VIIe et au VIIIe millénaire avant notre ère ; on y trouve des vestiges de l'âge du bronze (IIe au Ier millénaire, peuplement ancien de la région de Kazan), et du début de l'âge du fer (VIIIe au VIe siècle avant notre ère, culture ananine), et du début de la période médiévale (IVe-Ve siècle après J.-C., culture azeline). Du Xe au XIIIe siècle, Kazan est une ville bulgare pré-mongole. Ce qui est aujourd'hui la colline du Kremlin est alors un peuplement marchand fortifié, entouré de douves, de digues et d'entrepôts. Une forteresse en pierre est bâtie au XIIe siècle, et la ville devient peu à peu un avant-poste à la frontière nord de la Bulgarie de la Volga. La vieille ville s'étend vers l'est, sur le site de l'ancien monastère de Notre-Dame de Kazan. Au XIIIe siècle, les Mongols donnent l'ordre de détruire la forteresse. Une citadelle est alors construite ; c'est là que siège le prince de Kazan, et que se trouvent aussi les institutions administratives et religieuses de la ville. Pendant la première moitié du XVe siècle, la ville devient capitale de la principauté musulmane de Bulgarie, avec des fonctions administratives, militaires et marchandes.
- Capitale du khanat de Kazan (1438-1552)
Au milieu du XVe siècle, l'État tombe sous le joug d'une dynastie des khans de la Horde d'or, de la branche d'Ulug Mukhammed. L'ancienne forteresse de pierre est restaurée et étendue à ce qui est aujourd'hui le site du Kremlin, et le territoire placé sous contrôle organisé. Au milieu du XVIè siècle, le site est une solide forteresse, faite de bois et de pierre ; la citadelle abrite le palais du khan et la mosquée du khan compte aussi les tombes et la nécropole des khans de Kazan (il est possible que ce soit un lieu de pèlerinage). Le palais du prince est reconstruit et devient la cour du khan, sans pour autant abandonner son schéma fondamental ; c'est là aussi que sont entreposés le trésor, les archives et les manuscrits. En surplomb du paysage urbain de Kazan, la cour est encerclée de plusieurs murailles de différents niveaux, de nombreux pavillons, de galeries, de la mosquée du khan et d'autres édifices publics. La porte de l'Ouest est sa structure la plus imposante.
- Capitale des pays de la Volga annexés (royaume de Kazan, 1552-1708)
En 1552, les forces russes prennent Kazan ; après la campagne de la Volga d'Ivan le Terrible, la ville devient la nouvelle capitale chrétienne des pays de la Volga. Le nouveau Kremlin russe est analogue à la forteresse tatare, dont il conserve le schéma urbain, la relation à l'environnement, l'emplacement des tours et le plan intérieur de base. La tour de guet des anciennes douves de Tazik subsiste, mais devient le clocher de la nouvelle cathédrale de l'Annonciation. Aux XVIe et XVIIe siècles, il n'y a pas de construction à grande échelle dans le Kremlin ; les édifices tatars qui restent sont réutilisés et les mosquées peu à peu transformées en églises chrétiennes. Le Kremlin subit quelques modifications, reflétant son nouveau statut de pôle chrétien orthodoxe, avec deux monastères (le Sauveur Transfiguré, la Trinité et de place-forte militaire. La cour du khan devient un arsenal, et de nouveaux quartiers administratifs sont construits dans la partie sud de la forteresse, dans les appartements du palais du Tsar. Au fil des ans, Kazan conserve sa fonction commémorative, transparaissant dans la tombe du saint à proximité de la cathédrale du Sauveur Transfiguré, les églises Saint-Nicolas Ratny et Nikita Selunskii, la chapelle du Vernicle et la Sainte source (Tainkitskii).
- Capitale de la première province de Kazan (1708 à la fin du XVIIIe siècle)
Au début du XVIIIe siècle, Kazan devient la capitale de la province de Kazan, qui comprend de vastes territoires des pays de la Volga et de l'Oural. Kazan est donc à nouveau reconstruite. Le centre administratif de l'ancien royaume de Kazan, situé au sud, revient au nord, où il était à l'époque des Tatars. La maison du Commandant en chef, à la place de l'ancien palais du khan, devient le nouveau coeur de la forteresse, suggérant la prépondérance du pouvoir séculier. Elle est renforcée par la masse de la cathédrale de l'Annonciation et son clocher, dans l'ombre de laquelle s'élève le monastère du Sauveur Transfiguré.
- Capitale de la deuxième province de Kazan (fin XVIIIe siècle aux années 1920)
Le schéma urbain du Kremlin est rendu plus régulier, et certaines anciennes rues datant de l'époque du khanat sont éliminées. Les fonctions, en revanche, demeurent fondamentalement identiques. La rue qui relie les tours Spasskaya et Tainitskaya le long de l'axe nord-sud est redressée, et sépare le quartier de la forteresse en deux zones fonctionnelles bien distinctes. (1) Celle de l'est, qui comprend le palais du gouverneur, les fonctions publiques, le Consistoire, la cathédrale de l'Annonciation et l'Évêché ; (2) celle de l'ouest, qui comprend la fonderie à canons, l'école des cadets et l'ensemble du monastère du Sauveur Transfiguré. La forteresse perd de son importance militaire, tandis que l'accent est mis sur l'administration, ce qui n'en fait plus qu'un simple tribunal d'administration provinciale. On le constate particulièrement dans l'orientation de toutes les élévations principales en direction de la ville. De petits bâtiments administratifs de styles divers sont ajoutés à l'ensemble.
- Capitale de la République autonome des Tatars (1922- 1992)
Pendant la persécution stalinienne, la plupart des églises du Kremlin sont démolies, ce qui ne fait qu'empirer la dégradation de l'ensemble. Celui-ci a perdu beaucoup de ses anciens traits dominants : les clochers des cathédrales de l'Annonciation et du Sauveur Transfiguré, l'église de Cyprien et de Justinia, le complexe du monastère du Sauveur Transfiguré, le dôme de l'évêché et ceux de la cathédrale de l'Annonciation. Les murs et les tours font l'objet de rénovations depuis les années 1950, la cathédrale de l'Annonciation et la tour de Sioumbeki depuis 1980. Le Kremlin conserve son statut de siège du pouvoir de l'État et de caserne.
- Capitale de la République du Tatarstan (depuis 1992)
Le 22 septembre 1994, le Kremlin devient le Musée historique, architectural et artistique du « Kremlin de Kazan ». L'ensemble historique entre dans une nouvelle ère. La fonction de caserne est supprimée, la fonction de musée ajoutée. La réhabilitation met l'accent sur l'aspect de l'ancienne forteresse et sur les fonctions commémoratives et religieuses perdues. La rénovation de l'école des cadets commence ; on lance un projet de reconstruction de la mosquée historique de Kul-Sharif, sur le site de la mosquée principale, détruite, de l'époque du khanat. La construction doit réhabiliter l'intégrité urbaine perdue de l'ensemble du Kremlin, enrichir le paysage et symboliser l'existence pacifique des deux grandes confessions du Tatarstan, l'Islam et la chrétienté. Les minarets de la nouvelle mosquée doivent recentrer la composition chancelante du Kremlin, et devenir le nouveau trait dominant du complexe. Les travaux de construction sur le complexe de l'ancienne fonderie à canons ont commencé, en vue de créer un musée. Certains étages de l'édifice disgracieux du nord seront démolis, et les élévations seront rénovées dans l'esprit des XVIIIe et XIXe siècles.

Sélection photos

La cathédrale de l’Assomption de Smolensk, vue depuis...
La cathédrale de l’Assomption de Smolensk, vue depuis...
Ajoutée le 27/02/2014 à 22:51 
© Procoudine-Gorsky/Bibliothèque du Congrès Washington
Saint-Petersbourg, salle du Musée de l'Ermitage
Saint-Petersbourg, salle du Musée de l'Ermitage
Ajoutée le 20/12/2014 à 21:12 
© euratlas
La Volga à sa source [printemps 1910]
La Volga à sa source [printemps 1910]
Ajoutée le 27/02/2014 à 22:36 
© Procoudine-Gorsky/Bibliothèque du Congrès Washington
Rassemblement équestre à Bayga environs de Samarkand...
Rassemblement équestre à Bayga environs de Samarkand...
Ajoutée le 27/02/2014 à 22:50 
© Procoudine-Gorsky/Bibliothèque du Congrès Washington
Locomotive à vapeur Kompaund
Locomotive à vapeur Kompaund
Ajoutée le 27/02/2014 à 22:26 
© Procoudine-Gorsky/Bibliothèque du Congrès Washington

Sélection vidéos


Agrandir la vidéo
Saint Pétersbourg en 80 secondes

Bienvenue à Saint-Pétersbourg, la ville russe qui surplombe le Golfe de Finlande et borde le Lac Ladoga. Saint-Pétersbourg abrite le célèbre [Suite...]

Ajoutée le 05/05/2014 à 10:51 © Tourismes.tv

Sélection de la médiathèque

Bibliothèque du voyageur: Russie, Belarus, Ukraine

Bibliothèque du voyageur

Bibliothèque du voyageur: Russie, Belarus, UkraineHistoire et société Sans cesse façonné au fil des siècles par les invasions scythe, slave, varègue, tatare... ; par les régimes impérial, tsariste, communiste, démocratique... ; par un environnement, une nature et un climat des plus rudes... le peuple de Russie, du Belarus et de l'Ukraine a donné naissance à l'une des plus brillantes cultures européennes et à ses grandes figures, tels Pierre le Grand, [En savoir plus...]

Un voyage en Russie

Photographies

Un voyage en RussieCe livre regroupe les photos prises par Vincent Perez lors des quatre voyages qu’il a faits en Russie avec Olivier Rolin, au cours des années 2016 et 2017 : d’Arkhangelsk au nord à Astrakan au sud, de Saint-Pétersbourg à l’ouest à Oulan-Oude à l’est, le photographe et l’écrivain, amoureux tous les deux de la Russie d’aujourd’hui, nous livrent, comme dans un carnet de voyage, une vision sensible du [En savoir plus...]

Saint-Pétersbourg, la ville tsar

DVD Guides

Saint-Pétersbourg, la ville tsar Bâtie sur des marais par Pierre-le-Grand, l'ancienne capitale de l'empire russe a souvent été comparée à Venise en raison de ses canaux, mais aussi grâce à son incroyable richesse culturelle et architecturale. Pierre Brouwers et sa caméra nous pilotent au coeur de l'une des plus belles villes d'Europe, nous faisant découvrir l'Ermitage, le jardin d'Eté, et tous les sites qui excitent notre imagination [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de la Russie

Cartes de la RussieNos différentes cartes de la Russie à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de la Russie.

 Informations pratiques

Informations pratiquesConsultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Russie: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de la Russie

Actualités de la RussieL'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Russie: idées sorties, idées de lecture, actualités de la Russie, ...

 Photos de la Russie

Photos de la RussieDécouvrez les galeries de photos de la Russie publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 La Russie en vidéos

La Russie en vidéosNotre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de la Russie sur tous vos écrans.

 Voyager en Russie

Voyager en RussieRéservez votre voyage en Russie et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...


Espace annonceurs


© 2023 www.club-des-voyages.com
Tous droits réservés.