Saint-Jacques de Compostelle

Forum des voyageurs à Saint-Jacques de Compostelle


Donativo et Accueils Chrétiens

Edith et Serge
Date: le 22/02/2014 à 11:13
Amies Pèlerines, amis Pèlerins bonjour,

Nous pensons que ce lien peut être intéressant et apporter un éclairage certain sur les dérives que l’on constate de nos jours sur les chemins de pèlerinage …

http://www.webcompostella.com/Donativo-et-Accueils-Chretiens-histoire-deboires-et-avenir-de-l-ame-du-Chemin_a757.html?com#comments

En relation directe avec le sujet du lien susdit, nous voudrions rapporter une anecdote que nous avons vécue le 17 juin 2013 sur la Voie d’Arles chez des personnes qui s’attribuent le titre «d’accueil pèlerin», mais que nous ne nommerons pas dans ces lignes, et qui - à notre avis – sont directement concernées par l’article.

Nous avons trouvé chez eux un « accueil » un peu particulier !!!
Nous sommes arrivés, avec quatre autres personnes (trois Pèlerines/Pèlerins et un randonneur), vers 12h45 en venant de Lodève (29 km) d’où nous étions partis à 7h00… Nous reconnaissons que l’heure est précoce, mais nous possédions ce jour là une allure rapide du fait de la météo quelque peu humide…

Lorsque les propriétaires de cet établissement sont arrivés, ce fut pour se faire traiter de « touristes » !!!
Car d’après eux, les vrais pèlerins arrivent vers 18h00, voire plus (???)
Nous fument, une deuxième fois, surpris par l’inspection que l’on nous fait endurer au titre des punaises de lit.
Nous y subissons une véritable investigation digne du temps de l’inquisition.
Si, si, nous insistons sur le terme.
Examen des sacs, de nos vêtements, etc. …
Ils nous ont même affirmé, qu’il y a peu, ils faisaient se dévêtir entièrement les arrivants (en fournissant une protection au moyen d’un drap) pour tout passer à la machine à laver à 70°.
Bonjour l’état des vêtements en synthétique à la sortie …
Et ici, c’est une véritable phobie qui les habite (ils ne parlent que de cela !!!)
D’autant que les mesures prises ne permettent pas toujours d’éviter une propagation de ces charmantes bêtes !
Nous comprenons que des précautions sont à prendre, et nous en prenons !!!
Depuis quelques années, nous partons toujours avec une fiole d’anti-punaises dans chaque sac que nous traitons souvent par précaution. De même, nous respectons les usages et la conduite à avoir dans un hébergement collectif : pas de sac sur les lits, voire dans le dortoir (ou alors emballé dans un sac poubelle !), inspection minutieuse de l’état de la literie, pulvérisation du répulsif en cas de doute, etc. …
Mais trop de précautions, tuent les précautions …
Personnellement, nous n’avons JAMAIS eu à déplorer la moindre piqure de ces insectes tout au long de nos six Chemins. Ce qui est heureux pour nous. Cependant, nous avons pu – dans de rares endroits – constater les conséquences de leur présence sur des personnes (cette année, en Espagne, à Lédigos notamment)

L’honnêteté nous commande de dire que leurs locaux sont limpides, la literie propre, et le repas digne d’un très bon restaurant (qualité des mets et présentation)
Mais, tout cela va très au delà des besoins et du confort nécessaire des simples Pèlerins que nous sommes.
Sans compter la note qui est salée à la sortie (92 € pour deux !!!)

En outre, le responsable de ces lieux se vante d’avoir contribué à la fermeture d’un autre gîte, situé dans le même village, juste à proximité du leur, sous le motif de présence de punaises.
Il ne figure d’ailleurs plus sur aucun guide.
Nous avons découvert son existence en arrivant sur place. Ayant réservé la veille dans l’auberge en question, (ce que nous ne faisons que lorsque nous ne pouvons pas faire autrement ou lorsque il est recommandé de le faire !!!), nous avons honoré notre engagement.
Un couple de Pèlerins Lyonnais, avec qui nous faisions halte presque chaque jour, a lui préféré la solution moins couteuse, malgré la suspicion d’infection décrite par les responsables de notre accueil.
Ils en sont, le lendemain, ressortis indemnes en ayant acquitté seulement 20€ (avec une cuisine à disposition)

Nous refusons, pour tous ces faits, de leur reconnaitre le titre dont ils se parent indument à notre sens …
En effet, de par leur attitude, leur intransigeance et leurs propos, ce ne sont en fait que des hôteliers, des tenanciers d’auberges, sans plus …

Le Pèlerin joue chez eux (et malheureusement chez d’autres) le rôle de variable d’ajustement.

Nous l’avons constaté, quelques jours plus tôt, lors d’une autre étape auprès d’un « accueil pèlerin » présentant la même enseigne (Halte vers Compostelle) et qui fait grande publicité le long des sentiers.
Au moment de prévenir de notre arrivée, il nous a été répondu qu’il était complet.
De passage quelques heures plus tard devant leur domaine, 10 équipages de motards (motos bien alignées) en occupaient les lieux !!!

Vous avez dit « accueil pèlerin » ???

A entendre le responsable, du lieu en cause dans ces lignes, il est clair que devant une demande de ce type (groupe de motards ou autres …) son attitude serait la même que celle décrite juste ici.

Car ils sont là pour faire du fric, uniquement du fric !!!

Nous sommes tombés dans le panneau (naïfs que nous sommes !!!) après avoir lu sur notre guide et sur un site à destination des Jacquets la promotion qui en était faite (avec des avis de – pseudos ? - pèlerins) sans pour autant qu’en soit clairement exprimer leur but de lucre ...

D’aucuns nous dirons qu’il fallait passer son chemin et aller plus loin !
C’est vrai !
Mais il faut prendre en compte, d’une part, la pauvreté - sur certaines portions de la voie d’Arles - en gîte et autres accueils contribuant à « l’esprit et l’atmosphère d’un Chemin » et qui sont compatibles avec la bourse d’un Pèlerin et d’autre part l’apologie faite autour de ce(s) lieu(x) défini(s) comme « gîte pèlerin » dans les guides (dont le nôtre) et sur certains sites Jacquaires (auxquels nous avons envoyé ce courrier. L’un d’entre eux, nous a gentiment répondu, que le problème était parfaitement connu et le cas plusieurs fois signalés, voire même vécu par leur président en personne …)

De plus, ce soir là, ce monsieur s’en est pris, de façon virulente - et c’est là que l’on en vient directement au thème du lien joint plus haut - aux accueils qui pratiquent le « donativo » ainsi qu’à ceux qui utilisent l’aide d’hospitaliers bénévoles (que nous fussions en 2009)
Notamment, une personne bien connue sur la voie du Puy (St Privat d’Allier) a eu à subir les foudres de ce Monsieur tout au long de la soirée.
Il se trouve que nous avons eu l’immense bonheur d’être accueillis, en 2006, par la personne mise en cause durant le repas du soir. Nous avons donc pris sa défense et avons eu – de nouveau – des reproches sur notre qualité de Pèlerins.

Il prétend que seuls les accueils monastiques, et autres abbayes, ont le droit d’user de ces méthodes. Que cela leur fait une concurrence déloyale, etc. ...
Si ces allégations sont avérées, pourquoi les autorités tolèrent t’elles ces façons de faire ?
Si d’aventure demain, cette pratique devait s’éteindre, devant l’intense lobbying de certains commerçants et/ou professionnels de l’hôtellerie, qu’en serait-il du pèlerinage tel qu’il doit être et tel que nous l’entendons ?
Il disparaitrait pour devenir un ordinaire chemin de randonnée touristique (c’est déjà un peu le cas sur un itinéraire fort usité)
Nous ne pensons pas une seconde que ce couple d’aubergistes qui déclare, haut et fort, avoir marché en tant que pèlerins sur un (bout ?) de chemin en possèdent l’esprit.
Nous n’avons jamais, avec ces hôtes et durant notre bref séjour chez eux, abordé ou parlé du Chemin ou de quoi que se soit d’approchant autre que les bestioles et le « donativo » !!!

Une fois passé Montpellier, il est surprenant de constater l’agitation, l’émoi et la fièvre qui sévissent chez certains accueillants (qui sont, peu ou prou, proche ou bien en contact avec ceux en cause ci dessus … dixit plusieurs d’entres eux !) au sujet de ces bestioles, pour ensuite ne plus entendre parler de ce soit disant fléau au delà de Murat sur Vèbre !!!
Aurait-on muté les supers douaniers, qui ont empêché le nuage radioactif de Tchernobyl de pénétrer sur notre territoire en 1986, sur cette portion de Voie Tolosana pour endiguer cette catastrophe ???

Nous voulons également attirer l’attention sur l’association « Les Haltes vers Compostelle »
Ce « club bidon » est né par la volonté des responsables de l’auberge en question (ils ont depuis quelques temps démissionnés de la présidence, puis en sont sortis).

Il a été crée de toutes pièces par des professionnels du tourisme …

Avec une charte bétonnée et taillée sur mesure pour éliminer toutes celles et ceux qui voudraient entrer dans leur cercle en pratiquant le « donativo » et ou en usant d’hospitaliers bénévoles.
Cela nous a été rapporté par une Hôtelière de La Salvetat sur Agout qui avait été approchée par cette organisation et, qui n’ayant pas voulue agréer toutes leurs exigences s’est vu récusée.
Leur but est d’attirer dans leur filet les braves Pèlerins en leur laissant miroiter un gîte lambda !
On n’est jamais si bien servi que par soi même !!!

Nous estimons qu’il est bon de porter à la connaissance des Pèlerins et Randonneurs des situations qui n’ont rien à voir avec un accueil pèlerin.

Pour lutter contre cet envahissement du (des) Chemin(s) par ce genre de commerce (qui - bien entendu - ont le droit constitutionnel d’exister ...), nous pensons qu’il nous appartient – à nous Pèlerins – d’attirer l’attention sur ces pratiques sans pour autant en demander leur disparition.
Ne tombons pas dans le même travers que ces gens là !!!
Nous avons fait savoir avec force dans nos associations et dans les différents forums dans lesquels nous échangeons, ce que nous pensons de ce regroupement d’auberges et autres hôtelleries qui se parent de l’appellation « Haltes Pèlerines » que pour attirer les Jacquets dans leur filet et les rejeter lorsqu’un meilleur parti se présente …

Nous avons oublié de préciser, qu’outre les attaques vers les pratiques dénoncées dans notre précédent message, ils accablaient également les Pèlerins d’être les responsables et les colporteurs des « petites bébêtes »
Ce qui est parfois la réalité, il faut le reconnaître !
Mais cela revient à dire que les motards et les autres « classes » qui fréquentent leur auberge en sont absous …
C’est purement délirant.

Bref, voilà un exemple de ce que l’on trouve de nos jours de plus en plus sur les Chemins.

Pour celles et ceux qui souhaitent éviter de tomber dans ce genre de piège, nous tenons à leur disposition l’adresse et les coordonnées de ce commerce.
Nous contacter directement sur notre adresse de messagerie

alpinev6t at orange.fr

Merci d’avoir eu la patience de lire ce long message.

ULTREIA !

Edith et Serge
(Pèlerins des Etoiles)

Re: Donativo et Accueils Chrétiens

isa85
Auteur: isa85
Date: le 01/03/2014 à 17:57
merci les amis, toujours fidèles sur le site des chemins menant à Compostelle
c'est vrai, j'ai déjà entendu de telles remarques concernant des abus de pouvoir sur le camino, c'est bien dommageable pour les marcheurs et les "hébergeants" plein de bonne volonté
à chacun de se renseigner pour éviter ces méfaits et s'ils ne sont pas incontournables ne pas hésiter à en parler, comme on fait Serge et Edith , afin de mettre en garde et de prévenir
cependant, rien ne doit décourager les futurs pèlerins car, heureusement, les auberges de bon accueil sont encore nombreuses et, si nous n'approuvons pas, nous devons admettre la réalité pour aller malgré tout d'un bon pas vers l'espoir de jours meilleurs, ouverts aux rencontres formidables qui jalonnent les différents parcours
bonne chance
ultréïa

Cet sujet est fermé
[ Retour ]

Offres spéciales

 Expedia

ExpediaDans le quartier de Centre historique de Saint-Jacques-de-Compostelle, cet hôtel se trouve à deux pas de Praza de Praterías, Cathédrale de ... [En savoir plus...]

 Skyscanner

SkyscannerTrouvez un vol pas cher pour Saint-Jacques-de-Compostelle. Skyscanner compare les prix vers tous les aéroports. Ainsi, vous êtes sûr de trouver un billet ... [En savoir plus...]

Sélection d'articles sur Saint-Jacques de Compostelle

La cathédrale de Saint-Jacques La cathédrale de Saint-Jacques

Tous les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle mènent à sa cathédrale, destination-phare des pèlerins de l'Europe entière. Cette imposante [...]

La vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle La vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle

Ce célèbre lieu de pèlerinage situé dans le nord-ouest de l'Espagne est devenu un symbole de la lutte des chrétiens espagnols contre l'islam. [...]

Voir aussi

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir à Saint-Jacques de Compostelle: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de Saint-Jacques de Compostelle

Actualités de Saint-Jacques de Compostelle L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage à Saint-Jacques de Compostelle: idées sorties, idées de lecture, actualités de Saint-Jacques de Compostelle, ...

 Photos de Saint-Jacques de Compostelle

Photos de Saint-Jacques de Compostelle Découvrez les galeries de photos de Saint-Jacques de Compostelle publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Saint-Jacques de Compostelle en vidéos

Saint-Jacques de Compostelle en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de Saint-Jacques de Compostelle sur tous vos écrans.

 Voyager à Saint-Jacques de Compostelle

Voyager à Saint-Jacques de Compostelle Réservez votre voyage à Saint-Jacques de Compostelle et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page