L'Allemagne

Cités du modernisme de Berlin


Les Cités du style moderne de Berlin, en Allemagne, comprennent six ensembles de logements qui témoignent de la politique de l’habitat innovante de 1910 à 1933, spécialement durant la République de Weimar, lorsque la ville de Berlin était à l’avant-garde sur le plan social, politique et culturel. Ces cités constituent un exemple exceptionnel de l’évolution des logements sociaux qui a contribué à améliorer l’habitat et les conditions de vie des personnes à faibles revenus, grâce à des approches novatrices en matière d’urbanisme, d’architecture et de conception des jardins. Le site offre des exemples remarquables de nouveaux types urbains et architecturaux avec des solutions inédites en matière de design et des innovations techniques et esthétiques. Bruno Taut, Martin Wagner et Walter Gropius ont été parmi les principaux architectes de ces projets qui ont exercé une influence considérable sur le développement de l’habitat partout dans le monde.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2008.

Histoire du site

Les constructeurs des cités jardins et grands ensembles d'habitations de Berlin trouvèrent dans les districts ruraux situés à la périphérie de Berlin les terrains nécessaires à la mise en œuvre de la politique de construction de logements ayant la qualité souhaitée. Cet intense développement dans cette partie de la ville n'a pu être réalisé que grâce à l'existence de la ville elle-même, avec son économie et son infrastructure solide. Les nouvelles cités furent implantées près des gares du réseau ferroviaire, déjà très dense et en pleine expansion dans la banlieue de Berlin. Tous les biens proposés pour inscription furent construits par des coopératives et des organisations à but non lucratif. Les anciens immeubles fermés sur eux-mêmes avec leurs structures compactes firent place au nouveau concept de logements ouverts, créés sous forme de cités jardins ou de cités. Cette nouvelle conception constitue une rupture radicale avec le développement urbain du XIXe siècle, caractérisé par ses rues en couloir et les espaces réservés aux squares.
Les effets de la Première Guerre mondiale sur la politique sociale et la création de la république de Weimar ont fortement marqué le développement de la ville de Berlin. S'agissant du plan d'urbanisation, l'avènement de la république en 1918/1919 a profondément modifié les conditions de travail. La loi régissant l'élection des parlements locaux et régionaux d'une manière démocratique a ouvert la voie à une politique de développement et de planification prenant mieux en compte les aspects sociaux. Cet ordre nouveau a également permis d'apporter des changements dans la structure administrative, qui auraient dû intervenir depuis longtemps. La condition préalable, nécessaire à l'application uniforme des principes de construction à l'ensemble de la zone, s'est ainsi trouvée remplie. L'essor économique de Berlin, essentiellement dû à l'électrotechnique et soutenu par les investissements de la municipalité, a contribué à élever Berlin au rang de métropole reconnue.
Le gouvernement central de Berlin a joué un rôle prépondérant dans les travaux de planification. Les directives sur la politique du logement et d'urbanisation furent essentiellement déterminées par deux conseillers municipaux, Ludwig Hoffman et Martin Wagner. Wagner, membre du parti social-démocrate et architecte, s'engagea fortement pour la construction de cités réformatrices. Ce programme politique revêtait une grande importance en raison de la pénurie de logements à Berlin, que la guerre avait encore aggravée. Les conséquences politiques et économiques de la Première Guerre mondiale se conjuguant à la nouvelle législation de la république de Weimar sur la construction mirent fin à la construction exclusivement privée de logements. Il fallait répondre à une demande de 100 000 à 130 000 petits appartements. La construction de logements finit par être relancée, après la période d'inflation et la réforme monétaire, grâce à l'introduction d'une taxe pour la gestion des créances hypothécaires en 1924.
La réforme de la réglementation sur la construction, entrée en vigueur en 1925, constitua la base du nouveau logement social. Elle visait à réduire la densité des bâtiments dans les cités résidentielles et à séparer les fonctions des différentes zones. Elle divisait la superficie totale de la ville en différentes zones de développement - la densité maximale était prévue au centre de la ville avec des immeubles de cinq étages, puis elle décroissait vers la périphérie où des cités plus étendues furent construites, avec des hauteurs de bâtiments limitées à deux ou trois étages. La densité de l'habitat était très réduite dans ces zones, où il était interdit de construire dans le sens transversal ou de prévoir des ailes sur les bâtiments.
Berlin avait désormais la possibilité de réaliser des lotissements conformément aux modèles du Neues Bauen. En l'espace de onze années seulement (1924- 1931), plus de 146 000 appartements furent construits. Un tel volume de travaux ne fut jamais atteint par la suite, ni même dans la période d'après-guerre des années 1950. Durant la république de Weimar, Wagner a joué un rôle prépondérant dans la construction à Berlin de logement sociaux à but non lucratif. Afin de développer la ville, il créa un modèle polycentrique, estompant la frontière entre la ville et la campagne. À l'intérieur du réseau très dense de voies ferrées entourant la zone centrale de Berlin à forte densité de logements, il fut construit des quartiers résidentiels selon un concept ouvert et à plusieurs étages, au milieu de la verdure afin de combler les espaces vides subsistant dans la structure urbaine.
Durant la première phase d'application de la taxe pour la gestion des créances hypothécaires, l'accent a été mis sur le développement de cités composées de petites maisons individuelles et situées en banlieue. Les politiciens concernés souhaitaient contrecarrer ainsi les effets des logements de masse destinés au prolétariat, en recréant le lien émotionnel rattachant les personnes à leurs maisons et à la nature, un lien qui avait disparu. Ils désiraient également offrir aux habitants des cités la possibilité d'être autosuffisants en produisant eux-mêmes leur nourriture. Lorsque les revenus issus de cette taxe diminuèrent à la fin des années 1920, la ville de Berlin mobilisa ses propres ressources pour soulager la crise du logement toujours actuelle et fit construire d'autres cités, suivant le modèle des longs rubans de bâtiments à plusieurs étages. Bien que les crises économiques de 1928-1929 aient eu un impact sur la construction immobilière, le gouvernement de Berlin est néanmoins parvenu à faire édifier deux grandes cités sur des terrains lui appartenant, en 1929-1931. Lors de la prise du pouvoir par les Nazis en 1933, les structures organisationnelles et le personnel de l'administration municipale changèrent totalement, ce qui mit fin à la construction de lotissements selon des critères démocratiques, largement influencée par la socialedémocratie, les syndicats de gauche et les coopératives. Martin Wagner dut démissionner. La politique de logement des Nazis s'inspirait d'une autre idée des arts. La modernité et le Neues Bauen n'étaient plus recherchés. Bruno Taut, Martin Wagner, Walter Gropius et maints autres concepteurs de l'habitat moderne furent contraints d'émigrer.
Dans les années 1930 et 1940, les cités ne subirent pas de modifications importantes et les destructions provoquées par la guerre furent minimes. Leur aspect a parfois changé par suite des premières réparations faites après la guerre, les travaux n'ayant pas toujours rétabli le concept original. À partir des années 1980, de nouveaux travaux permirent de réhabiliter les monuments dans leur état d'origine. Les programmes de rénovation et de modernisation furent lancés à partir des années 1950 afin de conserver la configuration fondamentale des cités de Britz, du Schillerpark, de la Weisse Stadt et de la Siemensstadt à Berlin-Ouest. Ils n'ont pas pris en compte les principes de la restauration et de la conservation. S'agissant des cités situées sur le territoire de Berlin-Est (Gartenstadt Falkenberg et Wohnstadt Carl Legien), seules quelques rares réparations furent effectuées. Dans la partie occidentale de la ville, les travaux de restauration complète débutèrent dans les années 1980. Ils furent exécutés en étroite coopération entre les autorités, les experts en matière de conservation, les communautés de résidents et les architectes sollicités pour ces projets. Le même processus fut entamé dans la partie est de la ville dans les années 1990, après la réunification de l'Allemagne.
« Vieille ville de Ratisbonne et Stadtamhof Mines de Rammelsberg, ville historique de Goslar et système de gestion hydraulique du Haut-Harz »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesAllemagne : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez vos vacances en ligne avec Voyages Leclerc. [En savoir plus...]

 Havas Voyages

Havas VoyagesBerlin s'impose comme une étape incontournable de votre séjour en Allemagne. En famille, en couple ou en solo, vous découvrirez dans la capitale allemande ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Allemagne

Cartes de l'Allemagne Nos différentes cartes de l'Allemagne à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Allemagne.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Allemagne: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Allemagne

Actualités de l'Allemagne L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Allemagne: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Allemagne, ...

 Photos de l'Allemagne

Photos de l'Allemagne Découvrez les galeries de photos de l'Allemagne publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Allemagne en vidéos

L'Allemagne en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Allemagne sur tous vos écrans.

 Voyager en Allemagne

Voyager en Allemagne Réservez votre voyage en Allemagne et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...