L'Espagne

 Récit de Voyage en Espagne


Etape 3 : Yesa

Espagne / Carnet de voyage en Espagne

Mardi 6 Juillet 2004

En allant nous coucher, nous pensions que notre journée était terminée, mais elle ne n'était pas tout à fait . j'y reviendrai, car ici, il n'est pas simple de se concentrer. Nous nous trouvons en effet dans le bar du camping d'Arbeja, au coeur de la province de Castille-Léon. Ici, il règne un boucan d'enfer, probablement comme dans tous les bars espagnols. Il y a d'abord les joueurs de cartes qui s'expriment aussi fort que possible. Il y a aussi la musique télévisuelle, son à fond, pour l'ambiance. Peu de clients mais résultat maximum. Nathalie essaie de lire son livre peut-être sans y parvenir véritablement. mais je peux dire pourquoi nous sommes ici : dehors, l'orage gronde, il est tombé quelques grosses gouttes qui nous ont fait fuir dare dare pour nous réfugier ici, dans ce havre. Et puis le vent souffle assez fort et ne nous rassurait pas. Voilà. Au sujet de notre nuitée précédente, elle fût agitée, c'est le moins que l'on puisse dire. Il a fait une nouvelle fois orage, vers minuit et demie. Cela couvait depuis un moment, le tonnerre grondait, nous nous doutions bien que nous allions revivre les sensations de la nuit précédente. En effet, nous n'avons pas été déçus.

A part la puissance du tonnerre et le nombre d'éclairs, légèrement moins important l'orage a été surpuissant. Des trombes d'eau se sont abattues sur notre frêle esquif, chahuté par de fortes bourrasques. Réveillés déjà depuis un moment, nous nous apercevons que le sol de la tente est littéralement soulevé par l'eau ; nous sommes posés sur un véritable matelas d'eau ! Notre inquiétude est grande, elle grandit de minutes en minutes. Si jamais le tapis de sol se perce, c'est l'inondation totale. Il ne se perce pas mais finit par devenir poreux ; désormais de l'eau s'accumule sur nos flancs, nos duvets sont mouillés. Dehors, quelques espagnols, dépités sans doute autant que nous évacuent leurs tentes en catastrophe. Bientôt, nous devons aussi nous résoudre à cette solution ennuyeuse : il faut quitter la tente, où de toute façon nous ne pouvons plus dormir, c'est une flaque. Dehors, des trombes continuent de s'abattre, nous sortons en catastrophe, direction la voiture, peu confortable mais sèche. C'est là que nous passons notre deuxième nuit, finalement assez peu reposante.

Le matin venu, nous ne pouvons que constater le désastre : nous sommes courbaturés ! Et tout est trempé. La tente et les quelques affaires que nous y avons laissées, et surtout les duvets. Nos sandales, couvertes de brindilles ont failli être emportées par le flot dans le lac de Yesa, je les retrouve à deux mètres de la tente ! Le petit ruisseau qui a coulé là a tout trempé et tout Sali. Nous sommes des rescapés ! Nous étendons tout méthodiquement sous le faible soleil matinal, en espérant que tout sera sec pour ce soir. Notre périple continue.

Château de Cabreras del Pinar

Nous avions décidé, avant de partir, de ne faire que de courtes étapes approfondies, pour ne pas trop nous fatiguer dans la voiture. Aujourd'hui, c'est raté, puisque nous avons fait pas moins de 260 kilomètres . Nous sommes à présent dans la région de Soria, non loin de l'antique Numance au coeur de l'Espagne, à moins de 300 kilomètres de Madrid ou Burgos. Pour arriver ici, nous sommes passés par de petites, voire de très petites routes, qui nous ont permis de voir de près l'Espagne rurale. Nous traversons d'abord, non loin de Yesa, le village de Javier où se dresse un très beau château-église, que nous connaissons déjà. C'est ici que Saint-François Xavier, si je ne me trompe, a résidé, voire fondé l'ordre de Saint-François. Situé sur le chemin de Saint-Jacques, cet endroit constitue une étape possible. Plus loin, nous nous engageons sur une petite route qui est en fait la voie de service du canal des Bardeñas.

Nous croisons deux pèlerins qui cherchent leur chemin, comme nous. Sos Del Rey Catholico est en vue, puis nous entrons dans les vastes espaces semi désertiques des Bardenas Reales. Ici, on se croît par instants dans l'ouest américain, car la géologie compose un paysage de vastes tables de roche entaillées par l'érosion qu'une végétation maigre freine mal. Le soleil est à présent voilé. Nous déjeunons sur un petit col, mais la pluie nous chasse. Décidément, pour l'instant, notre séjour est très arrosé ! Nous parvenons à Tudela où nous ne nous perdons presque pas. Par des chemins de traverse, nous arrivons à Tarazona sur la route de Soria. Nous prenons de l'altitude ; ici règnent les vastes étendues de la Meseta. Les champs de blé s'alignent à perte de vue, les arbres sont plutôt rares. Voilà Soria. La fatigue nous gagne présent. Nous dépassons notre point de chute, Abéjar, par mégarde. C'est l'occasion de visiter un château féodal très ruiné, à quelques kilomètres plus loin. Il s'agit du château Cabrejas del Pinar. Le ciel est plutôt nuageux. Nous trouvons enfin notre point de chute, nous nous installons rapidement, car le tonnerre gronde encore. Nos duvets sont à peu près secs ; Nathalie est très inquiète et fatiguée. Enfin quelques grosses gouttes tombent. Et nous voilà au bar du camping. Mais le temps semble maintenant s'améliorer. Peut-être échapperons-nous ce soir au déluge ?
 © FredNat
  Commentaires []

Etape 4 : Arbeja

Espagne / Carnet de voyage en Espagne

Mercredi 7 Juillet 2004

L'accalmie a été de courte durée : pendant la nuit un terrible orage a éclaté. Le tonnerre a grondé fortement, des trombes d'eau se sont abattues sur la tente mais cette fois-ci nous avons échappé à l'inondation. Nous avons excessivement mal dormi et le froid intense y est pour quelque chose le matin le thermomètre affiche 11°. Nous levons le camp rapidement, quelque peu dépités. Le ciel est gris et une brise plus que fraîche souffle.

Nous roulons quelques kilomètres dans des forêts épaisses et inquiétantes. A San Leonardo de Yague, nous jouons au foot sur l'esplanade du château (XVI° siècle) très ruiné. Nathalie prend le ballon en pleine face, ce qui fait voler en l'air ses lunettes de soleil et réduit brutalement son enthousiasme : que je suis maladroit ! Nous partons en direction du sud à la recherche d'un temps meilleur ?

Cañon de Rio Lobos
Au hasard d'une petite route, nous découvrons le merveilleux cañon del Rio Lobos, vaste cirque calcaire où planent deux immenses vautours. En contrebas on aperçoit le château d'Ucero ainsi qu'un camping qui serait parfait s'il faisait moins froid. Quelques trouées de ciel bleu et la fatigue nous incitent à nous y arrêter. Courte étape.

Château d'Ucero

L'après-midi une sieste réparatrice s'impose puis nous nous rendons sur la ligne de défense médiévale du Douro.

Château de Gormaz Au sud d'El Burgo de Osma qui abrite lui-même un château et une grande et belle église, se trouve l'extraordinaire château de Gormaz, posé sur une arrête rocheuse au milieu de la vaste plaine qui borde le Douro : le château mesure 380 mètres de long et compte pas moins de 28 tours. C'est un site du XI° siècle absolument remarquable. Nous nous y rendons par une petite route qui le contourne. Nous ignorons encore tout du drame qui se déroulera là, sur ces pentes, d'ici peu. Depuis le château, la vue est elle aussi extraordinaire. Le Douro serpente dans l'immense plaine semée de blé, la vue semble s'étendre à l'infini. Seules quelques Sierras lointaines barrent l'horizon.

Nous descendons enfin du promontoire par une porte de style Mudéjar qui s'ouvre sur un petit sentier raide et caillouteux. Et là c'est le drame : un pied de Nathalie roule sur graviers, la voilà étalée sur le dos. Un sain réflexe lui a permis d'amortir sa chute, un bras jeté en arrière a évité quelque fracture. Mais la main de Nathalie est toute écorchée et fort douloureuse. Nous opérons dans la voiture (désinfection, pansement), puis nous poursuivons nos visites. Une petite route nous conduit à Berlanga de Duero qui a lui aussi sa forteresse, plus récente (XV° s.) et moins impressionnante. Nous faisons le tour de l'éminence précautionneusement et nous rentrons à Ucero. Là, après un après-midi assez tiède, les températures chutent. Nous nous couchons et le matin il ne fait plus que 11°. Nous sommes congelés. Ces conditions climatiques sont tout à fait inhabituelles, nous ne les avions pas imaginées possibles et nous ne sommes pas équipés en conséquence.
 © FredNat
  Commentaires []
Calendrier

Pays

Album photos

Offres spéciales

 Europcar

EuropcarSituée dans la péninsule ibérique, l'Espagne est un pays extrêmement varié et contrasté sous bien des aspects. Pour découvrir cette diversité, il vous sera facile  ...
[En savoir plus...]

 Lastminute

LastminuteVous recherchez un billet d'avion vers l'Espagne lastminute.com sélectionne les vols vers l'Espagne les moins chers. Trouvez votre billet et réservez en ligne !
[En savoir plus...]

Sélection d'articles sur l'Espagne

Ruines de la cité romaine de Lepida Celsa Ruines de la cité romaine de Lepida Celsa

Les ruines de la cité romaine de Lepida Celsa sont difficiles à trouver puisqu'elles ne figurent pas sur les cartes routières. Les guides [...]

Ensemble archéologique de Tarragone Ensemble archéologique de Tarragone

Tárraco (l'actuelle Tarragone) fut une cité administrative et marchande d'une importance considérable pour l'Espagne romaine [...]

Les communautés autonomes Les communautés autonomes

L'Espagne est divisée en 17 communautés autonomes, qui disposent toutes d'un régime plus ou moins large d'autonomie par rapport à l'État central. [...]

La Maestranza La Maestranza

La Maestranza est le nom donné aux célèbres arènes de Séville. La Maestranza est peinte en blanc et jaune. Ces arènes ne sont pas totalement [...]

Valence Valence

La Communauté Autonome de Valence

Voir aussi

 Cartes de l'Espagne

Cartes de l'Espagne Nos différentes cartes de l'Espagne à explorer: carte physique, carte routière, vue satellite. Pour tout savoir sur la géographie de l'Espagne.

 Informations pratiques

Informations pratiques Nos conseils et infos pratiques avant de partir en Espagne: monnaie, météo, climat, électricité, santé, sécurité, décalage horaire, etc.

 Actualités de l'Espagne

Actualités de l'Espagne L'espace blogs permet à chacun de publier en temps réel ses notes de voyage en Espagne: idées sorties, idées de lecture, actualités de l'Espagne, ...

 Photos de l'Espagne

Photos de l'Espagne Découvrez les galeries de photos de l'Espagne publiées par les membres du club. Tout le monde peut participer !

 L'Espagne en vidéos

L'Espagne en vidéos Notre sélection de vidéos pour enrichir votre connaissance de l'Espagne sur tous vos écrans.

 Voyager en Espagne

Voyager en Espagne Réservez votre voyage en Espagne et trouvez le meilleur prix: séjours, circuits, vols, hôtels, guides, ...

Partagez cette page



Publicité