L'Estonie

Centre historique (vieille ville) de Tallin


Les origines de Tallin remontent au XIIIe siècle, lorsqu'un château fut édifié par les croisés de l'ordre Teutonique. La cité s'est développée pour devenir un poste clé de la Ligue hanséatique et sa prospérité s'est traduite par l'opulence des édifices publics (en particulier ses églises) et l'architecture domestique des maisons de marchands, remarquablement bien préservées malgré les ravages des incendies et des guerres au cours des siècles.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1997.

Histoire du site

Les recherches archéologiques ont révélé l'existence, depuis les 10ème et 11ème siècles, d'un fort situé sur le plateau calcaire de Toompea, avec à ses pieds un centre de négoce et un port situé sur la route des Vikings à destination de Miklagàrd (Constantinople). Avec le développement du commerce dans la zone de la Baltique, le village alors connu sous le nom de « Lyndanise »(« Reval »> en allemand, « Kolyvan » en russe) subit en 1219 l'occupation des troupes de Valdemar II du Danemark, souverain qui renforcera les fortifications autour de Toompea et construira la première église.
Apres être tombée sous la juridiction papale directe en 1226-1227, la cite est cédée d l'Ordre des Croises des << Frères de l'Epée » (réuni plus tard à l'Ordre teutonique) qui divise la colonie en deux parties : la forteresse (castrum) et la ville basse (suburbum). En 1230, cet Ordre invite deux cents marchands germaniques du Gothland à venir s'établir à Tallinn. Le groupe s'installe alors autour d'une nouvelle église dédiée à Saint-Nicolas, à proximité des comptoirs commerciaux estoniens, scandinaves et russes. Il est rapidement suivi par les ordres des Dominicains et des Cisterciens qui fondent respectivement les monastères de Sainte-Catherine et de Saint-Michel.
En 1248, Tallinn adopte le statut de Lübeck, devenant membre à part entière de la ligue hanséatique en 1285 : il s'agit alors d'un poste-clé sur la route commerciale séparant les pays baltes de la Russie intérieure. Au 14ème siècle, sa rapide expansion traduit sa prospérité : des travaux commencent en 1310 sur l'imposant rempart de la ville, ceinturant un site dispose suivant la structure commerciale typique des pays baltes, avec des rues en étoile. En 1345, la ville est vendue à l'Ordre teutonique, en même temps que le territoire du nord de l'Estonie. Les chevaliers teutoniques la revendent aussitôt à l'Ordre Livonien, lequel se charge de la reconstruction du château de Toompea qui sera l'un des plus résistants de la région.
Lorsque Visby tombe en 1361, l'importance de Tallin s'accroit considérablement, en même temps que Riga. Le 15eme siècle va servir de cadre à la transformation de la cité, avec la construction d'un nouvel hôtel de ville et d'autres édifices publics, ainsi que la reconstruction, en pierres, des maisons des marchands précédemment faites de bois.
Malgré le déclin de la ligue hanséatique à partir du 15ème siècle, Tallin conserve son rôle commercial et la cité ne cesse de s'embellir grâce à de splendides édifices publics et privés bâtis suivant le courant architectural de l'époque. En 1561, la Suède annexe la ville et des architectes suédois sont charges de reconstruire le site de Toompea (détruit en 1684 par un terrible incendie) et d'ajouter aux fortifications un système de bastions.
En 1710, capitulant devant les troupes du tsar Pierre 1er, la ville s'engage dans un demi-siècle de stagnation commerciale et culturelle. Cette période se termine lorsque la ville se voit confirmée dans son rôle de centre administratif provincial et le château devient son siège. Tallin perdure dans ce rôle et voit l'ajout d'un nombre relativement restreint de structures nouvelles (mais quelques-unes de très grande importance cependant) jusqu'au début du 20ème siècle.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Tallin subit l'occupation allemande au terme d'une courte période d'indépendance estonienne entre 1918 et 1940, et subit de très nombreux bombardements en 1944. L'église Saint-Nicolas et le secteur qui l'entoure sont gravement endommagés, voire détruits. L'église sera soigneusement reconstruite et abrite à présent un musée ceint d'un espace ouvert. Bien qu'étant de style « stalinien », les édifices proches de l'église respectent l'échelle et les proportions du reste de la ville historique.
« Arc géodésique de Struve Le parc national de Lahemaa »

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesCircuit Splendeurs de la Baltique, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Pologne, Russie, Suede à partir de 2499€ avec Voyages Leclerc - Visiteurs ref 552597. [En savoir plus...]

 Lastminute

LastminuteEnvie d'un voyage en Estonie? Comparez les prix sur lastminute.com, offres imbattables garanties pour votre prochaine séjour en Estonie. Bon voyage! [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Estonie

Cartes de l'Estonie Nos différentes cartes de l'Estonie à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Estonie.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir en Estonie: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Estonie

Actualités de l'Estonie L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Estonie: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Estonie, ...

 Photos de l'Estonie

Photos de l'Estonie Découvrez les galeries de photos de l'Estonie publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Estonie en vidéos

L'Estonie en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Estonie sur tous vos écrans.

 Voyager en Estonie

Voyager en Estonie Réservez votre voyage en Estonie et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...