Le Portugal

Paysage culturel de Sintra


Sintra devint, au XIXe siècle, le premier haut lieu de l'architecture romantique européenne. Ferdinand II y transforma les ruines d'un monastère en château où la nouvelle sensibilité s'exprima par l'utilisation d'éléments gothiques, égyptiens, maures et de la Renaissance, et par la création d'un parc mêlant essences locales et exotiques. D'autres résidences de prestige bâties sur le même modèle dans la serra alentour firent de ce site un ensemble unique de parcs et de jardins qui influença l'aménagement des paysages en Europe.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1995.

Histoire du site

La douceur du climat, la fertilité du sol, la proximité du Tage ont favorisé le peuplement de cette région dès les temps les plus reculés. Les sites archéologiques de la région appartiennent à une succession de périodes depuis le néolithique (3ème millénaire avant J.-C), la transition néolithique-chalcolithique (3ème millénaire avant J.-C), le Beaker (3ème-2ème millénaires avant J.-C), l'âge du bronze (15-6ème siècles avant J.-C) jusqu'à l'âge du fer (4-2ème siècles avant J.-C).
L'occupation romaine a commencé au milieu du 2ème siècle avant J.-C. Quand la région faisait partie du territorium de la ville romaine d'Olisipo (la moderne Lisbonne). Les habitants autochtones adoptèrent le mode de vie romain avec enthousiasme et on trouve les traces d'une ville romaine sur le site de Sintra. Au cours de la période romano-byzantine tardive, les fouilles archéologiques prouvent l'existence d'échanges commerciaux avec l'Afrique du Nord.
Les premières références écrites à la ville de Sintra datent de la période de l'occupation arabe ; elle est décrite comme une dépendance de Lisbonne. D'autres la qualifient de premier centre après Lisbonne. La ville et son château ont été dévastés à plusieurs reprises pendant la reconquête. Elle a une première fois été libérée par Alfonse VI de Léon en 1093 puis reprise par les Maures deux ans plus tard. Elle fut enfin attribuée à Don Alfonso Henriques après la conquête de Lisbonne en 1147 et sept ans après elle reçut sa charte de concelho (commune). Le territoire déterminé par la Charte était très grand et a été divisé en quatre paroisses. Les habitants de la ville d'origine appartenaient à plusieurs races et perdirent rapidement leur individualité pour devenir des saloios, terme utilise pour décrire les populations de race mixte habitant les villes autour de Lisbonne.
Apres la suppression des Templiers en 1181, les terres qui leur avaient été attribuées par Alfonso Henriques passèrent à l'ordre du Christ qui remplaça les Templiers au Portugal. Pendant la crise de 1383-85, Sintra a été l'une des dernières villes à se rendre à Don Joao, avec pour résultat de la priver de la maison de la reine Qui lui avait été attribuée par Don Dinis. Alfonse y construisit un imposant palais royal Qui servira de résidence royale d'été jusqu'à la fin du 16ème siècle.
Au cours des dernières années du 15ème siècle, Sintra a été étroitement liée a l'une des plus grandes reines du Portugal, Dona Leonor, veuve de Don Joao II, le prince irréprochable". Cependant, ce fut sous le règne de Don Manuel I que le palais royal fut agrandi et que le monastère de Nossa Senhora do Penha fut fonde. C'est de ce monastère que le roi guetta le retour de Vasco de Gama de son voyage historique. Les monarques successifs passèrent beaucoup de temps dans cette ville et la légende veut Que Don Sebastião y écouta Camoes lire son fameux poème épique Os Lusiadas.
Apres la Restauration de 1640, Sintra perdit les faveurs de la couronne et le palais royal fut utilisé par Don Alfonse VI comme prison. Cette situation dura jusqu'au début du 19ème siècle, époque à laquelle la ville attira la classe dirigeante portugaise après que les visiteurs célèbres l'aient découverte. Mais ce ne fut QU'au milieu de ce siècle Que Don Fernando II, prince consort de Dona Maria II, inspire par le romantisme, transforma les ruines du monastère Saint-Jérôme en un beau palais, avec pour conséquence d'attirer dans la région un grand nombre de personnes fortunées.
Les qualités artistiques et historiques de la ville et de ses environs ont été estimées à leur propre valeur et jalousement protégées au cours des décennies suivantes. Depuis dix ans, une politique culturelle énergique a été développée afin que le patrimoine historique de cette région soit étudié et présenté.
« Monastère d'Alcobaça Centre historique de Porto »

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosVous recherchez une idée de circuit pour votre voyage au Portugal Les agents locaux sélectionnés par Evaneos vous proposent des circuits hors des sentiers ... [En savoir plus...]

 Tui

TuiCircuit au Portugal. Offrez-vous une expérience touristique hors du commun en profitant de l'un de nos circuits au Portugal. Consultez nos multiples offres de ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes du Portugal

Cartes du Portugal Nos différentes cartes du Portugal à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie du Portugal.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir au Portugal: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités du Portugal

Actualités du Portugal L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage au Portugal: idées sorties, idées de lecture, actualités du Portugal, ...

 Photos du Portugal

Photos du Portugal Découvrez les galeries de photos du Portugal publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Le Portugal en vidéos

Le Portugal en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance du Portugal sur tous vos écrans.

 Voyager au Portugal

Voyager au Portugal Réservez votre voyage au Portugal et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page