Saint-Jacques de Compostelle

Forum des voyageurs à Saint-Jacques de Compostelle


Retour de Santiago

Edith et Serge
Date: le 30/08/2013 à 19:21
Bonjour à toutes et tous.

Notre pèlerinage s’est terminé à Fisterra après être passé par Muxia.

Au Cap, nous n’avons pas retrouvé notre coquille – déposée et cachée, il y a deux ans (après la via de la Plata), au creux d’un rocher !
J’ai été peiné de constater qu’elle avait été emportée par quelqu’un.
A la place un caillou avec un prénom et une date !!!
Une nouvelle est maintenant blottie dans un autre trou de roche …

Nous avons mis 90 jours pour rallier Chapelle des Bois (Doubs) à Cabo Fisterra.
~2700 km avec ses joies et ses peines, la confiance et les doutes, voire un brin de colère parfois qui a bien failli nous faire renoncer …
Mais nous y sommes parvenus une fois de plus.
Sans aucune ampoule ni bobo !!!

Partis le 20 mai du Jura, nous sommes passés par Genève, Le Puy (Via Gebennensis), puis par le chemin de la Regordane jusqu’à St Gilles du Gard.

Ensuite, voie d’Arles jusqu’au col du Somport pour suivre le Camino Aragonés (où nous avons constaté les conséquences de la colère du rio Aragon !!!) jusqu’à Obanos (Camino Frances autrement appelé « « autoroute à touristeS »)
Peu de monde jusqu’à Obanos, (6/7 personnes), mais parvenu à cet endroit, assis sur un banc dans l’attente de l’ouverture de l’albergue, nous avons dénombré 145 porteurs de sacs en une heure et quart !!!
La jeune Autrichienne que nous retrouvions chaque soir en avait les yeux qui lui sortaient de la tête …
Nous l’avions pourtant prévenus.

La suite fut grandiose.
Une véritable compétition s'y déroulait : La course au lit (il faudrait qu’elle figure au JO)
Des départs vers 4h00, 4h30 (voire 3h30 !!!) à la lampe frontale.
En Chemin, nous retrouvions ces personnes (qui avaient réveillés tous ceux qui n’avaient pas de boules Quies) assises devant l’albergue suivante, enroulées dans leur sac de couchage dans l’attente de l’ouverture !!!
Ils partent de nuit, dorment une partie de la journée pour pouvoir repartir de nuit !!!
Que voient-ils ??
Que leur restent-ils de leur pèlerinage, sinon du noir ???
D’’abord, est-ce vraiment des pèlerins ???
Nous posons la question.

Mais, nous ne sommes pas entrés en compétition.

Heureusement pour nous, à Léon, nous avons bifurqué sur le Camino del San Salvador jusqu’à Oviedo.
Une pure merveille (sauf l’avant dernière étape coincée au fond de la vallée, marchant sur du bitume entre la route à grande circulation, le rio et son interminable ZI).
Nous étions quatre pèlerins à nous retrouver le soir dans les albergues (2 espagnols de Valencia)
Sublime Chemin ...
Puis nous avons rejoint le Camino del Norte à Avilles (le tracé balisé et asphalté suit les routes !) pour terminer ce Chemin délaissé en 2010 pour descendre sur le Primitivo.
Alors là, l’horreur !!!
C’est sur le tronçon Avilles / Ribadeo que nous avons failli renoncer !
Un monde pas possible, à 95% des touristes.
Ca prend le bus, le train, les voitures suiveuses et ca squatte les albergues municipales pendant plusieurs jours (si, si, c’est possible …), proximité des plages oblige.
Les mairies n’exercent aucun contrôle, pas d’hospitalier, le registre d’entrée est présent à la disposition de tous, alors presque personne ne s’inscrit (de toute manière vers 9h30 du matin tous les lits sont occupés), la boite « donativo est aussi présente, mais vide évidemment.
Pas de ménage et une saleté repoussante.
Nous avons constaté tout cela à chaque passage devant un albergue.
Les rares lits libres sont noirs de crasse et – cerise sur le gâteau – on ne marche que sur du goudron sur la quasi-totalité du trajet.
Nous avons dû nous rabattre sur des hôtels
Sans une jeune espagnole de Séville (dans le même état d’esprit que nous !!!) nous serions rentrés.
Nous sommes profondément déçus par ce tronçon et nous ne le recommanderons à personne (surtout pas entre mi-juin et fin septembre)

Finalement, passé Ribadéo, le grand cirque diminue un peu d’intensité.

Mais nous retrouvons ici ceux qui commencent à marcher sur les 100 derniers kilomètres (enfin un peu plus !!)
Une journée passée sous des trombes d’eau pour arriver dans un albergue en même état de propreté que ceux du bord de mer (Vilela)
34 places et 39 marcheurs hébergés (chercher l’erreur)
A Arzua, ce fut « retour dans l’enfer ».
Plus de monde que lorsque nous avions quitté le Francés à Léon.
Ici aussi (à partir de Saria) les 100 dernières bornes …
Enfin, nous étions préparés psychologiquement.
Deux étapes seulement jusqu’à Santiago (Arzua / Monte do Gozo et Santiago après une très petite étape de 5 km)
Ensuite quatre jours pour atteindre le Cap en passant par Muxia que nous ne connaissions pas.

Ce fut un beau et bon Chemin.
Nous avons pu nous laver l'esprit et vider nos têtes pour les remplir de tous ces merveilleux moments, de toutes ces belles visions que la nature nous offre.
Nous occultons les mauvais jours, ceux où la question de notre présence ‘’ici’’ se pose.
Nous oublions également les « tourigrinos » et les « pèleristes » qui après avoir grugé dans la journée (taxi, bus, etc. …) viennent occuper indument des places dans les albergues au détriment des vrais marcheurs (Pèlerins et randonneurs)
Nos mémoires ne retiendront pas non plus les cyclistes qui arrivent – dans votre dos – sans prévenir (pour la plupart d’entres eux) et qui frôlent en zigzaguant les piétons au risque de les percuter …

Nous avons - et nous aurons toujours au fond de nous – une pensée pour celles et ceux qui périrent dans l’horrible accident ferroviaire qui a endeuillé l’Espagne et St Jacques, ainsi que pour leur familles et les survivants … qui n’oublieront JAMAIS.
Tous les Pèlerins présents sur le Chemin, à ce moment, ont été profondément touchés par ce drame.

Le retour de Santiago, en train jusqu’à Frasne(Doubs), a été long (deux jours) mais c’est ce que nous voulions. Il ne fallait pas retomber trop rapidement dans le quotidien …

Au moment où nous rédigeons ces lignes, nous commençons à peine à reprendre pied …

L’an prochain – si tout va bien – nous devrions repartir (6 ème fois) de Valencia pour marcher le Camino Del Levante !!!

Appel à ceux qui l'ont fait pour des renseignements relevant des hébergements.


A Le Puy nous avons fait l'objet d'un reportage du "Pèlerin Magazine". Nous ne savons pas exactement sous quelle forme, ni quand il paraitra. Le reporter/cameraman nous a promis l'envoi d'un CD pour la fin de l'année.


Bonne lecture et à bientôt.


Edith et Serge
(Pèlerins des Etoiles)

Re: Retour de Santiago

MARCASSIN
Auteur: MARCASSIN
Date: le 21/11/2013 à 19:27
Bonjour,

Merci pour votre précieux compte-rendu. Si je vous lis bien vous n'avez pas aimé le chemin côtier. Vous conseilleriez donc plutôt le Primitivo à un Pèlerin hésitant ?
J'ai emprunté le Chemin du Puy et le Camino Frances en 2006. Je cherche une voie plus calme.
Pensez vous que l'on puisse survivre sur le Camino del Norte si on ne mange ni poisson, ni fruits de mer.
Merci d'avance de me donner votre avis éclairé.
Cordialement.

Re: Retour de Santiago

Edith et Serge
Date: le 22/11/2013 à 19:01
Bonjour,

Effectivement, nous n'avons pas aimé cette portion du chemin côtier (Avilés – Ribadeo).

Mais il faut tempérer un peu notre point de vue et considérer plusieurs éléments qui se sont additionnés en négatif :

a) L’époque (début Août)
Cette période est pour les Espagnols (et d’autres …) LA période estivale.
Cela implique donc beaucoup de monde.
b) Cette portion de côte est magnifique – moins sauvage que la première partie du Camino del Norte (Chemin côtier) – et les plages plus abritées qu’avant Girón.
L’eau y est aussi plus chaude.
Donc attraction supplémentaire pour le touriste !!!
c) La crise.
Les jeunes Espagnols sont un peu à court d’euros. Les municipalités qui gèrent les albergues, donativo, situés très souvent au bord ou proche des plages, n’opèrent aucun contrôle sur la fréquentation de ces lieux (pas d’hospitaliers, pas de passage d’un quelconque employé …) tout en sachant ce qui se passe ! (Dixit plusieurs hôteliers et commerçants)
Ce qui fait que les lits restent occupés plusieurs jours de suite, réduisant de facto les places disponibles pour les « pèlerins » ou autre cheminant avec sacs à dos (ou sans !!!)
De plus, aucun ménage n’est fait. Nous vous laissons imaginer l’état des lieux en général et des couchages en particulier.
d) Le nombre de personnes qui fréquentent cette fin de Chemin Côtier.
Beaucoup d’Espagnols – bien informés des tarifs des albergues – se munissent d’une crédentiale pour bénéficier des tarifs très abordables dans les gîtes, refuges et albergues situés sur ce trajet.
Ils ne sont pas pèlerins du tout. Ils empruntent les transports (train, autocar, voire véhicule perso …) afin de se rendre à la prochaine « station balnéaire » pour avoir un lit et découvrir à peu de frais les joies de la plage toute proche …

Lors de nos passages devant ces établissements, nous pouvions nous rendre compte qu’ils étaient complets à partir de 9h30 / 10h00 du matin !!!

Pour nous ce fût hôtel, hôtel ou hôtel !!!

Ajoutez à cela deux ou trois jours de fortes pluies et vous aurez une idée de ce que nous avons vécu.

Cependant, nous avons des amis Pèlerins comme nous, qui ont apprécié cette fin de Chemin Côtier pour l’avoir parcouru hors période de forte affluence. Mais ils n’y ont pas trouvé l’atmosphère que l’on peut rencontrer sur les autres voies Compostellanes.
Nous préférons – et de loin – le Primitivo. Beaucoup plus confidentiel comme l’est la première partie du Camino del Norte jusqu’à Oviedo.

OUI, vous pourrez parfaitement survivre en ne consommant pas de nourriture issue de la mer.
De nombreux restaurant proposent des menus « del dia ou peregrino » à des tarifs comparable à ceux du Frances. De plus certains albergues possèdent un coin cuisine, quand d’autres proposent un repas servi par des hospitaliers.

Voilà en quelques mots NOTRE point de vue sur ce parcours. Il n’engage que nous et n’est en aucun cas gravé dans le marbre …
Nous restons à votre entière disposition pour des renseignements supplémentaires.

Bon Chemin à vous.

Pour nous, en septembre prochain (2014) ce sera le Camino del Levante.
A ce propos, nous recherchons des personnes qui pourraient nous apporter leur vécu sur ce Chemin.
Merci d’avance !

Edith et Serge
(Pèlerins des Etoiles)

Re: Retour de Santiago

isa85
Auteur: isa85
Date: le 28/11/2013 à 09:48
bonjour Marcassin
j'espère que tu ne "fourrages" pas trop les champs de maïs où tu passes ! (c'est pour rire...)
si tu veux d'autres impressions sur le Norte, cherche dans ce forum, Emmanuel témoigne et partagera avec toi son expérience, bon marcheur, il a aussi des conseils appropriés
tiens-nous au courant
ciao

Re: Retour de Santiago

MARCASSIN
Auteur: MARCASSIN
Date: le 01/12/2013 à 19:16
Bonjour Isa,
Non rassure-toi je ne fourrage pas dans les champs surtout maintenant que la chasse est ouverte. Pas folle la bête.
Merci de ton conseil, je vais lire la prose d'Emmanuel. Je ne suis pas encore décidé sur mon itinéraire. Mais je suis presque décidé à emporter une petite tente 2 kg pour palier à toute éventualité de difficultés d'hébergements sur la voie de Vézelay ou sur le Camino del Norte.
Je cherche aussi des conseils pour rallier Orthez à Bayonne en sortant du Chemin. J'éviterais ainsi le chemin du Piémont pyrénéen et plusieurs jours de marche car mon temps est limité. J'ai regardé sur les cartes routières à priori c'est possible en suivant la rivière, mais bon, si quelqu'un du coin pouvait me le confirmer ça serait mieux. Si tu connais du monde merci d'avance.
Amicalement
Marc(assin).

Re: Retour de Santiago

isa85
Auteur: isa85
Date: le 11/12/2013 à 08:37
cher ami marcheur
pauvre marcassin, pour dormir dans les champs de maïs tu devras attendre l'été prochain !
sérieusement, je vais te dire ce que j'ai constaté et que beaucoup d'autres ont testé,sans vouloir te décourager : le système de la tente réussit rarement longtemps, il faut ajouter au sac : duvet, mousse, donc volume et poids
sans expérience j'ai vu des marcheurs abandonner le tout dans les auberges en attendant le retour et même certains ont renvoyé ce surpoids par la poste,
mais comme on dit : c'est ton choix et tu feras comme tu l'entends, bien sûr !

je ne connais personne dans la région que tu prévois emprunter mais, confiance, ici des témoignages passent par vague, alors j'espère avec toi
une idée :les associations du SEL départementales peuvent te donner des pistes d'entraide, alors pourquoi ne pas essayer ?
avec Internet, tu vas dénicher les infos nécessaires
toujours là pour soutenir

Re: Retour de Santiago

isa85
Auteur: isa85
Date: le 28/11/2013 à 09:44
bonjour à vous
encore une fois une expérience extrêmement riche, un magnifique parcours, et non, il ne faut pas abandonner sauf cas majeur de santé, mais craquer devant le comportement des personnes signifieraient leur donner raison
votre ténacité ne me surprend pas et je vous donne raison
encore bravo, votre marche s'allonge à chaque fois, insatiable de partager l'accueil des braves gens
merci et à bientôt

Re: Retour de Santiago

Edith et Serge
Date: le 28/11/2013 à 14:22
Merci Isa pour votre soutien et vos encouragements sans faille.
Egalement pour vos avis et vos commentaires.
Concernant la longueur de nos Chemins, nous pensons que celui là restera le plus long !!!
Pas de bobo d’aucune sorte ni ampoules sur 2595 km. Le seul point négatif qui nous a marqué est la section de chemin entre Aviles et Ribadeo …
Mais bon, le reste fût fantastique (y compris sur la partie d’autoroute entre Obanos et León)

Nous recherchons des renseignements sur le Camino del Levante.

Départ prévu le 2 septembre 2014 …
Nous n'avons rien décidé pour la partie finale.
Trois options :
a- A partir de Zamora suivre de nouveau la Via de la Plata et Le Camino de Sanabria
b- Poursuivre sur Astorga depuis Granja de Moreruela et rejoindre León, puis reprendre le Camino del Salvador (une merveille) et le Primitivo.
c- Sortir du Levante (où ?) pour rejoindre le Frances(où ?)via le Sureste puis ensuite faire comme b !!!

Si des personnes connaissent cette voie (Le Levante et/ou le Sureste), nous serions très heureux de lire ou d’écouter leur enseignements …
Un grand MERCI d’avance.

P.S.; Pas de nouvelle de Marcassin ... !!!


Edith et Serge
(Pèlerins des Etoiles)

Cet sujet est fermé
[ Retour ]

Offres spéciales

 Leclerc Voyages

Leclerc VoyagesEspagne - Saint-Jacques-de-Compostelle - Week-end à Saint Jaques Voir les .... Séjour à Saint-Jacques-de-Compostelle : un centre historique de toute beauté. [En savoir plus...]

 Opodo

OpodoTrouvez des vols pas cher avec la compagnie aérienne Iberia de Paris à Saint- Jacques-de-Compostelle sur Opodo : planifiez votre voyage avec nos offres ... [En savoir plus...]

Sélection d'articles sur Saint-Jacques de Compostelle

La cathédrale de Saint-Jacques La cathédrale de Saint-Jacques

Tous les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle mènent à sa cathédrale, destination-phare des pèlerins de l'Europe entière. Cette imposante [...]

La vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle La vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle

Ce célèbre lieu de pèlerinage situé dans le nord-ouest de l'Espagne est devenu un symbole de la lutte des chrétiens espagnols contre l'islam. [...]

Voir aussi

 Informations pratiques

Informations pratiques Consultez nos conseils et infos pratiques avant de partir à Saint-Jacques de Compostelle: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de Saint-Jacques de Compostelle

Actualités de Saint-Jacques de Compostelle L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage à Saint-Jacques de Compostelle: idées sorties, idées de lecture, actualités de Saint-Jacques de Compostelle, ...

 Photos de Saint-Jacques de Compostelle

Photos de Saint-Jacques de Compostelle Découvrez les galeries de photos de Saint-Jacques de Compostelle publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 Saint-Jacques de Compostelle en vidéos

Saint-Jacques de Compostelle en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de Saint-Jacques de Compostelle sur tous vos écrans.

 Voyager à Saint-Jacques de Compostelle

Voyager à Saint-Jacques de Compostelle Réservez votre voyage à Saint-Jacques de Compostelle et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page