L'Algérie

Tipasa


Sur les rives de la Méditerranée, Tipasa, ancien comptoir punique, fut occupé par Rome, qui en fit une base stratégique pour la conquête des royaumes mauritaniens. Il comprend un ensemble unique de vestiges phéniciens, romains, paléochrétiens et byzantins, voisinant avec des monuments autochtones, tel le Kbor er Roumia, grand mausolée royal de Maurétanie.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1982.

Vue sur le site archéologique de TipasaTipasa comporte un groupe unique de vestiges phéniciens, romains, paléochrétiens et byzantins, ainsi que des monuments indigènes comme le Kbor er Roumia, le grand mausolée de Mauritanie.

Le site se trouve sur la côte méditerranéenne, 70 km à l'ouest d'Alger, et regroupe les structures archéologiques les plus extraordinaires du Maghreb. C'est probablement l'un des plus significatifs sur le plan des contacts entre les civilisations indigènes et les différentes vagues de colonisation qui se sont succédé du VIe siècle av. J.-C. au VIe siècle apr. J.-C. Cette ville côtière fut d'abord un port de commerce carthaginois, dont le cimetière est l'un des plus vastes du monde phénicien (VIe-IIe siècle av. J.-C.).

Le plus ancien établissement romain, protégé par des falaises et par un mur défensif rudimentaire, occupe une pente abrupte au centre de la ville.

En 147 apr. J.-C., à l'époque de la guerre entreprise par l'empereur Antonin le Pieux contre les Mauritaniens, cette modeste agglomération fut entourée par un mur de 2 300 m de longueur. Ce rempart, qui est flanqué par des tours carrées ou rondes, comporte trois entrées principales, dont deux sont protégées par des bastions semi-circulaires comparables à ceux connus en Gaule et en Germanie.

Les thermes antiquesD'importants monuments, situés aussi bien au centre de la première ville que dans ses nouveaux quartiers, s'élèvent à l'intérieur de cette enceinte : le forum, la curia, le capitolium, deux temples, un amphithéâtre, un nymphaeum, un théâtre et des thermes.

La villa des fresquesLes ruines impressionnantes des bâtiments publics se dressent dans un réseau dense de maisons privées (dont beaucoup sont décorées de peintures et de mosaïques), d'entrepôts commerciaux et d'ateliers artisanaux des IIe et IIIe siècles. Le christianisme est attesté dans la ville au cours de la seconde moitié du IIIe siècle (Tipasa devint ensuite un évêché), et de nombreux édifices chrétiens y ont été construits.

La basilique chrétienneL'immense basilique du IVe siècle, qui comporte sept nefs, dont celle du centre fut plus tard subdivisée, et un baptistère de plan circulaire, se trouvait intra-muros, à l'ouest de la colline de Ras Knissia.

À l'extérieur de l'enceinte, un vaste cimetière chrétien s'est développé autour d'une chapelle funéraire construite par l'évêque Alexandre comme tombeau pour son prédécesseur. En face, à l'est, se trouvait la basilique des saints Pierre et Paul, tandis que la colline de Saint-Salsa conserve la tombe de ce martyr et l'église qui lui fut consacrée, qui devinrent un but de pèlerinage, et autour desquelles se développa un autre cimetière.

L'invasion barbare de 430 ne marqua pas la fin définitive de la prospérité de Tipasa. Conquise par les Byzantins en 534, elle commença à décliner irrémédiablement à partir du VIe siècle.
La colline de l'ouest (parc archéologique de Tipasa)
La colline de l'ouest (parc archéologique de Tipasa)

La présence de la mer, des reliefs du Chenoua et du désert donnent un paysage particulier et un intérêt touristique au lieu.

Les carrières romaines de la Corne d'or
Les carrières romaines de la Corne d'or

Tout autour de Tipaza, les Romains ont laissé des carrières bien visibles, et en particulier dans une série de criques lorsque les carrières [Suite...]

Stèle en mémoire des
Stèle en mémoire des "Noces à Tipaza" d'Albert Camus

Stèle à la mémoire d'Albert Camus (1913-1960) qui a écrit "Noces à Tipaza" en 1939. Cette stèle est placée devant le massif de Chenoua qui [Suite...]

« Djémila Timgad »

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosLes meilleures saisons pour un séjour en Algérie sont le début de l'automne, de fin septembre à fin octobre, et le printemps, d'avril à mi-juin. Les températures ... [En savoir plus...]

 Lastminute

LastminutePartez en Voyage en Algérie avec lastminute.com et découvrez ce pays grâce à ... de Tipasa et de Cherchell, et compléter ainsi votre court séjour en Algérie. [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Algérie

Cartes de l'Algérie Nos différentes cartes de l'Algérie à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Algérie.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Algérie: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Algérie

Actualités de l'Algérie L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Algérie: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Algérie, ...

 Photos de l'Algérie

Photos de l'Algérie Découvrez les galeries de photos de l'Algérie publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Algérie en vidéos

L'Algérie en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Algérie sur tous vos écrans.

 Voyager en Algérie

Voyager en Algérie Réservez votre voyage en Algérie et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page