L'Allemagne

Vieille ville de Ratisbonne et Stadtamhof


Située sur le Danube, cette cité médiévale de Bavière offre de nombreux bâtiments d’une qualité exceptionnelle qui témoignent de son passé de centre marchand et de son influence dans la région dès le IXe siècle. Elle a conservé une quantité notable de structures historiques couvrant deux millénaires, dont la période de la Rome antique ainsi que des édifices romans et gothiques. L’architecture des XI-XIIIe siècles - le Marché, l’Hôtel de ville, la Cathédrale – confère à Ratisbonne un caractère particulier : hauts édifices, ruelles étroites et sombres, murs d’enceinte très épais. Parmi les bâtiments, on trouve des tours patriciennes, un grand nombre d’églises et d’ensembles monastiques, ainsi que le Pont de pierre du XIIe siècle. La ville est aussi remarquable pour ses vestiges qui témoignent de sa riche histoire en tant qu’un des centres du Saint Empire romain germanique qui bascula vers le Protestantisme.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2006.

Histoire du site

L'histoire de Ratisbonne est complexe et s'étend de l'empire romain jusqu'à nos jours. Voici les principales périodes : • Antiquité : À partir de l'an 179 apr. J.-C., le site devint une place forte militaire (Castra Regina), construite en pierre. Elle se développa en un poste commercial de grande ampleur avec des ateliers et un grand temple. Le fort dû résister à des attaques continues, de 230 jusqu'à la chute de l'empire romain en 476, lorsqu'il tomba finalement entre les mains des tribus teutoniques.
• Haut Moyen Âge : Les édifices romains ne furent pas détruits mais furent réutilisés et progressivement adaptés, selon les besoins. Le site devint le principal centre des Bavarois. À partir du VIe siècle, la place fut gouvernée par les ducs de la dynastie des Agilolfinger, dont le palais s'élevait dans l'angle nord-est du fort romain (Alter Kornmarkt). En 739, Ratisbonne devint le siège permanent de l'un des quatre anciens évêchés de Bavière. Le dernier roi carolingien, Louis IV l'Enfant, siégea à la dernière Diète impériale dans la ville en 901.
• Bas Moyen Âge : Il s'ensuivit une période de lutte pour le pouvoir, mais l'importance de Ratisbonne continua de croître. Entre le Xe et le XIIIe siècles, la ville accueillit des hôtes royaux, notamment le duc Miesko Ier de Pologne en 966, marquant ainsi le début de l'histoire de la Pologne. Au XIe siècle, la Bavière demeura propriété royale et, à partir de 1096, elle revint à la couronne ducale de la dynastie Welf. En 1139, le duc Léopold IV prit le duché de Bavière mais ne parvint pas à s'assurer le soutien des citoyens de Ratisbonne qui prirent une part de plus en plus importante dans les décisions de gouvernement.
• Ville libre impériale : Au XIIe siècle, Ratisbonne fut administrée par des dirigeants extérieurs et marquée par des luttes entre l'évêque et le duc. Avec l'aide du roi Philippe de Souabe (1198-1208), les citoyens de Ratisbonne parvinrent à renforcer leur position de ville libre. En 1245, l'empereur Frédéric II jette les bases légales de la réglementation municipale, l'élection du Conseil, du maire et des officiers municipaux. Au carrefour de routes commerciales importantes, Ratisbonne joua un rôle essentiel dans le commerce avec l'est de l'Europe centrale et les Balkans. La ville développa ses relations avec ses voisins, en particulier avec l'Italie du Nord et surtout Venise. Au XVe siècle, Ratisbonne connut une période de repli par rapport à des villes en expansion comme Nuremberg, Augsbourg et Ulm.
• XVe siècle : Après de longues négociations, un gouvernement royal fut désigné par l'Empereur pour diriger Ratisbonne, en 1499. Le premier gouverneur prépara les lois du gouvernement impérial qui devaient régir toutes les questions administratives importantes. En 1514, conformément à la constitution de la ville, un conseil intérieur et un conseil extérieur furent établis. Hormis quelques modifications, la constitution demeura en vigueur jusqu'en 1802.
• XVIe au XVIIIe siècles : Le protestantisme trouve son origine officielle à Ratisbonne, avec un sermon prononcé dans l'église des Dominicains les 14-15 octobre 1542. Rapidement, les citoyens embrassèrent la nouvelle foi alors même que le conseil de la ville tentait de contrer la tendance. Pendant la Guerre de Trente Ans, Ratisbonne devint une ville de garnison. Il y eut un conflit acerbe entre Ratisbonne et la Bavière, et la ville fut pillée. En 1633, elle fut soumise au siège des Suédois, mais fut sauvée du pire. Toutefois, son économie souffrit considérablement. Après la guerre, en 1663, Ratisbonne hébergea la Diète impériale, avec quelques interruptions, jusqu'à la dissolution du Saint Empire romain germanique en 1806.
•ï€ XIXe siècle : Pendant les guerres napoléoniennes, Ratisbonne subit quelques bombardements. Après le traité de paix signé entre la France et l'Autriche en 1809, la Bavière eut la possibilité de réclamer Ratisbonne, qui lui fut remise en 1810, et devint une ville provinciale. Les bâtiments détruits furent alors reconstruits. Après l'inauguration du Walhalla en 1842, il fut décidé de transformer la Cathédrale, dont l'intérieur était baroque, de lui redonner sa forme gothique et de terminer les tours par des flèches gothiques. La ville reprit son essor et, en 1878, la plupart de ses murs médiévaux avaient été détruits.
• XXe siècle : dans les années 1930, quelques industries s'installèrent dans la ville, mais en dehors de la cité médiévale. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville subit des bombardements, mais la vieille ville demeura la seule ville historique intacte d'Allemagne. La population passa de 29 000 habitants en 1871 à 53 000 en 1914. Après la Seconde Guerre mondiale, en raison d'un flux d'immigration, la population atteignit 147 000 habitants. Dans les années 1950, Ratisbonne bénéficia d'une campagne de restauration et de travaux d'amélioration. La protection de la zone historique fut inscrite dans les règles d'urbanismes établies en 1973-1975
« Hôtel de ville et la statue de Roland sur la place du marché de Brême Cités du modernisme de Berlin »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesAllemagne : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez vos vacances en ligne avec Voyages Leclerc. [En savoir plus...]

 Voyage Privé

Voyage PrivéLors de votre séjour en Allemagne, plusieurs choix sont possibles pour les activités et les visites à faire. Amateurs d'art et de culture ? Visitez le Bode-Museum, ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Allemagne

Cartes de l'Allemagne Nos différentes cartes de l'Allemagne à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Allemagne.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Allemagne: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Allemagne

Actualités de l'Allemagne L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Allemagne: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Allemagne, ...

 Photos de l'Allemagne

Photos de l'Allemagne Découvrez les galeries de photos de l'Allemagne publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Allemagne en vidéos

L'Allemagne en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Allemagne sur tous vos écrans.

 Voyager en Allemagne

Voyager en Allemagne Réservez votre voyage en Allemagne et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...