Le Cap-Vert

Cidade Velha, centre historique de Ribeira Grande


La ville de Ribeira Grande, rebaptisée Cidade Velha à la fin du XVIIIème siècle, a été la première ville coloniale construite par les Européens sous les tropiques. Située au sud de l'île de Santiago, elle conserve une partie de son tracé viaire et d'importants vestiges, dont deux églises, une forteresse royale et la place du Pilori avec sa colonne de marbre de style manuélin.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 2009.

Histoire du site

L'île de Santiago est découverte vers 1460 pour le compte de la couronne du Portugal. Elle est vierge de toute présence humaine. L'exploration des îles de l'archipel conduit à l'aménagement de l'escale portuaire de Ribeira Grande les années suivantes. Elle bénéficie dès 1466 d'une charte royale autorisant ses habitants à pratiquer le commerce des esclaves. Elle devient une étape essentielle du trafic maritime portugais vers les côtes africaines, puis sur la route du Cap. Les premières constructions défensives, la mairie et la première église sont en chantier dès la fin du XVe siècle (voir Description).
Ribeira Grande offre un emplacement de choix, isolé et bien placé, pour l'organisation du commerce triangulaire transatlantique, notamment celui des esclaves africains dont les Portugais ont le monopole théorique depuis le traité de Tordesillas (1494). L'ancien monument du pilori témoigne directement des rapports de violence établis par le système de l'esclavage.
Au XVIe siècle, le développement de la cité est rapide, favorisé par une position maritime remarquable, par sa position géographique intercontinentale et par rapport au courant des Açores. Ribeira Grande témoigne des premiers succès de la grande navigation hauturière européenne. C'est un carrefour majeur d'un commerce portugais rapidement mondialisé. Les escadres en partance ou en provenance de Guinée, de l'océan Indien, des Indes, du Siam, du Brésil, des Antilles et bien sûr d'Europe s'y côtoient, échangent des marchandises, des plantes, des hommes et des informations.
Elle obtient un statut de ville royale et de premier évêché du Cap-Vert et des côtes africaines, en 1533, institutionnalisant son rôle de lieu de transit, d'échanges et de contacts multiples entre plusieurs peuples africains, entre esclaves africains et hommes libres européens. Les esclaves y reçoivent des rudiments de culture européenne et d'évangélisation avant leur embarquement pour l'Europe ou les Amériques.
Malgré un espace réduit, Cidade Velha est un lieu important de l'histoire de l'agronomie, formant un centre de transit et d'acclimatation pour de nombreuses espèces végétales. Notamment au XVIe et XVIIe siècles, c'est un jardin expérimental et un conservatoire pour des graines et des plantes en provenance de tous les continents et destinées à repartir vers d'autres horizons en fonction des besoins. Le climat sec mais relativement chaud, baigné par les alizés, à la charnière des zones tempérée et tropicale, offre des conditions favorables à une végétation très diversifiée, dès qu'il y avait de l'eau douce. On peut citer la canne à sucre, le bananier ou le cocotier d'Afrique orientale, le maïs américain, les agrumes et les figues d'Europe, le coton, etc.
Pendant un siècle et demi, la valeur géostratégique de la ville est basée sur son rôle d'escale portuaire majeure et sur l'importance de son marché d'esclaves. Elle concentre dans un espace particulièrement réduit une richesse considérable, défendue par le système complexe des forts et des murs. Elle excite alors les convoitises ; l'Anglais Sir Francis Drake la met à sac en 1585. Le système défensif est renforcé par la forteresse royale de São Felipe, achevée en 1593, l'une des plus puissantes de son temps.
Toutefois, à partir du XVIIe siècle, les nouvelles puissances maritimes européennes contestent avec succès l'hégémonie commerciale océanique du Portugal et de l'Espagne. Le corsaire nantais Jacques Cassard attaque et dévaste Ribeira Grande en 1712, pour le compte de Louis XIV ; mais ce n'était déjà plus la riche et puissante citadelle maritime des siècles précédents. Le déclin de la ville s'accentue au cours du XVIIIe siècle, les élites la quittent, l'escale commerciale de Praia est préférée. Le transfert des fonctions politiques et administratives s'effectue vers Praia dans la seconde moitié du siècle et au début du suivant. Le manque de matériaux de construction et la proximité des deux villes entraînent la démolition de bon nombre de bâtiments, parmi les mieux construits, au profit de la nouvelle capitale. C'est à ce moment-là que Ribeira Grande devient Cidade Velha, la « ville ancienne ».
Au milieu des ruines de la cité coloniale portugaise, une bourgade résiduelle a toutefois survécu au XIXe siècle, puis s'est partiellement reconstruite dans la seconde moitié du XXe siècle. D'importance locale, elle a développé un habitat traditionnel typiquement capverdien.
Une première campagne de restauration a été menée au début des années 1960, concernant la forteresse royale, l'église Nossa Senhora do Rosário et le monument du pilori. L'ICOMOS avait estimé en 1992 cette campagne comme de niveau scientifique médiocre.
Dans les années 1970, l'État partie porte à nouveau attention à Cidade Velha, dans un esprit d'évaluation et de promotion du bien. Une première mission UNESCO a lieu en 1978. Il n'y a toutefois pas de concrétisation par manque de moyens humains et financiers.
Un second programme de consolidation des vestiges et de restauration a été entrepris en 1999-2003. Il se poursuit, aidé d'une coopération internationale, notamment en direction de l'ensemble urbain.

Offres spéciales

 Evaneos

EvaneosVous recherchez une idée de circuit pour votre voyage au Cap Vert ? Les agents locaux sélectionnés par Evaneos vous proposent des circuits hors des sentiers ... [En savoir plus...]

 Opodo

OpodoPartez en circuit Cap Vert pas cher : Opodo a sélectionné pour vous des circuits touristiques Cap Vert à partir de 1 462€ TTC. Réservez votre circuit Cap Vert ... [En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes du Cap-Vert

Cartes du Cap-Vert Nos différentes cartes du Cap-Vert à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie du Cap-Vert.

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir au Cap-Vert: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités du Cap-Vert

Actualités du Cap-Vert L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage au Cap-Vert: idées sorties, idées de lecture, actualités du Cap-Vert, ...

 Photos du Cap-Vert

Photos du Cap-Vert Découvrez les galeries de photos du Cap-Vert publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Le Cap-Vert en vidéos

Le Cap-Vert en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance du Cap-Vert sur tous vos écrans.

 Voyager au Cap-Vert

Voyager au Cap-Vert Réservez votre voyage au Cap-Vert et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...