L'Italie

Gênes, les Strade Nuove et le système des palais des Rolli


Les Strade Nuove et le système des palais des Rolli dans le centre historique de Gênes datent de la fin du XVIe et début du XVIIe siècles. Le site représente le premier exemple en Europe d’un projet de développement urbain loti par une autorité publique dans un cadre unitaire et associé à un système particulier d’hébergement public dans des résidences privées telles que decrété par le Sénat en 1576 quand la République de Gênes était au sommet de sa puissance financière et maritime. Le site comprend un ensemble de palais Renaissance et Baroque bordant les « rues neuves » (Strade Nuove). Les Palazzi offrent une extraordinaire variété de solutions différentes, ils ont une valeur universelle par leur adaptation aux caractéristiques particulières du site et aux exigences d’une organisation économique et sociale spécifique. Ils constituent également un exemple original d’un système public de résidences privées qui avaient l’obligation d’héberger les visiteurs d’Etat.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2006.

Histoire du site

Ancien port ligurien, Gênes fut conquise par les Lombards au VIIe siècle et mise à sac à plusieurs reprises par les Sarrasins au Xe siècle. À partir du XIe siècle, souvent en concluant des alliances avec d'autres cités États, les Génois renforcèrent leurs relations commerciales, passèrent maîtres et précurseurs de la construction navale, de la navigation et de la cartographie, des techniques industrielles et bancaires et de la rédaction de contrats qui permettaient des partenariats et des investissements dans des affaires commerciales lucratives. Aux XIIe et XIIIe siècles, Gênes devint l'une des plus grandes villes d'Europe, avec une population de quelque 100 000 habitants vers l'an 1300. Au XVe siècle, elle connut un certain déclin et fut souvent gouvernée soit par les Français soit pas Milan.
Dès le Moyen Âge, Gênes devint une Libero Comune, densément peuplée entre la mer et les collines. Politiquement, Gênes se caractérisait par un système de Contrade consortili, correspondant aux quartiers urbains, les Alberghi, c'est-à-dire divisés en zones d'influences par famille noble. La critique de ce système conduit à l'adoption d'un système rival de Dogi perpetui, qui resta en vigueur jusqu'en 1528. Andrea Doria (1468-1560), un amiral génois renommé qui avait servi des papes et plusieurs rois européens, construisit une flotte dont la puissance surpassa les corsaires de la Méditerranée. En 1528, il établit une nouvelle division sociale et une constitution aristocratique à Gênes qui perdura jusqu'en 1798. Sous la direction de Doria, une alliance avec l'Espagne autorisa les financiers génois à contrôler le commerce napolitain et espagnol et à recevoir de l'or du Nouveau Monde. En 1570, ils étaient les principaux banquiers de l'Europe catholique et Gênes était gouvernée par une oligarchie stable et prospère.
C'est dans ce contexte que se fit jour la nécessité de construire de nouvelles résidences pour ces quelques familles extrêmement riches, des résidences capables d'accueillir des hôtes distingués tels que des cardinaux, des gouverneurs ou des ambassadeurs visitant la ville. Ce besoin de représentation conduisit à la percée de la Strada Nuova à partir de 1551, et la liste officielle (Rollo) des palais choisis pour une représentation officielle fut proclamée en 1576. La typologie de ces palais aristocratiques se distingue clairement de celle de la période précédente du haut Moyen Âge, adoptant des unités spatiales grandioses (vestibules, escaliers monumentaux, atriums, jardins) et une riche décoration intérieure de style de la fin de la Renaissance et maniériste. Ce modèle a aussi été appliqué à d'autres parties de la ville.
Grâce à l'enthousiasme de certains artistes, en particulier Pierre Paul Rubens, qui étudia et publia les plans des palais, ainsi que Giorgio Vasari, Vincenzo Scamozzi et Joseph Furttenbach, le modèle des palais génois fut diffusé à d'autres villes d'Europe, en particulier aux Pays-Bas et à la Grande Bretagne. À la fin du XVIIe et au XVIIIe siècle, l'influence économique et politique de Gênes connut un déclin. La ville fut d'abord occupée par l'Autriche puis par Napoléon. Dans la nouvelle Italie unifiée, Gênes émergea néanmoins en tant que grande ville portuaire et a su conserver son tissu urbain historique.
« Nécropoles étrusques de Cerveteri et de Tarquinia Mantoue et Sabbioneta »

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosVous recherchez une idée de circuit pour votre voyage en Italie Les agents locaux sélectionnés par Evaneos vous proposent des circuits hors des sentiers ... [En savoir plus...]

 Expedia

ExpediaVous recherchez un vol pas cher pour le Italie Trouvez les meilleurs tarifs sur des billets d'avions pour le Italie avec Expedia. [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Italie

Cartes de l'Italie Nos différentes cartes de l'Italie à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Italie.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Italie: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Italie

Actualités de l'Italie L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Italie: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Italie, ...

 Photos de l'Italie

Photos de l'Italie Découvrez les galeries de photos de l'Italie publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Italie en vidéos

L'Italie en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Italie sur tous vos écrans.

 Voyager en Italie

Voyager en Italie Réservez votre voyage en Italie et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page