Le Kenya

Histoire de Lamu


Aux origines

Les origines de la ville de Lamu remontent au XIIe siècle, mais le site a été probablement déjà habité auparavant. Les fouilles archéologiques ont démontré qu'il existait deux anciens peuplements swahilis entourés de remparts, l'un au sud et l'autre au nord de la ville actuelle, qui se sont développés au début du XIIIe siècle, parmi d'autres villes État indépendantes sur la côte d'Afrique orientale.

Elle a été enregistrée comme grande ville auprès du bureau du Qadi (juge musulman) au milieu du XVe siècle. Elle s'est développée tout d'abord sous la forme de petits groupes de bâtiments en pierre, parmi lesquels la chambre du Conseil, dans le nord de la ville actuelle (Pangahari, Yumbe), où se trouve toujours la mosquée du Vendredi. Le marché originel (Utuku Mkuu, le Grand Marché) s'étend à l'ouest de ce quartier. Plus tard, la ville s'agrandit vers le sud (Mtamwini), avec un quartier au nord du fort, prenant ainsi sa taille définitive au XVIIIe siècle.

Lamu tomba ensuite aux mains des sultans d'Oman, et accueillit d'importants flux migratoires composés de marchands indiens venus du Gujarat au XIXe siècle : ce fut l'époque de la construction du nouveau fort, du développement de la rue des bazars, Usita wa Mui, et du quartier bordant la ligne côtière.

L'expansion de Lamu est tout d'abord le fait de la population locale Bantoue et de marins marchands venus de la péninsule arabique, du Golfe persique et d'Extrême-Orient. Les marchands de la ville prospèrent dans un rôle d'intermédiaires entre le continent et l'océan Indien, exportant de l'ivoire et du bois en échange de produits finis comme des vêtements, de la porcelaine et des épices.

Période portugaise

En 1506, les Portugais envahissent Lamu ; ils s'arrogent le monopole du transport maritime et éliminent le commerce côtier ; la ville jadis prospère perd son statut de cité État, et sombre progressivement dans le déclin. En 1585 et 1588, Lamu et d'autres villes côtières subissent des raids turcs ; les mouvements de rébellion sont écrasés par les Portugais. En 1652, le sultanat d'Oman est appelé à la rescousse pour aider les villes États à renverser le régime portugais ; en 1698, c'est chose faite.

Période omanaise

Sous la protection omanaise, le commerce côtier reprend lentement, amenant à Lamu un regain d'expansion, et la construction - par des artisans compétents et des esclaves - de maisons et de mosquées en roche corallienne et bois de palétuvier. Les maisons des marchands sont décorées de porcelaine chinoise ; dans les plantations travaillent des esclaves, en échange d'une part des récoltes. En 1744, le clan Mazrui prend la tête de Mombasa, formant une alliance avec la ville de Pate dans le nord, et forçant Lamu à renforcer ses défenses. Après une bataille victorieuse en 1813, Lamu invite Seyyid Said Ibn Sultan-al-Busaidi, sultan d'Oman, à installer une garnison pour protéger la ville, ce qui entraîne la construction du fort, achevé en 1821. En 1840, Seyyid Said transfère sa capitale d'Oman à Zanzibar, favorisant ainsi la prospérité de Lamu. Dans les années 1880, le sultan de Zanzibar se voit concéder les îles de Zanzibar, Maria, Pemba et Lamu, et une bande de terre continentale jusqu'à Kipini, au nord. Les terres intérieures sont déclarées ouvertes à l'exploitation européenne.

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, la population comporte un grand nombre d'esclaves, main d'oeuvre peu onéreuse qui vit à la fois dans l'arrière-pays et dans des maisons. Les hommes libres se décomposent en trois groupes sociaux : les marchands, souvent propriétaires terriens, qui vivent dans des maisons de pierre, les Sharifs qui affirment être des descendants du prophète Mahomet puis, enfin, les pêcheurs et artisans. Au XIXe siècle, Lamu devient un important pôle religieux, du fait des activités tarika (la voie du Prophète) introduites par Habib Swaleh, un Sharif, descendant en droite ligne du prophète Mahomet. Le festival annuel religieux de Maulidi continue à ce jour, attirant de nombreux croyants. Lamu est devenu également un haut lieu du savoir islamique et swahili en Afrique de l'est, du fait du caractère relativement inchangé et conservateur de sa société musulmane.

Période britannique

En 1890, toute la bande côtière au nord de Zanzibar est cédée à la Compagnie Britannique Impériale de l'Afrique de l'Est (Imperial British East African Company). Le protectorat d'Afrique orientale est établi en 1895 et organisé en provinces et districts sous la nouvelle administration britannique en 1898. Lamu devient siège du district de Lamu, administré par un officier britannique résident et par un officier musulman (Liwali, vice-roi). Sous la domination britannique, de nombreuses maisons sont bâties sur le front de mer mais, après la construction du chemin de fer de Mombasa jusqu'en Ouganda en 1901, et le transfert du gouvernement du protectorat de Mombasa à Nairobi, l'économie de la ville décline graduellement. Cet étiolement est dû en partie à l'abolition de l'esclavage à la fin du XIXe siècle et à la perte de cette main d'oeuvre bon marché. Ceci a permis à Lamu de préserver dans une certaine mesure son caractère traditionnel.

Kenya moderne

En 1963, Lamu intègre l'État indépendant du Kenya. Conscient de la valeur culturelle de la ville, le gouvernement autorise en 1974 la première étude de conservation, parrainée par l'UNESCO, et la vieille ville est déclarée monument national en 1983.
« La vieille ville de Lamu Les musées de Lamu »
[ Retour à : L'archipel de Lamu ]

Offres spéciales

 Go Voyages

Go VoyagesPartez en circuit au Kenya pas cher : 8 circuits et safaris au Kenya à partir de 1 107€ TTC avec GO Voyages. Découvrez la formule combiné plage et safari, ... [En savoir plus...]

 Havas Voyages

Havas VoyagesRecherche Circuit Kenya : offres de Circuit Kenya à partir de 1 048 par personne avec Havas-Voyages. [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes du Kenya

Cartes du Kenya Nos différentes cartes du Kenya à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie du Kenya.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir au Kenya: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités du Kenya

Actualités du Kenya L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage au Kenya: idées sorties, idées de lecture, actualités du Kenya, ...

 Photos du Kenya

Photos du Kenya Découvrez les galeries de photos du Kenya publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Le Kenya en vidéos

Le Kenya en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance du Kenya sur tous vos écrans.

 Voyager au Kenya

Voyager au Kenya Réservez votre voyage au Kenya et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page