L'Italie

Assise, la Basilique de San Francesco et autres sites franciscains


Assise, ville médiévale édifiée sur une colline, est le lieu de naissance de Saint François et elle est étroitement associée au travail de l'Ordre des franciscains. Ses chefs-d'œuvre de l'art médiéval - basilique Saint-François et peintures de Cimabue, Pietro Lorenzetti, Simone Martini et Giotto - ont fait d'Assise une référence fondamentale du développement artistique et architectural de l'Italie et de l'Europe.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2000.

Histoire du site

Le plan romain de la ville est basé sur un ensemble de terrasses, dont la construction commença dans la partie nord-est de la ville (près de San Rufino), s'étendant par la suite vers l'ouest. Culturellement, cette région appartenait à l'Ombrie bien qu'elle fut à la frontière de l'Étrurie. De nombreuses découvertes archéologiques montrent en effet que de la ville fut fondée durant la période ombrienne et qu'elle fut ensuite colonisée par les Romains. Parmi les monuments romains se trouve le temple de Minerve qui fut construit entre le début du Ier siècle av. J.-C. et l'époque d'Auguste. Il fait partie d'un sanctuaire important dans la zone du forum, au côté de théâtres, de bains et d'autres bâtiments publics. Les anciens murs de la ville avaient une longueur d'environ 2300 m, entourant une zone de 55 ha, avec de vastes étendues non-édifiées à l'intérieur. L'ampleur du site et le fait qu'on lui ait accordé le municipium en 89 av. J.-C. prouvent non seulement son rôle en tant que centre religieux mais aussi son importance politique et économique. À partir du IIIe siècle de notre ère, la ville se développa peu jusqu'au nouveau millénaire. Le site continuait néanmoins d'être associé à la religion. Le développement et la diffusion du christianisme caractérisent profondément l'ensemble, en association étroite avec les rituels antiques et les traitements thérapeutiques thermaux. Les premiers martyrs chrétiens furent mis à mort dans l'eau et, selon la légende, l'Évêque Rufino fut l'un d'entre eux.
Après la période des invasions barbares, qui provoquèrent une réduction considérable de la population, la réorganisation régionale d'Assise se caractérisa par l'affirmation du christianisme qui reprit les sites associés à l'eau et au martyre des saints. L'eau devint le symbole de la vie après la mort, et son contrôle prit un caractère liturgique. Le territoire fut redessiné selon une trame d'établissements religieux, de centres monastiques, autour desquels se fixait la population, comme autour de San Vittorino et San Benedetto, et d'ermitages, par exemple le Carceri. La région fut soumise à de profonds changements entre le XIe et le XIIe siècle lorsque les propriétés terriennes appartenant à de puissantes seigneuries passèrent aux mains d'artisans et de négociants. Cette mutation s'accompagna de nouvelles pratiques de culture et d'un déboisement, témoignant d'un nouveau dynamisme du marché. De nombreux châteaux furent construits dans la campagne et dans les collines où de nouveaux territoires furent mis en culture. On assista à de nouveaux aménagements ruraux et à la construction de bâtiments caractéristiques de l'Ombrie, notamment les maisons-tours, qui caractérisent encore aujourd'hui le patrimoine architectural et paysager d'Assise.
Du XIe au XIVe siècle, la ville ancienne d'Assise subit d'importants changements. La ville se développa autour de quatre noyaux principaux : la Piazza del Mercato, le Murorupto, Sainte-Marie-Majeure et San Rufino. Le quartier du marché devint celui des familles nobles, il compte de nombreuses églises (San Nicolo, San Paolo, Sant'Agata). La citadelle épiscopale fut édifiée près de l'ancienne cathédrale Sainte-Marie-Majeure. San Rufino fut élevée au rang de cathédrale au XIe siècle puis reconstruite au XIIIe siècle. En 1260 et en 1316, les murs de la ville furent agrandis, témoignant d'un accroissement démographique.
L'événement le plus important de l'histoire médiévale d'Assise fut assurément la vie et l'oeuvre de saint François d'Assise (1182-1226) qui fonda l'ordre des Franciscains, un des ordres monastiques les plus influents du monde Chrétien, et fut canonisé en 1228. François naquit à Assise et bien qu'il ait beaucoup voyagé, certains des témoignages-clés de sa foi se trouvent à Assise, en particulier les grottes des Carceri, de Saint-Damien et de Porziuncola où il mourut. Claire, sa contemporaine et amie, canonisée par la suite, fonda l'ordre des soeurs franciscaines. Après la canonisation de saint François, l'église de Rome et la ville d'Assise décidèrent de construire une église monumentale en son honneur. Cette construction fut suivie par celle de la Basilique Sainte- Claire en l'honneur de sainte Claire.
La construction des deux basiliques, Saint-François et Sainte-Claire, apporta un renouveau urbanistique à la ville et transforma la physionomie de l'ancien petit centre médiéval. La place centrale fut agrandie à l'emplacement de l'ancien Forum où se trouve le temple de Minerve. La construction de la basilique Saint-François, en particulier, transforma le symbole d'humilité franciscain en une exaltation de la figure du saint et permit ainsi à l'ordre d'affirmer sa mission dans le monde. Au XIVe siècle, les murs d'enceinte furent de nouveau agrandis, la forteresse de la Rocca sur la colline fut reconstruite ainsi que d'autres châteaux afin de protéger les intérêts de la papauté dans la région.
Les événements sociaux et politiques dans la période allant du XVe siècle au XVIIIe siècle marquèrent Assise et se traduisirent par de nouvelles constructions ainsi que l'assèchement des marais et l'amélioration de la gestion des terres arables. Aux XIVe et XVe siècles, Assise fut en guerre contre la ville de Pérouse, elle fut aussi le lieu de conflits continuels entre les Guelfes et les Gibelins et la proie de nombreux saccages et incendies. Durant cette période, l'importance symbolique d'Assise en référence à saint François ne perdit pourtant pas sa force. Le premier plan détaillé de la ville qui nous soit parvenu, établi par Giacomo Lauro en 1599, indique Assise comme étant la patrie de saint François. Vers la fin du XVe siècle, le projet urbain le plus important fut la construction des places publiques devant la basilique Saint-François. Au XVIe siècle, Galeazzo Alessi dessina la grande basilique Sainte-Marie-des-Anges, en contrebas dans la vallée pour renfermer le refuge du Porziuncola de saint François. De même, il restructura la cathédrale San Rufino et conçut le tabernacle de l'église inférieure de la basilique Saint- François. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la ville continua de se développer et de nombreuses familles nobles construisirent des palais baroques. Au XVIIe siècle, l'architecte Giacomo Giorgetti construisit l'église Saint- François Convers.
Au XIXe siècle, la découverte des corps de saint François et de sainte Claire donna un nouvel essor aux activités de construction, incluant la restauration des couvents Saint- Damien et Santa Maria di Rivotorto. Le centre d'Assise connu quelques modifications, notamment le nouveau bureau de poste sur la piazza del Comune. Après la Seconde Guerre mondiale, le renouveau de l'intérêt pour Assise incita à la protection de la ville historique et de ses environs. En 1954, Assise fut l'objet du premier plan directeur de conservation dans l'Italie d'après-guerre. En même temps, la totalité du territoire de la commune fut déclarée zone de protection de la nature.
« Villa Adriana (Tivoli) Villa d'Este, Tivoli »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesItalie : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez vos vacances en ligne avec Voyages ... Voyages Italie. Prix minimum : Italie. [En savoir plus...]

 Liligo

LiligoVol Italie pas cher dès 39 (easyJet, départ Paris). Trouvez des vols pas chers Italie en comparant 250+ sites, dont 78 low cost. [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Italie

Cartes de l'Italie Nos différentes cartes de l'Italie à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Italie.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Italie: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Italie

Actualités de l'Italie L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Italie: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Italie, ...

 Photos de l'Italie

Photos de l'Italie Découvrez les galeries de photos de l'Italie publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Italie en vidéos

L'Italie en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Italie sur tous vos écrans.

 Voyager en Italie

Voyager en Italie Réservez votre voyage en Italie et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page