L'Espagne

Ibiza, biodiversité et culture


Ibiza offre un excellent exemple d'interaction entre les écosystèmes marins et côtiers. Les prairies denses de posidonies (herbe des fonds marins), espèce endémique que l'on trouve uniquement dans le bassin méditerranéen, contiennent et entretiennent une vie marine diverse. Ibiza conserve des témoignages considérables de sa longue histoire. Les sites archéologiques de Sa Caleta (habitat) et de Puig des Molins (nécropole) témoignent de l'importance du rôle joué par l'île dans l'économie méditerranéenne de la protohistoire et, tout particulièrement, au cours de la période phénicienne-carthaginoise. La ville haute fortifiée (Alta Vila) est un exemple exceptionnel d'architecture militaire de la Renaissance. Elle a eu une profonde influence sur le développement des fortifications dans les établissements espagnols du Nouveau Monde.

Ce site naturel et culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1999.

Histoire du site

Biens proposés pour inscription
- La Ville haute (Alta Vila) de Ibiza et ses fortifications du XVIe siècle
La Ville haute de Ibiza est la zone la plus ancienne. S'élevant sur un promontoire, face à la mer, elle apparaît comme une acropole. Son architecture et sa physionomie n'en ont pas été altérées depuis les travaux de fortifications du XVIe siècle suivant les préceptes militaires de la Renaissance. Ces constructions, murailles et bastions ont intégré, dans une aire plus vaste, celles qui préexistaient, ce qui permet d'étudier la stratigraphie des fortifications successives.
Ebysos a été fondée par les Carthaginois en 654 av. J.- C. (la ville de Bes, dieu égyptien). Des citernes puniques peuvent encore être observées, notamment dans la zone de El Soto. Durant 2000 ans, la ville et son port fortifié ont été au centre de la navigation méditerranéenne. L'économie locale comptait sur l'exploitation des salines, de la laine et des figues.
Après une période d'alliance avec Rome, l'île fut sous contrôle arabe à partir de 902. C'est de cette époque que datent les ruines d'une puissante muraille de terre qui ont fait l'objet de fouilles, ainsi que le plan urbain de la médina, la ville arabe d'une surface intra muros de 4 ha. La médina consiste en rues étroites fermées par des habitations dont les fenêtres donnent sur une cour intérieure et entourées de murs sur trois côtés.
En 1235, la ville est dominée par les Chrétiens, qui édifient notamment le château catalan, visible à l'intérieur de l'édifice actuel, des fortifications médiévales et la cathédrale gothique du XIIIe siècle qui peut encore être admirée de nos jours.
De 1530 à 1540, Philippe II développe un plan stratégique pour la défense des communications entre l'Espagne et l'Italie. En 1584-1585, les nouvelles fortifications sont élevées en faisant appel aux architectes italiens spécialisés, Giovanni Battista Calvi et Jacobo Paleazzo Fratin. Ces fortifications serviront de modèles pour les villes portuaires des Caraïbes.
- La nécropole phénicienne-punique de Puig des Molins
Cette grande nécropole est située au sud-ouest de la Ville haute et couvre une surface de plusieurs hectares entièrement protégée. Au début du VIe siècle av. J.-C., après crémation, les cendres des défunts étaient placées dans une grotte naturelle. Ultérieurement, il fut procédé au creusement de puits et de chambres mortuaires, pour couvrir une surface de 5 puis 7 hectares. Des sarcophages monolithiques étaient descendus par des puits, dans des hypogées, sépultures familiales. Cette nécropole fut en usage jusqu'à la fin de la période romaine.
Cette nécropole phénicienne punique est la plus ancienne qui ait été conservée et permet l'étude des tombes, statues et objets de cultes les plus divers. Elle est incluse dans le périmètre urbain et contribue à la beauté du site, avec les terrasses plantées d'oliviers pour exploiter l'humidité que les chambres souterraines recueillent.
Par rapport à la proposition d'inscription de 1986, le périmètre de la nécropole s'ajoute à celui de la Ville haute dans la proposition d'inscription de 1998. - Le site archéologique phénicien de Sa Caleta Il s'agit du site de la première occupation phénicienne, à proximité de la saline. Vers 590 av. J.-C., il fut abandonné au profit du site de Ibiza. Cet établissement couvrait les 5 ha que comptait la péninsule, avant l'érosion de la mer.
Des fouilles ont mis à jour des murs de 45 à 60 cm d'épaisseur. Des constructions de forme carrée étaient dispersées et reliées par un système irrégulier de rues étroites et de places triangulaires qui met en évidence une forme archaïque d'implantation urbaine. Dans le quartier sud, les substructures d'une habitation peuvent être visitées, comportant une grande pièce rectangulaire et sept pièces, probablement des magasins et des cuisines. La cuisson du pain s'effectuait dans des fours de 2 mètres de diamètre. Le site était occupé par une communauté de quelque 800 personnes, d'une structure sociale égalitaire, dont l'économie était basée sur l'agriculture, la métallurgie, l'extraction du sel et la pêche.
Biens situés dans la zone tampon :
- Es Soto
Dans cette partie sud du promontoire, entre les murailles de Dalt Vila et la mer, ont été mis à jour des citernes puniques, des tombes qui se rattachent à la nécropole de Puig des Molins ainsi que l'ancien cimetière musulman et les ruines d'une chapelle chrétienne.
L'inclusion de cette zone d'intérêt archéologique, heureusement préservée, permet de maintenir une zone verte entre les fortifications et la mer.
- Ses Feixes
Cette zone s'étend le long de la côte, sur une surface plane située de l'autre côté du port, en face de la Ville haute. Elle représente une forme de culture basée sur un ingénieux système hydraulique : les champs sont divisés en parcelles rectangulaires longues et étroites par un réseau de canaux qui ont la double fonction de recueillir les eaux et d'irriguer ensuite les champs. Ce système permet la culture intensive équilibrée de sols arides et marécageux.
La proposition d'inscription inclut ce site dans la zone tampon comme témoignage d'une organisation agricole de valeur à la fois technique et esthétique.
- Las Salinas
Situé dans la pointe sud de l'île, en face de l'île de Formentera, ce site est proposé pour inscription en tant que paysage culturel. Une activité humaine millénaire y a créé un cadre naturel favorable au maintien de la biodiversité. L'extraction du sel y a depuis toujours joué un rôle important. L'espace a été traité par un système de canaux, de barrages et de digues, qui ont formé des zones humides de grande beauté et de grand intérêt écologique, avec une flore et une faune particulières.
« Vieille ville de Caceres Monastère de Poblet »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesEspagne : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez vos vacances en ligne avec Voyages Leclerc. [En savoir plus...]

 Opodo

Opodo1 000 voyages en Espagne pas cher ? Réservez votre séjour en Espagne que vous soyez seul, en couple ou en famille Club de vacances idéal pour les ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Espagne

Cartes de l'Espagne Nos différentes cartes de l'Espagne à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Espagne.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Espagne: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Espagne

Actualités de l'Espagne L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Espagne: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Espagne, ...

 Photos de l'Espagne

Photos de l'Espagne Découvrez les galeries de photos de l'Espagne publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Espagne en vidéos

L'Espagne en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Espagne sur tous vos écrans.

 Voyager en Espagne

Voyager en Espagne Réservez votre voyage en Espagne et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page