L'Espagne

Pierre Premier (dit le Cruel)


(1334 - 1369)

Pierre Ier, seul fils légitime du roi Alphonse XI et de Marie de Portugal (fille du roi Alphonse IV de Portugal), connu comme Pierre "le Cruel" - surnom donné par ses ennemis - ou en tant que Pierre "le justicier", fut roi de Castille et León (1350 – 1369).

Il s’attira la réputation d'être d’une cruauté monstrueuse, ce qui lui valut son surnom. Bien des années plus tard, à une époque où l'autorité royale était bien établie, il y eut une réaction en faveur de Pierre et un surnom alternatif lui fut trouvé. Il devint à la mode de parler de lui comme d’El Justiciero, le Justicier. Ses apologistes avancèrent l’argument qu’il avait uniquement tué des hommes qui ne se soumettaient eux-mêmes pas à la loi ou ne respectaient pas les droits d’autrui. Cette théorie n’est pas dénuée de tout fondement. Ainsi le chroniqueur Lopez de Ayala qui s’était battu contre Pierre Ier confessa que la chute du roi fut regrettée par les marchands et les négociants qui avaient joui d’une certaine sécurité sous son règne. Pierre accéda au trône à 16 ans et fut tout d’abord soumis à l’influence de sa mère et de ses favoris.

Ce fut un être immoral et infidèle à ses épouses successives tel que son père l’avait été. Il fut marié officiellement deux fois. Il répudia sa première femme Blanche de Bourbon, épousée le 9 juillet 1352 sous la pression de sa mère et des nobles castillans pour se marier avec Juana de Castro en 1354. Cette dernière fut également répudiée peu après bien qu’elle lui ait donné un fils, Jean de Castille et Castro (1355-1405). La seule femme dont il ne se lassa jamais fut sa maîtresse Maria de Padilla.

Après son mariage forcé avec Blanche de Bourbon, s’ensuivit une période de désordre dans le royaume pendant laquelle le roi perdit le pouvoir effectif et fut même emprisonné. Cependant les dissensions au sein du parti dominant permirent à Pierre, en 1356, de s'évader de Toro où il était retenu, et de se rendre à Ségovie.

Il règne tout d'abord sous la régence de sa mère Marie de Portugal et du ministre Juan Alfonso de Alburquerque (lequel lui fait épouser Blanche de Bourbon dans le but d'affirmer l'alliance entre la Castille et la France).Encouragé par le ministre Albuquerque, il s'émancipa de la tutelle maternelle et ôta le pouvoir à sa mère en 1353. Il la fit exiler à Evora dans son Portugal natal (et la fera empoisonner le 18 janvier 1357). A cette même époque, il s’attacha à Maria de Padilla qui œuvra en faveur de la disgrâce d’Albuquerque. Son comportement n'est pas admis de ses sujets, le pape Innocent VI l'excommunie. Les royaumes de Castille et de Léon se soulèvent et il doit se rendre aux insurgés. La cause du soulèvement provient aussi de ses interventions dans les querelles des grandes maisons nobles du royaume, ce qui en mécontentait de nombreuses. Ces dernières ont alors lié leur sort à celui de ses demi-frères bâtards, lesquels avaient soulevé le pays contre lui, déclenchant une véritable guerre civile au sein de la Castille. Son règne fut continuellement troublé par les agissements subversifs de ses demi-frères naturels que son père le roi Alphonse XI avait favorisés à son détriment.

En 1356, il est emprisonné à vie à Toro mais parvient à s'échapper durant une partie de chasse (unique distraction qui lui était parfois autorisée). Il lève une armée à grands frais et reprend le pouvoir royal à Séville, puis se débarrasse de tous ses ennemis, à commencer par ses demi-frères : Fabrique Alfonso (frère jumeau d'Henri II de Castille ) le 29 mai 1358, Pedro Alfonso (le plus jeune de ses demi-frères, âgé de 14 ans) et Juan Alfonso (17 ans) en décembre 1359. Vinrent le tour de sa tante Éléonore de Castille et de sa belle-sœur Juana Nunez de Lara (femme d'un autre de ses demi-frères : Tello Alfonso (lui-même épargné par la purge de son demi-frère)). Enfin, en 1361, il fit empoisonner à Médina Sodiniason ex-première épouse, Blanche de Bourbon, après l'avoir emprisonnée au chateau d'Arevalo.Cette même année, Maria de Padilla décéda.Elle lui avait donné un fils, mort jeune, et trois filles, dont deux devinrent des princesses anglaises par leurs mariages.

De 1356 à 1366, il fut continuellement en guerre contre l’Aragon, et ne fit preuve ni d’audace, ni de génie militaire dans la conduite des opérations. En 1366 il fut assailli par son demi-frère aîné, fils bâtard du roi Alphonse XI, Henri de Trastamare, qui revendiquait également la couronne et avait obtenu le soutien du roi de France Charles V. Face à une armée de soldats de fortune, les [grandes compagnies], qui était menée par de valeureux chefs dont Bertrand Du Guesclin et Hugues Calveley, Pierre Ier après avoir fait retraite à plusieurs reprises (d’abord de Burgos, puis de Tolède et enfin de Séville) face à l'avancée des troupes ennemies, abandonna le royaume sans avoir osé livrer bataille. Il emporta avec lui le trésor et se réfugia au Portugal où il fut froidement reçu par son oncle, le roi Pierre Ier de Portugal, puis en Galice où il fit assassiner l'archevêque de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Henri de Trastamare surnommait continuellement Pierre “le roi des juifs” et il réussit ainsi à bénéficier des sentiments antisémites d’une certaine partie de la population. Henri fut l'instigateur de pogroms qui marquèrent, en Espagne, le début d’une période d'émeutes anti-juives et de conversions forcées, commencées en 1355 à Tolède et culminant entre 1370 et 1390. Pierre prit d'énergiques mesures pour lutter contre cela avec notamment l'exécution de cinq meneurs d’une émeute qui furent bouillis et rôtis. Pierre était certainement un esprit tolérant, comme plusieurs de ses prédécesseurs, et il s'y ajoutait une question d'intérêts: toujours à court d'argent, il s'appuyait sur des financiers juifs, notamment son trésorier Samuel Ha-Levi.

Durant l’été 1366, Pierre fit appel au roi d’Angleterre Édouard III, qui était alors engagé dans la guerre de Cent Ans contre la France. Celui-ci lui accorda son soutien, envoyant en Espagne une armée menée par son propre fils Edouard, le Prince Noir. Les armées de Pierre et d’Édouard battirent celles d’Henri, des Français et des autres alliés à la bataille de Najera en 1367 permettant à Pierre le Cruel de récupérer son trône. Cependant celui-ci ne tint pas sa promesse de rembourser aux Anglais les frais causés pour leur engagement militaire à ses côtés. Il fit preuve de tant de férocité et d'infidélité qu’il provoqua le départ du Prince noir dégoûté par cette attitude, et affaibli par la maladie. Privé des troupes anglaises, Pierre fut rapidement renversé pour la troisième fois par son demi-frère Henri aidé de Bertrand du Guesclin et d’un corps de mercenaires français et anglais. Réfugié dans la forteresse de Montiel, Pierre fut attiré par une ruse dans la tente de Du Guesclin. C’est là qu’il fut poignardé, le 22 mars 1369, à la suite d'un combat singulier, par Henri qui devint roi sous le nom de Henri II. Constance et Isabelle de Castille, les filles que lui avait données Maria de Padilla, furent respectivement mariées à Jean de Gand et Edmund de Langley (v. 1341-1402), tous les deux fils d’Édouard III d'Angleterre. En histoire de l'art, Pierre le Cruel reste le constructeur d'un très beau palais à Séville érigé à partir de 1362.
« Alphonse XI de Castille Henri de Trastamare »

Offres spéciales

 Fram

FramVoyage Espagne pas cher : séjours Espagne à partir de 369€ TTC. Réservez dès maintenant vos vacances pas cher Espagne avec FRAM.
[En savoir plus...]

 Promovacances

PromovacancesA la recherche d'un voyage pas cher Espagne Des séjours Espagne avec Promovacances à partir de 305?, jusqu'à -60% de réduction. Des vacances à ...
[En savoir plus...]

Voir aussi

 Cartes de l'Espagne

Cartes de l'Espagne Nos différentes cartes de l'Espagne à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Espagne.

 Informations pratiques

Informations pratiques Nos conseils et infos pratiques avant de partir en Espagne: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Espagne

Actualités de l'Espagne L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Espagne: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Espagne, ...

 Photos de l'Espagne

Photos de l'Espagne Découvrez les galeries de photos de l'Espagne publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Espagne en vidéos

L'Espagne en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Espagne sur tous vos écrans.

 Voyager en Espagne

Voyager en Espagne Réservez votre voyage en Espagne et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page



Publicité