L'ile de Pâques

Parc national de Rapa Nui


Rapa Nui, nom autochtone de l'île de Pâques, témoigne d'un phénomène culturel unique au monde. Installée aux environs de l'an 300, une société d'origine polynésienne a développé ici, en dehors de toute influence, une tradition de sculpture et d'architecture monumentales puissante, imaginative et originale. Du Xe au XVIe siècle, elle bâtit des sanctuaires et dressa des personnages gigantesques en pierre, les moai , qui, créant un paysage culturel sans égal, fascinent aujourd'hui le monde entier.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1995.

Histoire du site

Ra pa Nui a été fondée vers l'an 300 de notre ère par des Polynésiens venus probablement des Iles Marquises et qui apportèrent avec eux une société parfaitement représentative de l'âge de la pierre. Tous les éléments culturels de Rapa Nui, antérieurs à l'arrivée des Européens signalent l'absence d'influence qu'aurait eu tout autre groupe émigrant s'il avait existé. ceci exclue toutes les hypothèses avancées selon lesquelles des hommes seraient venus d'Amérique du Sud, de Mélanésie, d'Egypte ou d'ailleurs. Selon les traditions insulaires, l'expédition de la colonisation aurait été composée de cinquante personnes réparties dans deux canoës sous la conduite du roi Hotu Matu'a.
Entre le 10ème et le 16ème siècles, la communauté de ces îles s'agrandit régulièrement, de petits villages furent créés sur la quasi-totalité de la côte. Le niveau culturel de cette société était élevé ; les personnages monumentaux en pierre (moai) et les sanctuaires rituels (ahu) en sont les témoignages les plus connus. 11 est également intéressant de noter l'existence d'une écriture pictographique (rongo rongo) qui n'est pas encore déchiffrée. Au 16ème siècle, cette société a été confrontée à une grave crise économique, sans doute due à la surpopulation et à la détérioration de l'environnement. En conséquence, la population s'est trouvée divisée en deux groupes de clans qui n'ont jamais cessé d'être en conflit. La classe guerrière (matatoa) qui est née de cette situation, instaura le culte dit de "l'Homme-Oiseau•, basé dans les petites îles au large d'Orongo. Ce culte remplaça la religion précédente, rejeta la pratique de la construction de statues en pierre et alla jusqu'à encourager la destruction de la majorité des moai et des anu.
Le dimanche de Pâques 1722, Jacob Roggeveen de la compagnie des Indes néerlandaises, débarqua par hasard sur l'île et lui donna son nom européen. Les Espagnols, sous la conduite de Don Felipe Gonzalez, s'emparèrent de l'île et la baptisèrent Saint-Charles en l'honneur du roi Charles 111. Le très célèbre explorateur anglais, le capitaine James Cook, s'y arrêta en 1774 tandis que son contemporain français le comte de la Pérouse y fit escale en 1786. Les baleiniers commencèrent à s'y arrêter au début du 19ème siècle, amenant avec eux des maladies vénériennes qui décimèrent la population. Cependant, l'événement le plus dévastateur pour cette société et sa culture se produisit en 1862 avec l'arrivée des marchands d'esclaves Péruviens qui embarquèrent plus de deux mille personnes parmi lesquelles le roi et les prêtres. un mouvement de protestation publique eut pour résultat qu'une centaine d'esclaves furent placés sur un bateau pour être reconduits sur leur île en 1865. Toutefois, la variole se déclara en mer et seuls 15 d'entre eux survécurent et rejoignirent Rapa Nui introduisant la maladie sur 111e qui eut vite fait d'éliminer la quasi-totalité de sa population. En 1877, il ne restait que 111 habitants sur les quelques 10.000 que comptait l'île avant l'arrivée des Européens.
Le Chili annexa l'île .en 1888 en pensant qu'elle avait un intérêt stratégique et économique mais les agriculteurs du continent qui s'y installèrent jugèrent Que l'agriculture n'y était pas profitable. Un élevage de moutons y connut une certaine prospérité mais le bail de l'entreprise Qui exploitait cet élevage fut retiré en 1952 et la marine chilienne prit alors le contrôle de l'île. Dans les années 1960, l'administration civile s'installa à nouveau et l'Ile de Pâques devint un département de la province de Valparaiso. La population actuelle s'élève à environ deux mille personnes dont un tiers est originaire du Chili et les deux tiers restants descendent des premiers colons Polynésiens.

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosVous recherchez une idée de circuit pour votre voyage Île de Pâques Les agents locaux sélectionnés par Evaneos vous proposent des circuits hors des ... [En savoir plus...]

 Liligo

LiligoBillet d'avion Paris Ile de Pâques : dès 1289 avec Iberia. Comparez toutes les compagnies et réservez votre vol pas cher avec LILIGO.com. [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'ile de Pâques

Cartes de l'ile de Pâques Nos différentes cartes de l'ile de Pâques à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'ile de Pâques.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir à l'île Pâques: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'ile de Pâques

Actualités de l'ile de Pâques L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage à l'île Pâques: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'ile de Pâques, ...

 Photos de l'ile de Pâques

Photos de l'ile de Pâques Découvrez les galeries de photos de l'ile de Pâques publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'ile de Pâques en vidéos

L'ile de Pâques en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'ile de Pâques sur tous vos écrans.

 Voyager à l'île Pâques

Voyager à l'île Pâques Réservez votre voyage à l'île Pâques et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page