La Hongrie

L'abbaye bénédictine de Pannonhalma


Les premiers moines bénédictins installés ici en 996 évangélisèrent les Hongrois, fondèrent la première école magyare et rédigèrent, en 1055, le premier texte en hongrois. Depuis sa fondation, cette communauté monastique ne cessa d'assurer la diffusion de la culture en Europe centrale. Son histoire millénaire se lit dans la succession des styles architecturaux des bâtiments monastiques, le plus ancien datant de 1224, qui accueillent aujourd'hui encore une école et la communauté des moines.

Ce site culturel est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1996.

Histoire du site

Le site de l'actuel monastère fut occupé de tout temps par l'homme depuis la préhistoire. Lorsque le monastère fut fondé, la région était peuplée de fermiers bavarois et slaves venus dans le sillage des armées de Charlemagne.
Des moines bénédictins vinrent en 996 d'Italie et des terres bohémiennes et allemandes sur cette montagne sacrée de 1 'ancienne province romaine de Pannonie.

Ils vinrent à l'aide du prince Géza et de son fils Etienne Ier, premier roi couronné de Hongrie, afin d'humaniser les Hongrois qui terrorisaient les populations sédentaires d'Europe et pillaient et mettaient à sac les villes et les monastères du nord de l'Italie, de la Bavière et de la Franconie. Bruno de Saint-Gall, saint Wolfgang, évêque de Ratisbonne, saint Adalbert, évêque de Prague, Bruno de Querfurt et saint Gérard de Venise étaient parmi ceux qui instruisirent les Hongrois installés sur les marges orientales de l'Europe non seulement dans la foi chrétienne mais aussi dans la culture européenne du tournant du l0ème siècle. Certaines sources médiévales attestent que saint Martin, évêque de Tours et protecteur du mouvement monastique naissant, naquit ici. Il est d'une grande importance religieuse et historique que les moines bénédictins aient fondé leur première maison ici, où saint Martin naquit.

Le monastère fondé ici, tête de pont à l'est de la culture médiévale européenne, conserva ce rôle pendant mille ans, à l'exception de brèves interruptions. Il exerça un rôle culturel et judique important en Hongrie et ses abbés jouèrent un rôle primordial dans la vie publique. Le premier monastère n'est connu que par les archives, car il fut entièrement brûlé au début du 12ème siècle. La reconstruction fut lente, jusqu'à ce qu'Uros devînt abbé (1207- 43). Il lutta pour obtenir l'indépendance du monastère par rapport à la hiérarchie hongroise (nullius dioscesis) et créa une unité prospère et intégrée à partir des propriétés éparses du monastère. Il passa un an et demi en Italie, pour le IVe Concile du Latran, et en profita pour étudier les constructions en cours. A son retour, il enjoignit les bâtisseurs à terminer leur œuvre. Il réussit à repousser l'attaque des Mongols en 1241.

De nombreux hommes et femmes trouvèrent hospitalité et refuge à Pannonhalma à travers les siècles. Godefroy de Bouillon et ses croisés y séjournèrent, en chemin pour la Terre Sainte. Pendant 1' occupation ottomane (1526-1686), le monastère protégea de nombreux fugitifs des persécutions et le fit encore en 1944-45.
En 1472, le roi prit possession du monastère et entreprit d'importants travaux de rénovation. Le cloitre actuel et d'autres bâtiments à fonction religieuse furent construits, bien qu'il ne restât plus qu'une poignée de moines sur place. Après la défaite des forces hongroises par Süleyman le Magnifique à Mohacs en 1526, le monastère fut fortifié.

A cette époque, la vie monastique devint difficile ; le monastère fut gravement endommagé par un incendie, abandonné par les moines puis occupé par les Turques en 1594. La communauté se réinstalla en 1638 mais elle ne retrouva son importance qu'à partir de l'abbatiat de Mathias Pâlfy en 1683. Les éléments baroques du monastère, tels que le réfectoire, furent ajoutés au 18ème siècle, à l'initiative de l'abbé Benedek Sajgh6. Des plans de construction d'un monastère monumental, qui auraient entraîné la démolition de l'enceinte, furent abandonnés au moment la dissolution de l'ordre en 1786.

Le siècle des Lumières eut un impact sur les communautés monastiques qui furent jugées selon leur contribution à l'Etat. C'est ainsi que Joseph II ferma toutes les maisons bénédictines en Hongrie en 1786. Quelques moines poursuivirent leur enseignement, tandis que d'autres s'engagèrent dans la mission pastorale paroissiale. L'ordre fut rétabli en 1802, à la condition qu'il se charge de l'enseignement secondaire. Dans la plupart des cas, les moines s'installèrent dans les villes voisines et les bâtiments monastiques furent consacrés à 1 'enseignement, mais à Pannonhalma, la vie monastique se maintint et 1' école fut intégrée au monastère lui-même.

Suivant l'évolution des besoins de la société, les moines sortirent du monastère pour servir leurs prochains. Pendant et après l'occupation turque, ils réinstallèrent des villages, réorganisèrent l'agriculture et développèrent la structure ecclésiastique. A partir du 16ème siècle, ils devinrent conseillers spirituels des paroisses de leurs terres, tâche qu'ils poursuivirent même après les nationalisations de 1950. L'enseignement fut toujours l'une de leurs principales préoccupations, à la fois la formation des postulants à l'ordre et l'enseignement supérieur de ses membres.

Une nouvelle bibliothèque fut ajoutée au début du 19ème siècle, et il y eu une reconstruction majeure du cloître et de l'église en 1868-76. Une école secondaire et un foyer d'étudiants furent construits en 1939-41, cadeau du gouvernement italien de l'époque. Actuellement, il y a 360 élèves dans l'enseignement secondaire, le corps professoral est formé de onze moines bénédictins et de quelques trente enseignants laïques. Pannonhalma compte 68 moines. Le monastère abrite d'autres activités comme l'académie théologique et une institution pour personnes âgées.
« Le parc national de Hortobágy - la Puszta Histoire de la Hongrie »

Offres spéciales

 Liligo

LiligoVol Hongrie pas cher dès 62 (easyJet, départ Paris). Trouvez des vols pas chers Hongrie en comparant 250+ sites, dont 78 low cost.
[En savoir plus...]

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesHongrie : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez vos vacances en ligne avec Voyages Leclerc.
[En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de la Hongrie

Cartes de la Hongrie Nos différentes cartes de la Hongrie à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de la Hongrie.

 Informations pratiques

Informations pratiques Nos conseils et infos pratiques avant de partir en Hongrie: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de la Hongrie

Actualités de la Hongrie L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Hongrie: idées sorties, idées de lecture, actualités de la Hongrie, ...

 Photos de la Hongrie

Photos de la Hongrie Découvrez les galeries de photos de la Hongrie publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 La Hongrie en vidéos

La Hongrie en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de la Hongrie sur tous vos écrans.

 Webcam: la Hongrie en direct

Webcam: la Hongrie en direct Observez en direct la vie quotidienne en Hongrie par webcam interposée.

 Voyager en Hongrie

Voyager en Hongrie Réservez votre voyage en Hongrie et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page



Publicité