L'Argentine

Quebrada de Humahuaca


Quebrada de Humahuaca suit un itinéraire culturel important, le Camino Inca, le long de la spectaculaire vallée du Rio Grande, depuis sa source dans les hauts plateaux désertiques et froids des Hautes Andes à sa confluence avec le Rio Leone, quelque 150 kilomètres plus au sud. La vallée offre des indices importants de son utilisation comme grande voie commerciale depuis 10 000 ans, et notamment des traces de chasseurs-cueilleurs préhistoriques, de l’Empire inca (XVe-XVIe siècle) et des combats pour l’indépendance (XIXe-XXe siècle).

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2003.

Histoire du site

L’histoire de la vallée commence avec les sociétés de chasseurs-cueilleurs installés dans des grottes et abris sous-roche vers 10 000 avant notre ère, qui prirent probablement part à des migrations saisonnières.  
La détérioration du climat entre le VIe et le IIIe millénaire avant notre ère, qui annonçait une période de sécheresse, semble avoir découragé l’implantation de nouveaux peuplements, jusqu’à ce qu’un accroissement des précipitations après 2 500 avant J.-C. incite d’autres groupes humains à recoloniser certaines des grottes d’origine.  
Ces nouveaux colons associaient la chasse à l’agriculture, ce qui limitait leur mobilité. Après environ 100 après J.-C., des villages firent leur apparition, favorisant une circulation entre les peuplements et entre les différentes régions écologiques. Des caravanes de lamas commencèrent à acheminer des biens tels que l’obsidienne, la turquoise, les céramiques et le cebil , une drogue hallucinogène provenant des forêts de l’est.  
Après 700 environ, l’augmentation de la population, liée à l’amélioration des techniques agricoles, conduisit au développement de larges peuplements à proximité du fleuve. Les excédents agricoles étaient échangés avec les régions voisines, et peut-être beaucoup plus loin. Ces peuplements reflétaient certainement l’essor de la puissance de l’État de Tiwanaku, autour du lac Titicaca ; le commerce entre les deux zones est d’ailleurs attesté.  
Après 1000, et peut-être sous l’effet de l’effondrement de l’État de Tiwanaku, commença une nouvelle période de mutations sociales, qui annonçait l’épanouissement final de la culture locale Quebrada. Les peuplements à faible altitude furent abandonnés, et des villes furent bâties sur des affleurements rocheux plus élevés. Ces pucaras (forteresses) étaient caractérisées par des groupes d’habitations denses abritant une population en plein développement. Les pucaras étaient peut-être les sièges des chefs des différents groupes ethniques de la vallée.  
L’accroissement de la population et le développement considérable du commerce entraînèrent la culture de vastes superficies dans la vallée et sur les pentes les moins élevées des montagnes. La circulation des caravanes s’intensifia en termes de volume et d’étendue ; la vallée fut reliée aux forêts, à la vallée de Jujuy, au sud de la Bolivie et aux régions voisines du Chili.  
Entre 1430 et 1480, l’expansion de l’Empire inca mit un frein à ce développement local. Il est presque certain que les conquérants incas arrivèrent précisément par les routes commerciales qu’ils cherchaient à contrôler. Les Incas souhaitaient exploiter des minéraux et installer de vastes exploitations agricoles pour exporter des produits vers leurs deux capitales. Ils établirent de nouveaux peuplements pour faciliter ce commerce et améliorèrent les structures de transport par la construction d’un réseau élaboré de routes de conception nouvelle, reliant la Quebrada au formidable système de transport qui traversait l’empire inca, de l’Équateur au Chili et à l’Argentine, sur une distance de quelque 8 000 kilomètres.  
Au XVIe siècle, la vallée tomba progressivement aux mains de nouveaux envahisseurs, les Espagnols. Comme les Incas, les Espagnols souhaitaient contrôler les voies commerciales stratégiques et convoitaient les ressources de la vallée. Le commerce s’accrut sur le réseau routier existant, fondé sur des exportations d’argent, de bétail et de coton et des importations de marchandises européennes.  
Des mutations démographiques considérables eurent lieu : les autochtones succombèrent à des maladies inconnues jusqu’alors, et des immigrants en provenance d’Espagne commencèrent à s’installer dans de nouveaux peuplements de la vallée. Le commerce poursuivit son développement ; au XVIIIe siècle, une ligne de malles-postes fut établie sur la route principale le long de la vallée et au-delà, dans le cadre de la liaison entre Buenos Aires et la région du Haut Pérou.  
Pendant 14 ans, à partir de 1810, la Quebrada joua un rôle crucial dans le transfert des troupes et de l’armement depuis et vers le Haut Pérou, lors de la lutte pour l’indépendance, obtenue en 1816, puis pendant les « guerres civiles » et les accrochages frontaliers entre les nouveaux États. Puis, lors des périodes de paix au XIXe siècle, le commerce reprit son essor, en particulier après l’ouverture des mines de salpêtre du désert andin. L’arrivée de la voie ferrée dans la vallée en 1900 modifia ensuite notablement les caractéristiques de ce commerce.  
Enfin, au XXe siècle, la route principale de la vallée devint une composante de la route nord-sud panaméricaine ; la vallée continue donc à jouer un rôle essentiel dans les liaisons entre l’Atlantique et le Pacifique.
« Ensemble et les estancias jésuites de Córdoba Qhapaq Ñan, réseau de routes andin »

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosVous recherchez une idée decircuit pour votre voyage enArgentine ? Les agents locaux sélectionnés par Evaneos vous proposent descircuits hors des ... [En savoir plus...]

 Logitravel

LogitravelSéjours pas chersArgentine - Formules vol+hotel. Notre large sélection de forfaits vacances -Argentine. Buenos Aires. au départ de Paris. Consultation prix et ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Argentine

Cartes de l'Argentine Nos différentes cartes de l'Argentine à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Argentine.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Argentine: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Argentine

Actualités de l'Argentine L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Argentine: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Argentine, ...

 Photos de l'Argentine

Photos de l'Argentine Découvrez les galeries de photos de l'Argentine publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Argentine en vidéos

L'Argentine en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Argentine sur tous vos écrans.

 Voyager en Argentine

Voyager en Argentine Réservez votre voyage en Argentine et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...