L'Iran

Behistun


Behistun se trouve sur l’ancienne route marchande reliant le haut plateau iranien à la Mésopotamie et possède des vestiges de l’époque préhistorique aux périodes mède, achéménide, sassanide et ilkhanide. Le monument principal de ce site archéologique est un bas-relief et une inscription cunéiforme commandés par Darius I le Grand, quand il monta sur le trône de l’Empire perse, en 521 avant JC. Ce bas-relief représente Darius tenant un arc, symbole de sa souveraineté, et écrasant le torse d’un homme allongé sur le dos devant lui. Selon la légende, ce personnage serait Gaumata, le mage mède prétendant au trône dont l’assassinat permit à Darius la conquête du pouvoir. Sous le bas-relief et autour, quelque 1 200 lignes d’inscriptions retracent l’histoire des batailles que Darius a dû livrer en 521 - 520 avant JC contre les gouverneurs qui tentèrent de diviser l’empire fondé par Cyrus. L’inscription est rédigée en trois langues. La plus ancienne est un texte élamite faisant référence aux légendes qui décrivent le roi et les rébellions. Elle est suivie par une version babylonienne de légendes similaires. La dernière partie de l’inscription est particulièrement importante, car c’est là que Darius introduisit pour la première fois la version en vieux perse de ses res gestae (ce qu’il a accompli). C’est l’unique inscription monumentale achéménide connu sur la re-fondation de l’Empire par Darius I. Elle constitue également un témoignage sur les influences mutuelles dans le développement de l’art monumental et de l’écriture dans la région de l’Empire perse. On trouve aussi à Behistun des vestiges de la période mède (8e au 7e siècle avant JC) ainsi que des périodes achéménide (6e au 4e siècles) et post-achéménide.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2006.

Histoire du site

On peut déduire de la traduction grecque Bagistanon, le « mont Bagistanon » dans Diodore de Sicile, que la forme originale en vieux-perse du nom Behistun était Bagistana, le « siège des dieux ». D'après les découvertes archéologiques, le site de Behistun était occupé bien avant l'époque des Achéménides. Les grottes du paléolithique attestent en effet de l'occupation de la vallée et du site dès le Xe millénaire av. J.-C. Le site fut un point stratégique pendant des milliers d'années et tout particulièrement au début du Ier millénaire av. J.-C., quand la communication avec la Mésopotamie s'accrut, passant par le mont de Behistun. Une forteresse mède fut probablement édifiée ici au VIIe siècle av. J.-C. pour contrôler l'accès. Darius Ier le Grand fit sculpter ses bas-reliefs et ses inscriptions sur la face rocheuse de la montagne en 521 av. J.-C. Le site fut régulièrement occupé depuis cette époque jusqu'au Moyen Âge.
Il semble cependant que les origines du monument de Darius tombèrent dans l'oubli après la fin de l'Empire achéménide en 330 av. J.-C., de sorte que Diodore, écrivant sur le sujet deux siècles après, l'attribua à la légendaire reine Sémiramis. Douze siècles plus tard, Yaqut nota le bas-relief érodé du cavalier, attribué à l'époque parthe. Les Européens commencèrent à visiter le site à partir du XVIe siècle. En 1734, il reçut la visite du Français Jean Otter, puis d'autres voyageurs français comme Olivier (1756-1814), Jaubert (1779-1847) et Gardanne (1765-1822). J. Kinneir visita le site en 1810, mais ne put escalader la falaise. En 1818, R. Ker Porter, qui avait en vain tenté d'escalader la façade rocheuse de la montagne, écrivit que les bas-reliefs devaient être l'oeuvre du roi Salmanazar. Enfin, en 1837-1838, le major Henry Rawlinson décida de copier les inscriptions cunéiformes des bas-reliefs et de les déchiffrer : en 1847, le vieux perse était entièrement décrypté. Edward Hincks, prêtre et explorateur irlandais rival de Rawlinson, apporta lui aussi une contribution non négligeable au déchiffrage du texte.
« Soltaniyeh Ensembles monastiques arméniens de l'Iran »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesCircuit Splendeurs de l'Iran. 9 nuits - selon programme. Départs de : Paris, Nice, Bâle, Lyon, Toulouse, Nantes, Marseille, Bruxelles, Genève, Bordeaux. Voyage ... [En savoir plus...]

 Promovacances

PromovacancesVacances Iran | de nombreux séjours Iran . Des voyages à partir de 99€ TTC, jusqu'à -60% de réduction. ?Réservez maintenant ! [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Iran

Cartes de l'Iran Nos différentes cartes de l'Iran à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Iran.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Iran: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Iran

Actualités de l'Iran L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Iran: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Iran, ...

 Photos de l'Iran

Photos de l'Iran Découvrez les galeries de photos de l'Iran publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Iran en vidéos

L'Iran en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Iran sur tous vos écrans.

 Voyager en Iran

Voyager en Iran Réservez votre voyage en Iran et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page