L'Espagne

Monuments d’Oviedo et du royaume des Asturies


Au IXe siècle, la flamme de la chrétienté a été entretenue dans la péninsule Ibérique, dans le petit royaume des Asturies où est apparu un style novateur d'architecture préromane qui a joué un rôle important dans l'évolution de l'architecture religieuse de la péninsule. Les églises de Santa Maria del Naranco, San Miguel de Lillo, Santa Cristina de Lena, la Cámara Santa et San Julian de los Prados, situées dans la capitale Oviedo et aux alentours, en sont les illustrations les plus représentatives. On peut y associer la remarquable structure d'ingénierie hydraulique connue sous le nom de La Foncalada.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1985.

Histoire du site

Fruela Ier, roi des Asturies de 757 à 768, fit bâtir une basilique dédiée au Sauveur à un endroit alors connu sous le nom d'Ovetao et, à ses côtés, une résidence royale où naquit son fils Alphonse II. A peu près à la même époque, une communauté monastique s'établit au même endroit, et fonda un monastère consacré à saint Vincent.
Cette nouvelle ville fut détruite pendant la campagne de l'émirat de Cordoue en 794-795 ; néanmoins, Alphonse II la reconstruisit et en fit sa capitale. Pendant son long règne (791-842), Oviedo fut dotée de bon nombre de nouveaux bâtiments ecclésiastiques et séculiers, parmi lesquels la basilique et le monastère reconstruits, une seconde basilique dédiée à saint Tirso, une église dédiée à la Vierge, des palais et des bains à l'intérieur de l'enceinte, ainsi qu'une troisième basilique, dédiée à saint Julien et à sainte Basilisa, extra muros.
Les deux établissements religieux situés au sud du Naranco, Santa María del Naranco et San Miguel, furent construits sous le dur règne de Ramiro Ier (842-850). On ignore pourquoi il choisit de les installer à plusieurs kilomètres de la capitale de son prédécesseur. Quant à Alphonse III, dernier et plus grand des rois des Asturies (866-910), il apporta lui aussi sa contribution, sous la forme d'une forteresse construite au nord-est, à l'extérieur des murailles. Au pied du château, le quartier Socastiello, tirant bien évidemment son nom de son emplacement, était le quartier juif de la fin du Moyen Age.
C'est aux alentours de cette époque que les dépouilles des martyrs cordouans Eulogio et Leocricia furent apportées à Oviedo. Une salle du trésor fut construite dans la cathédrale pour les accueillir, la Cámara Santa (chambre sainte), qui devait devenir un lieu de pèlerinage à la fin du Moyen Age.
A la mort d'Alfonso, la cour s'installa à León et Oviedo connut un certain déclin, car elle perdit ses importantes connexions royales. Cependant, elle resta un haut lieu des affaires religieuses et ecclésiastiques, rivalisant avec cet autre lieu de pèlerinage qu'est toujours Saint Jacques de Compostelle. Elle attira également un grand nombre d'immigrants francs, à tel point que deux juridictions furent instaurées, l'une pour les Castillans et l'autre pour la composante franque de la population. Ce contact avec le sud-ouest de la France se poursuivit tout au long du Moyen Age.
Sous le règne d'Alphonse VI le Vaillant, roi de León et de Castille (1065 - 1105), Oviedo reçut ses premières lois, la charte Fuero, qui excluait clairement les citoyens faisant allégeance à l'évêque d'Oviedo et non à la couronne. Alphonse IX (1188-1230) accorda à la ville le droit de construire de nouvelles fortifications autour de sa zone urbaine, qui s'était étendue, mais qui dépassa rapidement ces nouvelles limites, tandis que des ordres mendiants s'installaient à l'extérieur. Parallèlement, l'influence des fondations religieuses - la cathédrale et les monastères San Pelayo et Santa María, en particulier-, connut un essor considérable, et une grande partie des terrains urbains tomba en leur possession.
Cet ordre médiéval parvint à son terme avec l'incendie désastreux de Noël 1521. Lors de la reconstruction ultérieure, les citoyens se libérèrent dans une grande mesure d'un joug ecclésiastique trop pesant. Des bâtiments publics séculiers furent érigés, tels que l'Hôtel de Ville, l'Audiencia (le tribunal), et l'Université, et le XVIIe et le XVIIIe siècles virent la construction de nombre de magnifiques palais et résidences bourgeoises.
« Ségovie et son aqueduc Centre historique de Cordoue »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesEspagne : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez vos vacances en ligne avec Voyages Leclerc. [En savoir plus...]

 eBookers

eBookersHotel à Espagne: consultez vite notre sélection d'hotel pas cher Espagne sur ebookers.fr, et n'hésitez pas à consulter nos avis hotel Espagne. [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Espagne

Cartes de l'Espagne Nos différentes cartes de l'Espagne à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Espagne.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Espagne: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Espagne

Actualités de l'Espagne L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Espagne: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Espagne, ...

 Photos de l'Espagne

Photos de l'Espagne Découvrez les galeries de photos de l'Espagne publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Espagne en vidéos

L'Espagne en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Espagne sur tous vos écrans.

 Voyager en Espagne

Voyager en Espagne Réservez votre voyage en Espagne et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...